18 juillet 2012

Le bureau fait peau neuve

 

 

A (1)

 

A

 

Souvenez-vous, il y a quelque temps, je vous ai parlé des brocantes que j'avais faites et qui m'ont rapporté assez d'argent pour que je puisse investir dans la décoration de la maison. Et bien, pour tout vous dire,  j'ai commencé par acheter un lit en fer forgé de couleur paille, pour le mettre dans le bureau.

En effet, ayant souvent la visite de ma famille et de mes amis,  j'étais à chaque fois obligée de demander à ma fille de prêter sa chambre, et, peucherounette, elle atterrissait toujours dans le petit lit du bureau.

 

Le problème, c'est que cette pièce est toute petite, avec en plus, un angle coupé au niveau de la fenêtre.

 

Souvenez vous avant. Sur le plan, je vous ai mis l'emplacement des meubles au début :

Bureau 2009

 

Les photos du bureau avant :

Bureau 2009 (1)

 

C'était très chargé. Je voulais donc éclaircir, tout en mettant un lit deux places. La première chose que j'ai faite, c'est d'enlever le dressing. Au niveau des murs, qui, je vous le rappelle étaient blancs, avec une frise bleue peinte à la main. J'ai eu envie d'une couleur à la mode à ce moment-là : le taupe. Pour donner l'impression d'une pièce plus grande, j'ai opté pour des rayures. Les verticales donnent l'impression d'une pièce plus haute. Les horizontales, d'une pièce plus large. J'ai fait un mix des deux. Des rayures en hauteur, au niveau des angles. Un soubassement en taupe. Le reste couleur paille, pour assortir au lit.

Bureau 2009 (4)

 

A cette époque, mon frère venait de décéder d'un cancer. J'ai hérité de l'armoire et des tables de nuit de la chambre de nos parents qu'il avait récupérées. J'ai poncé l'armoire qui était vernie. Je l'ai ensuite simplement cirée, après une semaine de travail, à cause des fleurs.

Les tables de nuit sans ponçage et l'armoire poncée :

Bureau 2009 (3)

 

J'ai supprimé le bureau qui est parti chez ma fille aînée qui venait de se mettre en ménage.  L'ordinateur étant en fin de vie, la fête de mères et le Noël suivant furent l'occasion pour mes filles de m'offrir un portable un portable. Ainsi, j'ai gagné de la place. Le petit lit est parti dehors, et est devenu un canapé d'extérieur.

 

Une fois la peinture sèche,  j'ai mis le lit dans l'emplacement de l'ancien dressing. Il y rentrait pile-poil. Voici le plan du bureau après :

Bureau 2009 (2)

 

J'ai acheté un rideau taupe pour la fenêtre, et comme je ne trouvais pas ce que je voulais pour les double rideaux, j'ai acheté les mêmes, en plus foncé. J'ai trouvé, par hasard des stickers de fenêtres chats, de couleur taupe. J'en ai mis deux sur les vitres. Les autres ont fini sur les murs.

 

Bureau 2009 (9)

 

J'ai trouvé un boutis uni, toujours de couleur taupe, un autre fleuri, plus clair et ses housses de coussins. L'ensemble se marie parfaitement avec la peinture des murs.

Le bureau, vu de l'extérieur (par la fenêtre) :

Bureau 2009 (5)

 

Détails des cadres se trouvant côté lit, sur le petit retour de l'ancien dressing, des peintures sur soie que j'aime beaucoup :

Bureau 2009 (6)

 

Au niveau de la porte, un sticker chat, juste au dessous d'un porte manteaux ancien, peint de la même couleur que les murs :

Bureau 2009 (7)

 

A côté de la porte, des cartes et un macaron en plâtre, avec des chats... Tout cela se reflète dans un long miroir, placé sur l'ancien retour de dressing :

Bureau 2009 (8)

 

Sticker chat, collé dans "l'alcove" :

 

Bureau 2009 (10)

 

Le lit, placé là où se trouvait le dressing :

Bureau 2009 (11)

 

Au dessus du lit, la tuile chat que je vous ai déjà montrée. Celle que j'avais peinte pour moi :

Bureau 2009 (12)

 

Un miroir ancien qui me vient de mes parents. Déjà petite, il était dans ma chambre.

Bureau 2009 (13)

 

Dans l'angle, j'ai fait une étagère sur mesure, aux couleurs des murs pour y mettre la lampe galets que j'ai trouvée en grande distribution, dont les couleurs s'assortissent parfaitement au reste. J'ai d'ailleurs supprimé l'ancien lustre marron à trois branches, pour une suspension carrée en tissus crème  :

 

Bureau 2009 (14)

 

Quand le soleil se lève, cela donne des effets de lumière que j'aprécie tout particulièrement :

Bureau 2009 (16)

 

Bureau 2009 (17)

 

Bureau 2009 (18)

 

Dernièrement, j'ai acheté deux petites méridiennes en lin, pour mes petites nièces qui viennent très souvent à la maison. Cela me fait du couchage en plus. Car parfois, il faudrait pousser les murs pour coucher toutes nos visites... Au-dessus trône une étagère qui  était vernie foncée (la même que je vous ai montrée dernièrement, dans mon garage, là où se trouve ma collection de boîtes en fer). Je l'ai peinte couleur paille. Dessus, de nombreux chats et mes brocantes de bureau (voir article correspondant).

Bureau 2009 (19)

 

Bureau 2009 (20)

 

La vue de la porte du bureau et de ma pendule chat, à côté de l'armoire :

B 2009 (60)

 

Voilà. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais personnellement, en plus d'être pratique en tant que chambre d'amis, cela fait beaucoup plus clair qu'avant. En tout cas, tous ceux qui dorment dans ce qu'on appelle maintenant l'alcove, s'y plaisent tout particulièrement. J'attends vos avis...

Par contre, j'ai un problème avec mon appareil photo. Il fait des tâches, mais je ne peut rien y faire, c'est à l'intérieur. Désolée donc pour ce désagrément. Mais son remplacement n'est pas à l'ordre du jour. Je vous rappelle qu'il me faut acheter une nouvelle voiture, à cause de l'accident d'il y a quelques semaines. L'assurance ne nous ayant toujours pas remboursés...

 

C

 

C (1)

 


13 juin 2012

Relooking d'une étagère Ikéa

 

La Cartonnerie

 

La Cartonnerie (1)

 

Bonjour,

 

Je reviens sur la journée du Coin des Bricoleurs à Paris. Son but était le lancement d'une plate forme, sur le Net, où des blogueurs peuvent proposer leurs "projets", à savoir leurs créations, dans l'idée de partager leur expérience dans diverses matières. C'est pour cela qu'il y avait autant de spécialistes de la décoration, que du crochet ou de la couture. Il y avait des constructeurs de maisons, et même un groupe qui fabrique des motos à partir de tout ce qui leur tombe sous la main. On nous a réunis afin que nous acceptions de partager notre savoir faire auprès des internautes qui viendront chercher des réponses à leurs questions, sur le site de Bosch.

 

Depuis ce fameux jour, nous avons communiqué nos impressions et échangé nos photos. L'aventure ne s'est pas arrêtée là, bien au contraire. Nous continuons notre aventure de partage.

 

Le plus étrange, c'est qu'au départ, après un  moment de doute quant à la véracité de cette invitation, nous avons tous eu la même réaction : "pourquoi moi ?"

Moi la première, sachant que lorsque j'ai été contactée, mon blog n'avait pas un mois !

 

Au final, après explications de l'équipe de Bosch, nous avons compris qu'on ne nous demandait pas moins que ce que nous faisons déjà sur nos blogs. La seule différence, c'est qu'il nous faut donner des explications détaillées, les matériaux utilisés, le temps de travail correspondant au projet, et le coût.

 

Dès mon retour de Paris, je me suis créé mon profil, et j'ai installé en tant que premier projet, ce que j'ai fait à la Cartonnerie. Je comptais mettre le lien sur mon blog, de manière à tout vous faire découvrir en même temps. Hélas, je ne sais pas pourquoi, mais le site ne veut plus me reconnaître. J'en ai informé l'équipe Bosch qui essaie de trouver une solution à ce problème. Donc, dans l'intervalle, je vais vous présenter en direct ce que ma coéquipière, Virginie du blog déco-bord-de-mer.com et moi avons fait.

 

On nous a confié des étagères Ikéa à relooker. Elles bénéficiaient déjà d'une sous-couche d'accrochage (qui avait laissé des traces de coulures). Avec Virginie, nous avions envie d'une décoration tirant sur l'industriel, en rapport au lieu dans lequel nous nous trouvions. Notre idée conductrice était la phrase de Lavoisier "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". Nous l'avons modifiée pour "Rien ne se jète, tout se transforme", appliquée au pochoir (qui nous a inspiré), par Virginie.

 

Etagère

L'étagère avant

 

Nous avions très peu de matériel à notre disposition : un peu de peinture, des pinceaux et rouleaux et du papier pour collages. Comme tout le monde en faisait, nous avons eu envie de nous démarquer. De la peinture grise magnétique sur l'étagère, de la noire (pour tableaux) sur les étagères. Des bandes grises, noires et argentées sur les côtés, le tout patiné avec la  peinture grise. Nous voulions mettre des paillettes, mais il n'y en avait pas. Alors, j'ai pris des barquettes en alu, j'en ai fait des confettis avec des ciseaux, et les ai collées à la bombe.

 

mat

 

mat (1)

 

Etagère (1)

L'étagère pendant

 

Etagère (2)

 

Etagère (3)

Pendant et après. Nous avons emprunté des caisses en bois de l'autre atelier, que nous avons patiné en gris, à l'aide d'un chiffon, ainsi que des objets déco du bar pour remplir notre oeuvre.

 

Etagère (4)

 

Etagère (5)

 

Etagère (6)

L'étagère finie

 

Etagère (7)

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, et totalement fini pour ce passage par la Cartonnerie de Paris XI°. Dès que je pourrais me reconnecter sur le site du Coin des Bricoleurs, je vous en informerai.

 

En attendant, on parle de nous sur :

 http://www.rue-des-relookeurs.com/blog/article-une-plateforme-d-echange-dediee-aux-bricoleurs,102.html

 

Rejoignez-nous sur
 
Une plateforme d'échange dédiée aux bricoleurs
publié par Rue des Relookeurs

La marque d'outillage Bosch a choisi un lieu unique, La Cartonnerie au coeur de Paris, pour annoncer le lancement d'une nouvelle plateforme dédiée au bricolage, à la décoration et au jardinage : le coin des bricoleurs, en ligne en juillet prochain. Une cinquantaine de blogueurs était conviée pour cette journée exceptionnelle.
Leurs points communs? Leur passion pour le fait-main et leur envie de partager leur savoir-faire.

Le coin des bricoleurs, c'est quoi?

Partage, entraide, expérience, sont les maîtres mots de ce projet, né de 2 constats simples : les bricoleurs, amateurs ou experts, ont besoins de trouver des réponses à leurs questions, et ils ont par ailleurs envie de partager leurs expériences.

Besoin de connaître le budget nécessaire à un projet? Question liée à l'utilisation d'un outil? Envie de montrer une réalisation? .. La nouvelle plateforme proposé par Bosch veut rassembler sur un même lieu virtuel des passionnés qui pourront trouver et fournir toute l'information nécessaire à la réalisation d'un projet. 


Jeoffrey Ferrete, responsable communication web
et responsable du projet 
 

C'est un projet d'envergure puisque la marque envisage d'y consacrer beaucoup de moyens humains et financiers afin d''en faire une plateforme de référence rassemblant chaque jour des milliers d'internautes. "C'est donc un formidable outil de visibilité pour ceux qui souhaitent se faire connaitre, ils pourront montrer leur savoir-faire, ajouter des liens vers leur site, et développer ainsi leur réseau", explique Jeoffrey Ferrete, responsable du projet.

Test produits, concours, forum seront également des outils qui feront vivre le site. 

 

La passion partagée

Associer à ce lancement des blogueurs actifs sur la toile était une évidence pour la marque. Adeptes du partage et de l'échange, ils seront en effet les premiers utilisateurs du site.

Une partie de la journée fut consacrée aux ateliers où chacun pouvait tester les outils et exercer ses talents. Relooking, peinture, récup ou détournement, les réalisations ont permis de montrer la créativité des invités!

 
Une cinquantaine de blogueurs venant de toute la France
était rassemblée pour l'occasion

 


La chaise enfant en palette 
de l'atelier récup

 


Le meuble étagère revu et corrigé 
de l'atelier relooking

 
Rob le robot (en référence à Robert Bosch, fondateur de la marque) de l'atelier détournement

 

De belles rencontres pour un beau projet et une marque à l'écoute de ses utilisateurs...

 

Bonne journée

 

Calinquette

 

La Cartonnerie (2)

 

La Cartonnerie (3)