09 septembre 2020

Un été qui a passé bien vite

Lalouvesc & été 2020 (1)

 

Voici la suite de mon billet de lundi.

Des photos de la brocante que j'ai faite et qui vont illuminer les yeux de certain(e)s d'entre vous. Il y a près de trois cents exposants. J'ai été d'ailleurs surprise, car, malgré le virus, il y avait énormément de monde (exposants et acheteurs), alors que les deux dernières années, cette brocante avait tendance à se désertifier.

 

Lalouvesc & été 2020 (2)

 

Si j'avais eu la place, j'aurais craqué pour cette grande malle en forme de boîte à chapeaux (en Ardèche, les boîtes à chapeaux étaient en bois et ovales).

 

Lalouvesc & été 2020 (3)

Lalouvesc & été 2020 (4)

Lalouvesc & été 2020 (5)

Lalouvesc & été 2020 (6)

Lalouvesc & été 2020 (7)

Lalouvesc & été 2020 (8)

Lalouvesc & été 2020 (9)

Lalouvesc & été 2020 (10)

Lalouvesc & été 2020 (11)

Lalouvesc & été 2020 (12)

Lalouvesc & été 2020 (13)

Lalouvesc & été 2020 (14)

Lalouvesc & été 2020 (15)

Lalouvesc & été 2020 (16)

 

J'ai vu de bien belles choses... Et j'ai été raisonnable. Je suis surtout montée là-bas pour acheter des mirabelles, comme tous les ans.

 

2dc5c52952c986cc2d4b405900f40b26

 

Comme je vous l'ai dit, cette année, j'ai choisi de ne pas partir à cause des masques et du Coronavirus.

 

Lalouvesc & été 2020 (17)

 

Cependant, je me suis accordé quelques balades, de ci, de là. Je les ai d'ailleurs partagées avec vous ces dernières semaines.

 

Lalouvesc & été 2020 (18)

 

Durant mes déplacements, j'ai vu de jolis trompe l'oeil. Une envie de les partager avec vous :

 

Lalouvesc & été 2020 (19)

Lalouvesc & été 2020 (20)

Lalouvesc & été 2020 (21)

Lalouvesc & été 2020 (22)

Lalouvesc & été 2020 (23)

Lalouvesc & été 2020 (24)

 

De beaux magasins.

 

Lalouvesc & été 2020 (25)

Lalouvesc & été 2020 (26)

 

Des idées originales de décoration.

 

Lalouvesc & été 2020 (27)

 

 

Lalouvesc & été 2020 (28)

 

Et puis, j'ai profité des produits de saison. Après les fraises, je me suis régalée de bonnes tomates, de myrtilles, de mûres, de rhubarbe, de pastèques... D'ailleurs Khanna a découvert ce dernier fruit, elle en est friande ! Tout comme de l'avocat, une autre découverte pour elle...

 

Lalouvesc & été 2020 (29)

Lalouvesc & été 2020 (30)

 

J'ai fait des tartes simples ou meringuées, des douillons. Mais j'ai surtout fait de la confiture !

De myrtilles, de mûres.

 

Lalouvesc & été 2020 (31)

 

J'ai rempli mon placard, tout en en donnant autant à ma fille qui n'a pas le temps d'en faire et qui en mange tous les matins.

J'ai essayé celle avec la peau de pastèque et j'en suis tombée amoureuse. C'est un peu comme des fruits confits, c'est trop bon. Et comme Khanna et moi en avons fait une grande consommation cet été, j'ai pas mal de pots !

 

Lalouvesc & été 2020 (32)

 

Et puis, dimanche j'ai acheté des mirabelles. Pour la confiture, et pour en congeler afin de faire des tartes.

 

Lalouvesc & été 2020 (33)-vert

 

L'été est donc passé très vite en ce qui me concerne. Très occupée à faire la fourmi en faisant des réserves pour l'hiver, mais aussi la cigale, en me promenant un peu partout en Drôme-Ardèche, en voyant aussi mes proches.

 

1313080-Jean_de_La_Fontaine_la_Cigale_et_la_Fourmi

 

Toutefois, il y a eu une ombre au tableau.

J'ai souvent craqué en voyant l'incivilité des français ! Partout où je suis allée, je n'ai pas manqué de voir des masques au sol. Cela me révolte. Le pire, c'est samedi dernier, où j'en ai trouvé quatre, sur ma place de parking, alors que la poubelle du magasin était juste en face ! Quatre sur une seule place ! Je n'ai pas voulu voir plus loin, j'étais assez mal comme ça, pensant à ceux qui allaient devoir les ramasser. Je croyais que le confinement ferait un meilleur monde, eh bien je me suis bien trompée...

 

Lalouvesc & été 2020 (34)

 

Heureusement, quand je rentre chez moi, j'ai toujours du bonheur qui m'attend. Deux jolis chats noirs qui ne demandent qu'une chose : que je leur fasse plein de câlins. Les animaux valent bien plus que certains humains, c'est sûr !

 

Lalouvesc & été 2020 (35)

L'été a passé bien vite. Même s'il fait encore beau et chaud, les journées sont bien plus courtes. Mais je continue à en profiter. Sans oublier quelques petites créations que je vous montrerai durant le reste de l'année...

Finalement, pas besoin d'aller bien loin pour profiter et en prendre plein les yeux. Surtout quand on habite une belle région et un beau pays.

 

Voilà, c'est tout pour aujourdhui.

 

Plein de bisouilles

 

Calinquette

 

 

Lalouvesc & été 2020 (36)


07 septembre 2020

Ciel du lundi & balade

Ciel du lundi & Lalouvesc (1)

 

A nouvelle semaine, ciel du lundi pour Arlette. (Du moins si Canalblog fonctionne, parce que tous les lundis, la plateforme refuse les notifications)...

C'est simple, chez moi, il est resté bleu tout le temps.

 

Ciel du lundi & Lalouvesc (2)

 

Cependant, je tiens à vous présenter celui que j'ai pris en photos hier, durant ma balade ardéchoise.

J'ai traversé quelques jolis villages pour atteindre mon but.

 

Ciel du lundi & Lalouvesc (3)

 

But, qui était Lalouvesc en Haute Ardèche, à près de mille-cent mètres d'altitude, un haut lieu de pélerinage.

 

Ciel du lundi & Lalouvesc (4)

 

Il faisait un peu frisqué de bonne heure le matin, et le ciel était légèrement voilé. Mais au fur et à mesure que la journée avançait, il est devenu bleu et il a fait bien bon, au final.

 

Ciel du lundi & Lalouvesc (5)

Ciel du lundi & Lalouvesc (6)

Ciel du lundi & Lalouvesc (7)

Ciel du lundi & Lalouvesc (8)

Ciel du lundi & Lalouvesc (10)

 

 

J'en profite pour vous montrer (pour les personnes qui ne l'aurait pas encore vue sur mon blog - sinon, un clic ICI), la basilique Saint Régis.

Ciel du lundi & Lalouvesc (9)

Ciel du lundi & Lalouvesc (11)

Ciel du lundi & Lalouvesc (12)

Ciel du lundi & Lalouvesc (13)

Ciel du lundi & Lalouvesc (14)

Ciel du lundi & Lalouvesc (15)

Ciel du lundi & Lalouvesc (16)

 

Voilà pour le ciel du lundi. Passons au but de la promenade.

Pas de doute, nous sommes bien en Ardèche. Et comme chaque année, je me suis rendue en ces lieux pour la grande brocante annuelle. Mais, faisons d'abord un petit tour du village.

 

Ciel du lundi & Lalouvesc (17)

 

Non, je vous rassure, je ne suis pas allée les chatouiller, encore moins le mâle...

 

Ciel du lundi & Lalouvesc (18)

Ciel du lundi & Lalouvesc (19)

Ciel du lundi & Lalouvesc (20)

Ciel du lundi & Lalouvesc (21)

Ciel du lundi & Lalouvesc (22)

Ciel du lundi & Lalouvesc (23)

Ciel du lundi & Lalouvesc (24)

Ciel du lundi & Lalouvesc (25)

 

Voici maintenant l'intérieur de la basilique.

Sa construction commença en 1865 et se termina en 1900, avec l’édification des deux flèches.

On y remarque :

* La châsse où sont conservés les ossements de saint Régis,

* Les reliques de de Saint Thérèse Couderc depuis 2018.

Jean-François Régis naquit à Fontcouverte, entre Narbonne et Carcassonne, le 31 janvier 1597. Il fait ses études au Collège des Pères jésuites à Béziers. A 19 ans, il décide de se faire jésuite et prêtre. Il entre au noviciat à Toulouse. Durant sa formation et sa vie d’apôtre, il va connaître les villes de : Auch, Cahors, Billom, Tournon, Le Puy, Montpellier, Aubenas. Il ira prêcher à Sommières et aux Boutières, près du Mézenc, à Privas et au Cheylard. C’est la mission dans la montagne, dans les campagnes, souvent à travers les tempêtes de neige. Prédication et confessions : de plus en plus de gens veulent voir et entendre le Saint Père, et trouver la paix en se confessant à lui. Lui si vif, impressionnant par sa taille, on le trouve bon et doux ! A 40 ans, il est au Puy en Velay. Et c’est la misère du peuple : la famine, le chômage, la prostitution. Il organise la soupe populaire appelée l’œuvre du Bouillon, une maison d’accueil pour les jeunes filles qu’il arrachait à la prostitution et se démenait pour que l’interdiction de fabriquer la dentelle soit levée. Pendant ce temps, ses catéchismes et ses prédications attiraient de plus en plus de personnes. Et tout cela provoquait de la part de certains : insultes, calomnies et persécutions. Après le Vivarais, son influence s’étendait maintenant sur le Velay. Montregard, Montfaucon, Raucoules voient également Régis. Voilà qu’au milieu de ces missions, Régis semble comprendre qu’il va bientôt mourir : il prend trois jours pour s’y préparer et part avec son compagnon le frère Bideau, pour Lalouvesc, prêcher la mission de Noël. Mais Régis est malade, miné par la fièvre. Cependant, il continue à prêcher et à confesser. Le 31 décembre 1640, un peu avant minuit, il dit à son compagnon : « Ah, mon frère, je vois Notre Seigneur et Notre Dame qui m’ouvrent le Paradis » et il ajoute une prière : « Seigneur, je remets mon âme entre tes mains ». Il avait 43 ans : Ainsi s’en est allé cet homme de prière, de paix, de réconciliation, un homme d’un grand respect pour les petits et les pauvres. Depuis le 2 janvier 1641, jour de ses obsèques, la foule n’a cessé de se rendre à Lalouvesc.    

* Les vitraux où sa vie est évoquée par Lucien Bégule, qui exécuta aussi les verrières du chœur de Fourvière

* Les peintures du chœur, du peintre Décôte, où figurent les pèlerins célèbres venus à La Louvesc.  

 

La Basilique est la troisième église de La Louvesc depuis la mort de saint Régis. La première église en forme de croix était très petite et très pauvre. Le père régis y fut enterré, sous la grande cloche du côté de l’Evangile. L’emplacement de sa sépulture primitive est situé dans la crypte actuelle, sous le clocher sud.

Une seconde église, construite de 1744 à 1754, orientée de la même manière, remplaça la première. Elle était considérablement plus grande et mieux ornée et comportait, du côté Evangile, une chapelle Saint-Régis, où étaient vénérés les restes du saint.

L'église actuelle, commencée en 1865, consacrée en 1877, est l’œuvre de Pierre Bossan, architecte des basiliques d’Ars et Fourvière à Lyon. Conçue dans un style néo-byzantin, elle est trapue comme il convient à une église de montagne : elle n’a que 11,30 m sous voûte pour une longueur de 50 m et une largeur de 20 m. Elle comporte deux clochers, dont les flèches s’élèvent à 37 m. L’extérieur, en pierres grisâtres, est simple et dépouillé. Seul un groupe sobre de Besqueut, figurant saint Régis entre deux paysans, agrémente le tympan du porche. L’intérieur fait contraste, avec son chœur aux arcades finement ciselées et dorées à la feuille et ses nefs avec leurs variétés de pierres : colonnes de marbre, soubassements et chapiteaux de pierre blanche, arceaux de voûte se détachant sous les couleurs du plafond.

Le chœur restructuré en 1970 est richement décoré avec sa coupole aux grandes figures allégoriques et les peintures du pourtour, œuvres du peintre lyonnais Décote. Elles évoquent les grands pèlerins et les fidèles de La Louvesc.

L’abside, où se trouve la chapelle du Saint Sacrement, est illuminée par les couleurs orange des vitraux, dans la lumière desquelles ressort le tabernacle de cuivre et de bronze harmonieusement éclairé.

Une série de seize vitraux, du maître-verrier Lucien Bégule, nous racontent la vie de saint Régis.

De part et d’autre de la nef, deux chapelles restructurées entre 1970 et 1973 abritent l’une la châsse des reliques de saint Régis, l’autre celles de Sainte Thérèse Couderc.

Marie Victoire Thérèse Couderc est née le 1er février 1805,  dans le diocèse de Viviers.

Très tôt, elle est attirée par la vie religieuse. Lors d’une mission à Sablière, elle est remarquée par le Père Etienne Terme, qui l’envoie rejoindre à Aps le petit groupe de soeurs qu’il avait réunies pour s’occuper de l’éducation des petites filles.

En 1827, Thérèse, avec deux autres soeurs, est envoyée à LaLouvesc pour s’occuper de la “Maison Saint Régis”, fondée par le Père Terme, pour accueillir les femmes venues en pèlerinage. Elle en devint Supérieure et inaugure les journées de recueillement. Le Père Terme leur enseigne les “Exercices de Saint Ignace” et c’est le développement de l’oeuvre des Retraites, la fondation du Cénacle.

La mort du Père Terme, en 1834, risque de mettre l’oeuvre en péril, mais Mère Thérèse la maintient avec l’aide provincial des Jésuites.

Dans la suite, elle fut remplacée comme Supérieure et ne remplit qu’occasionnellement quelques charges, et vécut une longue vie d’humilité et d’union à Dieu.

Elle meurt à Lyon au Cénacle de Fourvière, le 26 Septembre 1885, alors que la Congrégation à entrevoir ce qu’elle doit à sa fondatrice.

Son corps est ramené à LaLouvesc le 29 Septembre 1885.

Le Pape Pie XII la déclare bienheureuse le 4 novembre 1951.

Et le Pape Paul VI la met au rang des Saintes le 10 mai 1970.

 

La Congrégation de Notre-dame de la Retraite au Cénacle s’est répandue à travers le monde. L’oeuvre des retraites s’est considérablement développée. Le Cénacle de Lalouvesc accueille chaque année des centaines de dames, jeunes filles et religieuses pour des retraites de 8 et même de 30 jours, suivant les “Exercices de Saint Ignace”.

 

Ciel du lundi & Lalouvesc (26)

Ciel du lundi & Lalouvesc (27)

Ciel du lundi & Lalouvesc (28)

 

 

La visite du village se termine ici. Je coupe le billet en deux, sinon vous allez saturer...

 

Ciel du lundi & Lalouvesc (29)

 

A très vite pour la suite.

 

Gros bisous

 

Calinquette

 

 

Ciel du lundi & Lalouvesc (30)

09 octobre 2019

Parce qu'on n'en voit plus beaucoup...

1

 

Hello !

 

Parce qu'on n'en voit plus beaucoup des comme ça, je vous emmène aujourd'hui voir une belle brocante.

Celle du premier samedi de septembre, à Lalouvesc, en Ardèche.

Exceptionnellement, je n'y suis allée qu'en début d'après-midi, le matin ayant été pluvieux. Mais cela ne m'a pas empêchée d'ne prendre plein les yeux. Allez, venez avec moi...

 

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

 

Même si les exposants se raréfient d'année en année, j'aime à y aller pour manger mon pavé de Saint Régis aux myrtilles, ma gourmandise annuelle,

 

106227397

 

et me promener au milieu des allées où l'on trouve encore de vrais objets anciens. En prime, j'y retrouve un petit producteur de mirabelles fort bonnes, pour mes confitures...

 

La balade est maintenant finie. Je vous fais de gros bisous et vous dit à bientôt...

 

Calinquette

 

w

Posté par Calinquette à 07:22 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 septembre 2017

Premier dimanche de septembre

Lalouvesc (1)

 

Je ne raterais pour rien au monde ce rendez-vous du premier dimanche de septembre. C'est la grande brocante de Lalouvesc, en Ardèche, à une heure de la maison. Même si elle sonne la fin des brocantes dans notre région...

 

Lalouvesc (2)

Lalouvesc (3)

 

J'ai craqué pour cette petite boîte en bois avec un couvercle en zinc.

 

Lalouvesc (4)

 

Mais j'ai surtout ramené de la dentelle et de la broderie anglaise en grandes longueurs, que j'ai achetées à une dame qui expose souvent, finissant l'ancien stock de mercerie de sa maman. C'est principalement grâce à elle que j'ai pu faire mon dessus de lit et mes doubles rideaux. Si je vous dit que j'ai payé le tout (hormis le tampon, acheté ailleurs) seulement douze euros... Mais, bon, cette fois, je crois que j'ai malheureusement fini son stock de merveilles, snif !

 

Lalouvesc (5)

 

Et ce très grand tampon de brodeuse à mon initiale.

 

Lalouvesc (6)

 

En détail :

 

Lalouvesc (7)

Lalouvesc (8)

Lalouvesc (9)

Lalouvesc (10)

Lalouvesc (11)

Lalouvesc (12)

 

Enfin, quelque chose de rare : une boîte à chapeaux ardéchoise, en bois. On en trouve rarement et à des prix prohibitifs. J'ai payé la mienne un sixième de sa valeur ! Trop contente. Certes, elle est un peu abîmée, mais je sais déjà comment je vais régler le problème... Quand j'aurai le temps. En tout cas, ravie de cet achat, depuis le temps que j'en rêvais...

 

Lalouvesc (13)

 

Voilà, c'était un dimanche pause avec ma fille aînée et mon mari. Cela a reposé nos dos endoloris par les travaux de terrassement...

 

Je vous fais des bisouilles.

 

Calinquette

 

 

Lalouvesc (14)

10 septembre 2015

C'est la FIN

LALOUVESC (1)

 

L'été est fini.

Les blés sont ramassés, les tournesols fanés.

 

LALOUVESC (2)

 

La semaine dernière, nous avons rentré le bois pour l'hiver.

 

LALOUVESC (3)

 

Même dans la maison, tout est prêt pour se chauffer. Le bois, le petit bois...

 

LALOUVESC (4)

 

Et quand l'été est fini, il reste à en fermer la porte et pour cela aller à la dernière brocante de Haute Ardèche.

 

LALOUVESC (5 1)

 

A Lalouvesc. Après celle ci, il n'y en aura plus.

 

LALOUVESC (5 2)

 

C'est par un petit onze degrés que je suis arrivée. Heureusement, j'avais prévu manteau et écharpe, ainsi que des souliers fermés...

 

LALOUVESC (6)

LALOUVESC (7)

LALOUVESC (8)

LALOUVESC (9)

LALOUVESC (10)

LALOUVESC (11)

LALOUVESC (12)

LALOUVESC (13)

 

Moins d'exposants cette année, et moins de visiteurs aussi. Peut être le froid ?

 

LALOUVESC (14)

 

Et comme chaque année, je me suis fait mon plaisir aux myrtilles. Une tarte et la spécialité du village, le Pavé de Saint Régis... Tradition oblige !

 

LALOUVESC (15)

 

Mais j'ai aussi fait ma fourmi. J'ai emmagasiné pour l'hiver...

J'ai trouvé de quoi faire quelques créations de couture.

 

Une chemise en coton, une robe ancienne d'enfant.

 

LALOUVESC (16)

 

Un grand coupon de tissu. De la dentelle rose. Trois petits rideaux anciens.

 

LALOUVESC (17)

 

Des coupons de broderie anglaise, un entre deux.

 

LALOUVESC (18)

 

Des mouchoirs brodés.

 

LALOUVESC (19)

 

Des échantillons de broderie anglaise.

 

LALOUVESC (20)

LALOUVESC (21)

 

Deux grandes longueurs de dentelles. Une large et une plus petite.

 

LALOUVESC (22)

 

Un col de dentelle. Une grande longueur de fine dentelle transparente. Des petits cadeaux d'une vendeuse.

 

LALOUVESC (23)

 

Deux vieux cintres. J'ai déjà une idée de ce que je vais en faire.

 

LALOUVESC (24)

 

Et un petit cadre à relooker.

 

LALOUVESC (25)

 

L'été se termine. J'ai fait mes provisions pour les mauvais jours. Maintenant, l'automne peut arriver...

 

Doux bisous.

 

Calinquette

 

 

LALOUVESC (26)

Posté par Calinquette à 06:46 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 septembre 2014

Ainsi sonne le glas

Chines à Lalouvesc (1)

 

Le premier dimanche de septembre sonne le glas des brocantes d'été en Ardèche.

C'est une des plus grande du département et quasiment la dernière. J'aime ce rendez vous en Haute Ardèche, à 1090 mètres d'altitude.

D'ordinaire, il faut les doudounes pour la faire, tellement il fait froid.

Dimanche dernier, l'outil indispensable était :

 

3916Chapeau_tendu

 

Regardez moi un peu ce beau ciel bleu !

 

Chines à Lalouvesc (2)

 

Nous voilà arrivés au pays des champignons, du saucisson, du fromage de chèvres et de vache, des berlingos de Lalouvesc et de la lentille du Puy en Velay qui n'est pas loin.

Et comme toujours je me suis acheté mon (délicieux) pavé de Saint Régis aux myrtilles.

 

Chines à Lalouvesc (3)

 

Allez, je vous fais craquer en vous montrant les plus beaux stands de plus de deux cent exposants. Un supermarché a fait sa publicité en sable, original.

 

Chines à Lalouvesc (4)

 

Chines à Lalouvesc (5)

 

Chines à Lalouvesc (6)

 

Chines à Lalouvesc (7)

 

Chines à Lalouvesc (8)

 

Chines à Lalouvesc (9)

 

Chines à Lalouvesc (10)

 

Chines à Lalouvesc (11)

 

Dire que dans un temps pas si lointain on s'essuyait le derrière avec ce papier carré, bien dur...

 

Chines à Lalouvesc (12)

 

Chines à Lalouvesc (13)

 

Chines à Lalouvesc (14)

 

Chines à Lalouvesc (15)

 

J'ai rencontré une dame qui a réalisé cette porte vestiaire. On a beaucoup discuté. Elle veut devenir auto entrepreneuse... Mais en parlant je lui ai donné d'autres pistes. Elle va sans doute ouvrir une boutique Fait Maison et devenir blogeuse. Je lui ai proposé de devenir sa marraine, ce qui l'enchante. Je vous tiendrai au courant. Une fort sympathique rencontre...

 

 

dessin-femmes

 

 

Allez, je vous montre ce que j'ai ramené...

Des toupies de meuble. Un encrier pour aller dans le bureau ancien d'écolier. Il a rejoint le premier.

 

Chines à Lalouvesc (17)

 

De vieux petits ciseaux de couturière.

 

Chines à Lalouvesc (18)

 

Une ancienne revue sur la broderie lyonnaise.

 

Chines à Lalouvesc (19)

 

Chines à Lalouvesc (20)

 

De la broderie anglaise. Des mouchoirs anciens, un petit napperon.

 

Chines à Lalouvesc (21)

 

Des coquilles d meubles, une charnière et un cache serrure.

 

Chines à Lalouvesc (22)

 

Et puis ceci qui a de suite eu l'approbation de Khanna Byss.

 

Chines à Lalouvesc (23)

 

Un petit lit ancien que je vais remettre à mon goût et détourner..

 

Chines à Lalouvesc (24)

 

Chines à Lalouvesc (25)

 

 

bb

 

Et pendant qu'on est dans les chines, je vous montre aussi ce que j'ai acheté à la ressourcerie de mon village. Une  chaise haute de bébé.

 

Chines à Lalouvesc (26)

 

Et ces jolies violettes. sur ce bougeoir.

 

Chines à Lalouvesc (27)

 

Bon, je crois que je vous en ai montré pas mal pour aujourd'hui.

Je vous laisse donc tranquilles et vous souhaitant une bien belle journée. Juste avant, un énorme merci à Nelhina aui a créé cette superbe carte spécialement pour moi (ainsi qu'un superbe transfert)... Elle est magnifique ! Encore merci ma belle, tu es adorable !

 

unnamed

 

 

Bisouilles

 

Calinquette

 

 

Chines à Lalouvesc (28)

Posté par Calinquette à 06:33 - - Commentaires [94] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 septembre 2013

Au pays de la Myrtille

 

1

 

J'ai pu constater que Khanna Byss s'est bien défoulée dimanche dernier... Elle n'a même pas réfléchi au fait que les réponses tombaient sur mon propre mail...

Mais bon, comme cela vous a bien amusées (et moi aussi), je ne lui ai rien dit... La petite reine a fait son show, ça lui a fait plaisir, c'est l'essentiel... Du coup, elle laisse tomber l'histoire du club des chats malheureux qu'elle voulait monter avec quelques uns de ses congénères dont je terrai le nom, par égard pour leurs maîtresses...

 

 Pendant que Mademoiselle s'amusait à prendre la patte sur le blog, , nous sommes partis à une heure de la maison, pour ce qui annonce la fin des brocantes en Ardèche. Celle de Lalouvesc.

 

Je ne vous présente plus ce petit village du Nord de mon département, je l'ai déjà fait l'an dernier.

 

Et oui, chaque premier dimanche de septembre, c'est la grande brocante. Encore plus grande cette année que l'an dernier. Même s'il faisait meilleur ce n'était vraiment pas la grande chaleur. Le soleil a eu du mal a percer les nuages et il y avait un vent fort peu agréable. Mais quand on aime, on ne compte pas...

 

2

 

Pour une fois, je ne vais pas commenter les photos qui parlent d'elles même. Boutiques, brocantes et bouts de village.

 

3

 

4

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

10

 

11

 

En sable, la reproduction de l'église Saint Régis.

 

12

 

Dans l'après-midi, il faisait meilleur.

 

13

 

Impossible d'aller là bas et de ne pas déguster mon fameux pavé de Saint Régis (amandes et myrtilles)...

 

14

 

Mes trouvailles : de quoi remplir ma boîte à dentelles et broderies pour mes petites créas de l'hiver...

 

15

 

J'ai aussi trouvé une culotte ancienne ouverte (photo en bas à droite).

Je sais que l'une d'entre vous les collectionne, mais je ne sais plus qui. Qu'elle se manifeste, je serai ravie de la lui faire parvenir.

 

16

 

Un cadre, deux toupies, des pièces trouées, un rat de cave.

 

17

 

Depuis le temps que j'en cherchais un : un porte clé bibendum ! Je l'ai trouvé !!! Eh, on se fait plaisir avec ce qu'on peut. Ce petit personnage a une importance pour ma défunte mère et moi. De plus, c'est devenu très rare et très cher. Là, je l'ai eu à 2 €. Une aubaine !!!

 

18

 

Et des pampilles !

 

19

 

Voilà, ce sera sans doute la dernière grosse brocante de l'année. En hiver, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent, chez nous.

 

Tout est déjà parti au nettoyage. Cela en avait bien besoin. Lavé, repassé, etc.

 

Même si je ne suis plus concernée, je souhaite bon courage à celles qui aujourd'hui, vont affronter la rentrée.

 

Bises à tout le monde.

 

Calinquette

 

 

20

 

Posté par Calinquette à 07:56 - - Commentaires [79] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,