09 octobre 2019

Parce qu'on n'en voit plus beaucoup...

1

 

Hello !

 

Parce qu'on n'en voit plus beaucoup des comme ça, je vous emmène aujourd'hui voir une belle brocante.

Celle du premier samedi de septembre, à Lalouvesc, en Ardèche.

Exceptionnellement, je n'y suis allée qu'en début d'après-midi, le matin ayant été pluvieux. Mais cela ne m'a pas empêchée d'ne prendre plein les yeux. Allez, venez avec moi...

 

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

 

Même si les exposants se raréfient d'année en année, j'aime à y aller pour manger mon pavé de Saint Régis aux myrtilles, ma gourmandise annuelle,

 

106227397

 

et me promener au milieu des allées où l'on trouve encore de vrais objets anciens. En prime, j'y retrouve un petit producteur de mirabelles fort bonnes, pour mes confitures...

 

La balade est maintenant finie. Je vous fais de gros bisous et vous dit à bientôt...

 

Calinquette

 

w

Posté par Calinquette à 07:22 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 septembre 2019

Orgelet 2

Orgelet 2 (1)

 

Nous voici de retour à Orgelet pour la suite de notre visite.

 

Orgelet 2 (2)

Orgelet 2 (3)

Orgelet 2 (4)

Orgelet 2 (5)

Orgelet 2 (6)

Orgelet 2 (7)

Orgelet 2 (8)

 

Et entrons dans cette jolie brocante, au coeur du village.

Orgelet 2 (9)

Orgelet 2 (10)

Orgelet 2 (11)

Orgelet 2 (12)

Orgelet 2 (13)

Orgelet 2 (14)

Orgelet 2 (15)

Orgelet 2 (16)

Orgelet 2 (17)

Orgelet 2 (18)

Orgelet 2 (19)

Orgelet 2 (20)

Orgelet 2 (21)

 

Un dernier tour avant de partir.

On glisse quelques siècles plus loin pour rencontrer Cadet Roussel. Vous connaissez la chanson ? Mais connaissez-vous l’histoire de ce garçon réputé bon vivant, né à Orgelet, parti pour Auxerre où il devient huissier, révolutionnaire actif et propriétaire d’une maison étrangement biscornue. Une excentricité qui motive quelques quolibets de ses concitoyens et cette fameuse comptine. Une statue se trouve à la place de son ancienne maison qui a brûlé en 1752.

 

Orgelet 2 (22)

Orgelet 2 (23)

 

Fin de la visite. Je vous retrouve bientôt pour de nouveaux horizons. Par contre, si vous passez par Orgelet un jour, ne passez pas à côté des pizzas de mon neveu, elles sont à tomber ! Pas difficile à trouver, en prime, il se trouve dans le rond-point central du village...

 

A très vite

 

Calinquette

 

 

Orgelet 2 (24)

Posté par Calinquette à 07:18 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 août 2019

Fête des balais (1)

Fête des balais Lapalud (1)

 

Coucou !

Me voilà de retour après une pause. Ce qui explique que je n'ai pas encore répondu à mes mails et que je vais passer en silence sur vos blogs, par manque de temps et surtout parce que j'ai eu un problème de connexion Internet, enfin rétablie ce jour.

Le temps de trier mes photos, je vous propose la suite de mes aventures dans le Sud, fin mai.

 

Avant de repartir de ma semaine chez ma soeur, j'ai fait un dernier périple sur les traces de mon passé. Je suis allée à Lapalud, dans le Vaucluse, à la limite de la Drôme du Sud et du Nord du Gard.

J'y ai vécu avec mes parents de mes sept ans jusqu'à ce que je quitte le nid familial pour faire ma propre vie.

J'y suis allée parce qu'il y avait la fête des balais, et un retour en arrière lorsque de vieilles voitures entraient dans le village, quand la Nationale 7 le traversait.

 

 

Fête des balais Lapalud (3)

 

Le nom de ce village vient du fait qu'autrefois, sa plaine était un immense marais ("palus" - "paludis" pour plusieurs marais)). Le Rhône sortait très souvent de son lit et il inondait tout, il avait aussi plusieurs bras et l’un d’entre eux passaient au ras de Lapalud; par endroit, il y avait quelques îlots un peu plus haut que le marais, c’est de là qu’est venu le nom de Lapalud.

 . L’usage et le temps en ont fait La Palud, d’abord en 2 mots puis en un seul. Sur certaines plaques à la sortie du village il y a 20 ans, le nom était écrit en 2 mots.

L’origine du village semble dater du Moyen Age, néanmoins on a trouvé des traces d’habitations et de présence humaine sur la commune de Lapalud bien avant.

 

Lapalud est aussi la capitale du balai.

 

Fête des balais Lapalud (4)

 

Autrefois, Lapalud était couvert de forêts de mûriers et on cultivait la garance pour teindre les vêtements en rouge, mais la garance a été remplacée par un produit chimique et la soie, par une fibre textile artificielle. La vigne, quant à elle, a été décimée par le phylloxéra.

Il y a environ une centaine d’années, commença la grande aventure du balai. Un habitant rapporta de Caderousse, quelques centaines de graines de sorgho qu’il planta dans sa propriété.

Lapalud se met alors à cultiver le sorgho qui pousse bien dans la plaine car il a besoin de beaucoup d’humidité. Une paille spéciale, particulièrement souple, fut récoltée.

Aux coins des âtres, les familles se mirent à la façonner. Lapalud petit à petit se fit un nom et une renommée, grâce à ses balais. Puis, avec de nombreuses commandes, vint la prospérité.

Dans les années 1920, quatre établissements fabriquaient des balais, une dizaine à la Libération. Sur le cours des Platanes s’installèrent des étalages multicolores, après qu’un lapalutien, Maurice Deslias qui s’intitule l’inventeur du balai en couleurs eût converti des milliers de balais, brosses et plumeaux en agréables billets de banque.

Le succès et les bouchons

Les vacanciers sur la route du soleil achetaient un balai, une brosse, un plumeau auprès d’un des quelques trente vendeurs installés le long de l’avenue des platanes, dans une symphonie de couleurs.

«Ca a commencé par des plumeaux et des balais multicolores. Et après, il y a eu des paniers, des cache-pots, de tout !».

Environ 1000 balais sortaient chaque jour des fabriques Gilles-Père, Daudel, Roustan ou Marre. L’effervescence est telle que «l’été, pour traverser Lapalud, vous mettiez vingt minutes ! C’était tout bouché.»

Plusieurs personnes célèbres de l’époque se sont arrêtées pour acheter des balais. Henri Court a vu sur son stand Roger Lanzac, Luis Mariano, Josette Lemaire, Jean Nohain, Kader Firoud (entraîneur de l’équipe de France de foot)…

Pierre Gilles a aperçu Joséphine Baker, Fernand Reynaud, le Général de Gaulle, Winston Churchill, Fernandel. Brigitte Bardot est passée dans Lapalud assise sur le capot d’une voiture mais elle ne s’est pas arrêtée.

Mais derrière ce pactole en paille qui a permis à Lapalud de se muer en terroir heureux, se sont dessinées les menaces du mauvais sort.

On a volé la Nationale 7

La Nationale 7, à Lapalud, avait l’importance de la Seine à Paris. Il s’agissait de la voie royale du commerce, de la richesse.

Pour des raisons techniques, les Ponts et Chaussées l’ont déviée et elle contourna l’agglomération, du côté ouest. La Nationale 7 perdue, Lapalud est revenue au sommeil de la Belle au Bois Dormant.

Adieu, balais, plumeaux, brosses, paniers… Les touristes filèrent sur la route, sans ralentir, aux feux d’artifice des balais.

 

D'où l'explication de cette fête qui rappelle le temps où la Nationale 7 traversait le village, et lorsque le balai était le roi du village.

 

J'ai bien entendu commencé par la visite du village, sur le chemin de mes souvenirs. Le château Julian, construit sous Napoléon 1er fut la propriété du Conte Jullien, puis  plus tard celle d'un juge du tribunal d’Orange, avant d'être racheté par la veuve du peintre Rodolphe Julian. Les héritiers l'ont vendu à la municipalité vers 1955. Une partie du terrain a servi à la constuction d'une école et d'HLM. Le château est maintenant utilisé comme salle polyvalente, prêté à des associations, avant d'être n centre de culture et de loisirs.

Je n'ai pas eu le plaisir de voir mon ancienne école, elle a été détruite. J'ai eu un pincement au coeur...

 

Fête des balais Lapalud (5)

Fête des balais Lapalud (6)

Fête des balais Lapalud (7)

 

La dernière photo ci-dessus montre la boulangerie où on allait s'acheter des bonbons après la messe... On avance vers les anciens remparts, et le lavoir, les fossés avant de rendre la Grand-Rue, par la porte Jullien.

 

Fête des balais Lapalud (8)

 

Des bâtisses qui racontent une histoire, comme la maison Cardinale, maison de campagne des cardinaux, au temps où les papes résidaient en Avignon. Cette maison avec sa vieille tour parfaitement conservée est du début du 14ème siècle. Du haut, on a une vue admirable sur le pays et les états du roi, de l’autre côté du Rhône (Première photo ci-dessous).

 

Fête des balais Lapalud (9)

 

L'église.

Fête des balais Lapalud (10)

Fête des balais Lapalud (11)

Fête des balais Lapalud (12)

Fête des balais Lapalud (13)

 

Je suis allée voir mes deux anciennes maisons, et au passage, j'ai rencontré deux jolis ânes qui sont venus jusqu'à moi, entre la vierge (statue érigée par les pêcheurs de Lapalud en decembre de l'année 1861, faisant partie des calvaires du petit patrimoine religieux disseminé sur le territoire de la commune) et le château de Kerchêne.

 

 

1431625980-20150514-115833-horz

 

140 2 JUIN 2019 LAPALUD (413)

 

Puis, petit tour à la brocante. C'est là que j'ai acheté ma cousette...

 

Fête des balais Lapalud (14)

Fête des balais Lapalud (15)

 

Pour arriver devant la mairie, où se trouvaient les machines anciennes qui servaient à la fabrication des balais.

 

Fête des balais Lapalud (16)

Fête des balais Lapalud (17)

Fête des balais Lapalud (18)

Fête des balais Lapalud (19)

Fête des balais Lapalud (20)

Fête des balais Lapalud (21)

Fête des balais Lapalud (22)

Fête des balais Lapalud (23)

 

Les deux dames que j'ai prises en photos ont cru que j'étais reporter pour la Dépêche du Midi ! Eh, non ! Pas de photos de vous dans le journal, mes belles, juste sur mon blog...

 

Fête des balais Lapalud (24)

Fête des balais Lapalud (25)

 

Puis rentrer dans la mairie, sur les traces du balai au travers d'une belle exposition souvenir.

 

Fête des balais Lapalud (26)

Fête des balais Lapalud (27)

Fête des balais Lapalud (28)

27

28

29

30

Fête des balais Lapalud (29)

Fête des balais Lapalud (30)

Fête des balais Lapalud (31)

Fête des balais Lapalud (32)

Fête des balais Lapalud (33)

Fête des balais Lapalud (34)

Fête des balais Lapalud (35)

Fête des balais Lapalud (36)

Fête des balais Lapalud (37)

Fête des balais Lapalud (38)

Fête des balais Lapalud (39)

Fête des balais Lapalud (40)

 

Lapalud s'est mis à l'heure des balais le temps d'un dimanche.

 

Fête des balais Lapalud (41)

 

Il reste encore des soupçons des usines de l'époque, que le temps finira par effacer :

 

46

 

J'ai connu cette époque. Cela m'a ramenée loin en arrière, quand il y avait encore les marchands de balais sur le Cours des Platanes, comme sur l'image ci-dessous. En une journée, j'ai rajeuni de nombreuses années ! Par contre, quand j'ai cherché le crayon à papier surmonté d'un balai en couleurs au-dessus, là, j'ai pris un coup de vieux. Aucun animateur, marchand n'avait connu cet objet que toute lapalutienne ou lapalutien avait dans sa trousse scolaire... 

La prochaine fois, je vous amène sur l'ancienne Nationale 7.

 

Gros bisous

 

Calinquette

 

 

Fête des balais Lapalud (42)

14 août 2019

La savonnerie, cuisine, brocante et vinaigre

Savonnerie Nyons (1)

 

Bon quinze août à toutes et à tous !

Je continue la visite du moulin à huile de Nyons.

Après la fabrication de l'huile d'olive, nous arrivons à celle du savon.

 

Savonnerie Nyons (2)

 

La savonnerie se trouve au niveau des fondations du pont roman. Il y a un tunnel qui y amène. Elle est consruite dans cette cave, car il ne faut pas de chaleur pour la fabrication des savons. D'ailleurs, la production s'arrêtait en été. On y trouve les cuve creusées à même la roche, les séchoirs et un film qui explique comment cela se passait.

L'huile est transformée en savons, sous l'action de la soude et de la chaleur, dans un grand chaudron. Cela s'appelle la saponification ou « empâtage »

Puis vient le lavage. La pâte de savon est lavée plusieurs fois à l'eau salée afin d'éliminer le soude restante.

 On peut alors cuire le savon durant dix jours à une température de 120° C sous surveillance du maître savonnier.

L'étape suivante est la liquidation : plusieurs lavages à l'eau pure pour le débarrasser de ses impuretés.

 L’ensemble de ces étapes s’appelle “la cuite”. Phase déterminante et délicate, elle requiert toute l’attention du maître savonnier.

La pâte de savon est ensuite versée, encore chaude (entre 50 et 70 °C), dans les “mises”, gigantesques moules, grâce à un canal articulé en bois appelé “goulotte”.

Ensuite, le savon sèche pendant quarante-huit heures à l’air libre.

 Une fois sec, le savon est coupé dans les mises en pains de 35 kg, à l’aide d’un couteau tiré par un treuil. Les pains sont à leur tour découpés dans une machine pour en faire des blocs de différentes tailles.

Enfin, on moule le savon.

Il existe deux types de marquage : frappé à la main pour les barres, ou moulé en machine pour le cube.

 

Savonnerie Nyons (3)

Savonnerie Nyons (4)

Savonnerie Nyons (5)

Savonnerie Nyons (6)

Savonnerie Nyons (7)

Savonnerie Nyons (8)

Savonnerie Nyons (9)

 

On quitte la savonnerie pour remonter à l'étage, en passant par la cuisine. Juste avant, de beaux savons anciens sont à admirer en vitrine.

 

Savonnerie Nyons (10)

Savonnerie Nyons (11)

Savonnerie Nyons (12)

 

La cuisine ancienne où étaient préparés et dégustés, les repas des ouvriers.

 

Savonnerie Nyons (13)

Savonnerie Nyons (14)

Savonnerie Nyons (15)

Savonnerie Nyons (16)

Savonnerie Nyons (17)

 

L'olive est un produit d'une grande richesse. Le fruit peut se manger vert ou noir. On en extrait de l'huile qui est excellente pour la santé et en cosmétique (c'est un très bon démaquillant naturel). On peut en tirer du savon, et même le bois d'olivier est précieux pour meubles et objets du quotidien. On finit par la boutique où j'ai acheté des savons tout doux et qui sentent très bon.

 

Savonnerie Nyons (18)

Savonnerie Nyons (19)

Savonnerie Nyons (20)

Savonnerie Nyons (21)

Savonnerie Nyons (22)

 

Au sortir du moulin, il y avait une jolie brocante. J'ai pris quelques photos pour les amoureu(ses)x de beaux objets anciens. J'ai été sérieuse, je n'ai pas craqué ! Même si les Médicis me faisaient de l'oeil...

 

Savonnerie Nyons (23)

Savonnerie Nyons (24)

Savonnerie Nyons (25)

Savonnerie Nyons (26)

Savonnerie Nyons (27)

Savonnerie Nyons (28)

Savonnerie Nyons (29)

Savonnerie Nyons (30)

Savonnerie Nyons (31)

Savonnerie Nyons (32)

Savonnerie Nyons (33)

Savonnerie Nyons (34)

Savonnerie Nyons (35)

Savonnerie Nyons (36)

Savonnerie Nyons (37)

 

A Nyons, il y a aussi une fabrique de vinaigres. Mais il était tard et la visite était finie. Je n'ai fait que quatre photos :

Savonnerie Nyons (38)

 

Ainsi se finit notre après-midi à Nyons. Il était bien tard et nous commencions à être bien fatiguées. En prime, il faisait bien chaud ce jour-là. Cependant, j'aimerai y retourner un jour pour visiter la scourtinerie dont je vous ai parlé lors du précédent billet.

En espérant que cette balade nyonsaise vous aura plu.

 

Belle journée ! Bisouilles !

 

Calinquette

 

 

Savonnerie Nyons (39)

15 juillet 2019

Ciel du lundi et chines

14 07 2019 (1)

 

Hier, je me suis rendue à la brocante de mon ancien village. J'en ai profité pour faire quelques photos d'un beau ciel bleu pour Arlette, que je remercie d'ailleurs fortement pour la jolie carte qu'elle m'a envoyée de ses vacances :

 

20190712_185335

 

14 07 2019 (2)

14 07 2019 (3)

 

Chaque année, il y a moins d'exposants (moi la première !), mais j'ai vu quelques jolies choses malgré tout.

 

14 07 2019 (4)

14 07 2019 (5)

14 07 2019 (6)

 

J'ai trouvé des boutons, une nuisette et une petite nappe anciens, le tout pour à peine cinq euros.

14 07 2019 (7)

 

J'en profite pour vous montrer ce que j'ai trouvé ces temps derniers pour quelques euros aussi : un rouleau de dentelle, une housse de couette et une ancienne cousette qui me rappelait celle que j'avais quand j'étais petite.

14 07 2019 (8)

 

Petites chines, mais mon nouveau logement est beaucoup plus petit que ma maison, alors je réduis ! L'important pour moi est maintenant de m'aérer en regardant de jolies choses anciennes. Et le must, c'est quand il fait grand beau !

 

Je vous souhaite une belle semaine et vous fais de douces bisettes.

 

Calinquette

 

 

14 07 2019 (9)

Posté par Calinquette à 08:10 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 mai 2019

Une superbe brocante

Brocante (1)

 

Il y a quelques temps, courant avril, j'ai découvert une bien belle brocante.

Une, comme on les aime, où on trouve encore de vraies choses anciennes, pas que du vide grenier. Je vous le prouve en images :

 

Brocante (2)

Brocante (3)

Brocante (4)

Brocante (5)

Brocante (6)

Brocante (7)

Brocante (8)

Brocante (9)

 

Je ne suis pas revenue les mains vides. J'a trouvé un lustre à pampilles à tout petit prix, de jolis petits verres bleus et métal à un euro les six et des dentelles et broderies pour deux euros.

 

Brocante (10)

Brocante (11)

Brocante (12)

 

Tiens, d'ailleurs, pour jouer un peu, une petite question : selon vous, combien de mètres y a-t-il de mètres de dentelle dans le rouleau ci-dessous ? J'attends vos réponses...

 

 

20190414_160941

 

 

Je suis ravie de cette découverte. Tant et si bien que je compte y retourner l'an prochain, même si c'est loin de mon nouveau domicile.

Je suis certaine que je fais des jalouses et jaloux avec ces photos...

 

Belle fin de semaine. Bisouilles.

 

Calinquette

 

Brocante (13)

Posté par Calinquette à 12:42 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mai 2019

Ma balade du 1er mai (2)

Balade 1er mai 2 (1)

 

Kikou !

 

Je vous propose la suite de ma balade du premier mai.

Après la foire aux plantes, je suis allée dans un autre petit village que je souhaitais visiter depuis un moment déjà. Un vide grenier m'a motivée pour y monter.

Perché sur son éperon calcaire en forme de goutte d’eau, ce village observe la plaine agricole et la forêt de chênes et de hêtres du haut de ses fortifications… Mélange étonnant entre la pierre blanche de calcaire du donjon, et les pierres noires venant du plateau voisin. C'est un vieux bourg fortifié du XI ème siècle avec des ruelles moyenâgeuses, des remparts élevés et d'énormes tours rondes bien conservées.. En parcourant les ruelles, vous devinerez les anciennes échoppes rustiques et  remontez le temps vers les conflits de châtelains et de religions : constructions gallo-romaines, croisades, apogée des moines bénédictins, guerres de religions, Révolution…

Le village médiéval est constitué de nombreuses maisons typiques de la région : murs épais, utilisation de pierres volcaniques, habitations à l'étage…, et de maison Bourgeoises du XVIII ème siècle, avec de grandes et hautes pièces décorées.

Une signalétique d'interprétation du patrimoine et une table d'orientation aident les visiteurs à la découverte de cette belle commune.

 

Balade 1er mai 2 (2)

Balade 1er mai 2 (3)

Balade 1er mai 2 (4)

Balade 1er mai 2 (5)

Balade 1er mai 2 (6)

Balade 1er mai 2 (7)

Balade 1er mai 2 (8)

Balade 1er mai 2 (9)

Balade 1er mai 2 (10)

Balade 1er mai 2 (11)

Balade 1er mai 2 (12)

Balade 1er mai 2 (13)

Balade 1er mai 2 (14)

Balade 1er mai 2 (15)

Balade 1er mai 2 (16)

Balade 1er mai 2 (17)

Balade 1er mai 2 (18)

Balade 1er mai 2 (19)

Balade 1er mai 2 (20)

Balade 1er mai 2 (21)

Balade 1er mai 2 (22)

Balade 1er mai 2 (23)

Balade 1er mai 2 (24)

 

Une bien jolie découverte. Je ne regrette pas cette petite halte. De plus, je ne suis pas revenue bredouille. J'ai trouvé un joli rideau et une sur-nappe anciens, pour deux euros. Sans oublier le muguet du premier mai...

 

Balade 1er mai 2 (25)

Balade 1er mai 2 (26)

 

J'espère que ma balade du premier mai vous aura plu.

Comme d'habitude, si vous voulez savoir où je suis allée, ce ne sera qu'à votre demande, et en réponse privée...

 

Douce fin de semaine à vous toutes et tous. Doux bisous.

 

Calinquette

 

 

Balade 1er mai 2 (27)

Posté par Calinquette à 19:08 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 avril 2019

Quelques achats

CHINES & ACHATS (1)

 

Oh ! Que le temps passe vite ! J'en ai même du mal à suivre la blogo en ce moment, ayant des rendez-vous presque tous les jours.

Je prépare mon installation dans mon nouveau chez moi. J'ai trouvé mes meubles de cuisine il ne restera plus qu'à les monter. Là, je vais compter sur ma fille...

Et puis, je me suis fait des plaisirs. Quelques brocantes de ci, de là, et d'autres achats en magasins.

 

J'ai enfin trouvé mon Médicis. Ce fut la première pièce à rentrer à mon domicile.

 

CHINES & ACHATS (2)

 

Sur Internet, j'ai trouvé une superbe nappe en dentelle. J'ai pris les photos de Nathalie, sur son Facebook, car je n'ai toujours pas de table pour vous la présenter.

CHINES & ACHATS (3)

CHINES & ACHATS (4)

 

J'ai acheté la plaque à madeleines de droite.

CHINES & ACHATS (5)

 

Deux petits cadres et un miroir à main qui passeront dans mes mains quand j'irai mieux.

CHINES & ACHATS (6)

CHINES & ACHATS (7)

CHINES & ACHATS (8)

 

Et comme je suis fan de flamants roses... Un nouveau compagnon.

CHINES & ACHATS (9)

 

Et enfin, un tampon indien.

CHINES & ACHATS (10)

 

Petit à petit, je me projette dans ma nouvelle vie, achetant de quoi me sentir bien dans mon nouvel univers.

 

Je vous souhaite une très belle fin de semaine, malgré la pluie.

 

Doux bisous

 

Calinquette

 

 

CHINES & ACHATS (11)

23 juin 2018

Les occupations de Cal'

Les occupations de Cal' (1)

 

Ce n'est pas parce qu'on ne peut pas forcer ou porter du poids qu'on ne peut pas s'occuper...

Souvenez-vous le pot en bois que ma soeur m'a donné.

 

Les occupations de Cal' (2)

 

Après vous avoir consultés, j'ai opté pour l'idée de Mireille.

Un dépose bijoux que j'ai mis sur le meuble de la salle de bains qui est dans les mêmes tons clairs.

Un napperon de papier au fond, une jolie dentelle ancienne, trois petites fleurs, un peu de colle et l'objet est en place...

 

Les occupations de Cal' (3)

Les occupations de Cal' (4)

Les occupations de Cal' (5)

Les occupations de Cal' (6)

 

La faisselle ancienne a trouvé sa fonction, sans que je me fasse mal.

 

Les occupations de Cal' (7)

 

Une petite plaque à mon initiale et une pelote de ficelle à l'intérieur. Le bout sort d'un trou. Fini de le chercher...

 

Les occupations de Cal' (8)

Les occupations de Cal' (9)

Les occupations de Cal' (10)

 

Après un repas au restaurant pour que je ne cuisine pas, petite brocante du dimanche. J'ai trouvé un bien joli napperon.

 

Les occupations de Cal' (11)

 

Une belle chemise ancienne, avec les plus petits boutons que j'ai jamais vus...

 

Les occupations de Cal' (12)

 

Et un bonnet ancien. Le tout pour deux euros cinquante !

 

Les occupations de Cal' (13)

Les occupations de Cal' (14)

 

Et puis, comme j'ai le temps, je fais des douceurs pour les amis qui viennent me rendre visite. Des crèmes au caramel, des montécaos, des rochers à la noix de coco, des tartes, des cornes de gazelles, des meringues.

 

Les occupations de Cal' (15)

Les occupations de Cal' (16)

 

Et puis je profite encore et toujours du jardin. Avec de nouvelles fleurs.

 

Les occupations de Cal' (17)

Les occupations de Cal' (18)

Les occupations de Cal' (19)

Les occupations de Cal' (20)

Les occupations de Cal' (21)

Les occupations de Cal' (22)

Les occupations de Cal' (23)

Les occupations de Cal' (24)

Les occupations de Cal' (25)

Les occupations de Cal' (26)

Les occupations de Cal' (27)

Les occupations de Cal' (28)

Les occupations de Cal' (29)

Les occupations de Cal' (30)

Les occupations de Cal' (31)

 

J'ai enfin posé mon choix sur des gueules de loup à placer sur le second vélo, repeint lui aussi cet hiver et qui attendait ses fleurs.

 

Les occupations de Cal' (32)

 

 

Je surveille les fruits qui mûrissent.

 

Les occupations de Cal' (34)

Les occupations de Cal' (35)

 

Voilà les occupations de Cal' sans lesquelles elle perdrait la tête...

Faut bien s'occuper. Ca fait trois mois que je suis en arrêt, j'ai l'impression que ça fait une éternité...

 

Allez, à bientôt !

 

Gros bisous

 

Calinquette

 

 

Les occupations de Cal' (26)

Posté par Calinquette à 17:10 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 juin 2018

Au grand air

Le Crestet & balade (1)

 

Dimanche dernier, de bonne heure, petite brocante au Crestet, pas très loin de chez moi.

Le temps était incertain, mais heureusement pas de pluie pour chiner.

 

Le Crestet & balade (1)

Le Crestet & balade (2)

Le Crestet & balade (3)

Le Crestet & balade (4)

Le Crestet & balade (5)

Le Crestet & balade (6)

Le Crestet & balade (7)

 

J'ai trouvé ces deux paires de chaussures bien jolies, mais aucune à ma taille. Et il aurait été dommage de les séparer...

Le Crestet & balade (8)

 

Je ne suis pas revenue les mains vides. J'ai trouvé un broc pour mon serviteur, des seaux en zinc pour ma fille, un chandelier pour un projet que j'ai en tête, une faisselle en fer et une jolie bobine de fil de lin.

Le Crestet & balade (9)

 

Le broc a trouvé sa place après nettoyage, car très sale... Placé sur une assiette ancienne que j'avais à la maison. Mon serviteur est achevé.

Le Crestet & balade (10)

 

A cela s'ajoute ce que ma soeur m'a apporté samedi : un vieux tablier avec de la dentelle, des bobines anciennes et un pot en bois. Si vous avez une idée de ce que je pourrais faire avec ce pot, je suis preneuse...

Le Crestet & balade (11 1)

 

Dans l'après-midi, petite promenade.

 

Le Crestet & balade (11 2)

 

Le ciel était lourd, mais j'ai pu marcher sans prendre une goutte de pluie.

Le Crestet & balade (12)

Le Crestet & balade (13)

Le Crestet & balade (14)

Le Crestet & balade (15)

Le Crestet & balade (16)

Le Crestet & balade (17)

Le Crestet & balade (18)

Le Crestet & balade (19)

Le Crestet & balade (20)

Le Crestet & balade (21)

Le Crestet & balade (22)

Le Crestet & balade (23)

 

Je suis rentrée juste avant l'orage. Le ciel a été clément avec moi, me laissant finir ma marche. Les photos ne sont pas terribles, prises avec mon téléphone. Mon appareil est maintenant trop lourd à porter sur plusieurs kilomètres...

C'est tout pour aujourd'hui.

 

Bisous ! BiZoux !

 

Calinquette

 

 

Le Crestet & balade (24)