15 juin 2018

Cache misère...

DESSUS DE TABLE (1)

 

Coucou !

 

Avant de commencer mon billet, je tiens à tous vous remercie pour les gentils commentaires à l'attention de ma soeur, Nicole, pour qui me l'a demandé. Elle a déjà été touchée par mon message (heureusement que je l'avais prévenue avant) et en a même pleuré d'émotion. Alors, à la lecture de vos gentils mots... Elle vous remercie infiniment !

Deuxièmement, pour répondre à toutes celles qui sont intéressées, mon régime, c'est la chrono nutrition. Je dirais plutôt une autre manière de manger en prenant les bons aliments au bon moment de la journée. Moi qui me suis privée toute ma vie, je n'ai jamais autant mangé depuis un an ! Par contre, il ne faut pas craindre de manger du fromage le matin, beaucoup de viande, peu de féculents et légumes (voire plus du tout après un certain temps (car je ne mange plus après le goûter) et savoir se contenter du sucré uniquement à goûter. Mon mari a tenu une semaine, ma soeur, une journée... Je préfère vous prévenir avant d'acheter le livre d'Alain Delabos... Il faut aussi savoir qu'après on mange de cette manière toute sa vie... Voilà qui est dit. Personnellement, ma fille aînée et moi avons très bien intégré cette nouvelle hygiène de vie est avons toutes les deux perdu beaucoup de poids.

Allez, j'en viens au sujet du jour...

J'ai continué mon tri de photos. Sur mon ordinateur, j'ai un dossier "réalisations à placer" qui est plein à craquer de choses que je ne vous aurais peut être pas montrées si je n'avais été bloquée...

En voici donc une qui date d'avant Pâques.

Ma salle à manger est fort ancienne, ayant appartenu à mes grands-parents, que je n'ai jamais connus. Avec le temps, le bois de la table s'est fendu, ce qui est tout à fait normal. Du coup, avant que ma famille ne vienne pour les fêtes pascales, j'ai décidé de cacher cette misère...

J'ai donc ressorti un cache sommier ancien, en broderie anglaise et j'ai coupé le volant à la dimension de ma table, pour en faire une sorte de nappe permanente sur laquelle j'ai placé une housse d'édredon et encore un napperon, pour un effet total shabby...

Place aux photos :

 

 

DESSUS DE TABLE (2)

DESSUS DE TABLE (3)

DESSUS DE TABLE (4)

DESSUS DE TABLE (5)

DESSUS DE TABLE (6)

DESSUS DE TABLE (7)

DESSUS DE TABLE (8)

 

On ne voit donc plus les effets du temps sur ma table.

 

La prochaine fois, je continuerai avec mes archives, car je me suis ensuite attaquées aux chaises...

 

@ très vite donc.

 

Bisouilles de Calinquette et Nicole (la soeurette).

 

 

DESSUS DE TABLE (9)


28 juin 2017

Un week-end en Ardèche

1

 

Parfois, il ne faut pas partir loin pour se changer les idées.

A quelques kilomètres de la maison, la nature est belle sous le soleil brûlant.

 

2

3

 

Les vieux objets s'affichent.

 

4

 

Le bleu du ciel se dessine sur les maisons.

 

5

 

Les ânes se font une beauté.

 

6

7

8

9

10

 

De Champis la Bâtie à la Voulte sur Rhône, en passant par Saint Michel de Chabrianoux, nous nous sommes promenés et avons fait deux brocantes.

 

Pas grand chose d'exceptionnel mais j'ai eu le bonheur de trouver du linge ancien comme je l'aime.

 

Chez deux vendeuses différentes, deux caches sommiers en 140 parfaitement identiques.

 

11

 

Même chose pour ces housses d'édredons que j'aime à mettre en nappe sur ma table de salle à manger.

 

12

 

Une housse de traversin aux dentelles de crochet d'une finesse !

 

13

 

Une nappe ajourée, Elle est très grande et conviendra parfaitement lorsque je mettrai toutes mes rallonges.

 

14

15

 

Et enfin un tampon de brodeuse, complet.

 

16

 

Quelques kilomètres autour de la maison, et le bonheur est à portée de main... L'Ardèche a ses trésors !

 

A bientôt, gros bisous.

 

Calinquette

 

 

 

17