17 août 2013

Eryngium maritimum

 

1

 

 

Qu'est ce que ce nom barbare ?

C'est celui du chardon de mer.

 

Au Grau du Roi, il yen a plein sur les plages. Une année, ma fille et moi en avons ramené.

 

Pour son anniversaire et celui de mon mari, je les ai utilisés en déco de table.

 

 

sans-titre

 

 

J'ai pris du gros gravier que j'ai lavé dans plusieurs eaux et bien séché. J'en ai fait un chemin avec, d'une dizaine de centimètres de large. Et j'ai planté mes chardons dedans.

 

Table chardons de mer (1)

 

 

Table chardons de mer (2)

 

 

Table chardons de mer (3)

 

 

Table chardons de mer (4)

 

 

Table chardons de mer (5)

 

Quelques photophores pour parfaire l'ambiance.

 

Table chardons de mer (6)

 

Un bon petit repas.

 

Table chardons de mer (7)

 

Table chardons de mer (8)

 

Et voilà, c'était il y a quelques temps. Mais je ne vous l'avais pas encore montrée, ma table eryngium maritimum.

 

Parfois, il ne faut pas grand chose pour décorer une table...

 

J'espère que vous allez bien. Pas trop le temps de bricoler en ce moment. Je suis à fond dans les confitures et les conserves... En plus j'ai plein de monde qui arrive pour le week-end.

 

Je vous embrasse bien fort et vous dit à très vite.

 

Calinquette

 

 

z

 

Posté par Calinquette à 08:48 - - Commentaires [56] - Permalien [#]
Tags : ,


14 août 2013

Un week-end pas comme les autres

 

00

 

 

Non, nous n'avons pas pris le petit train pour nous rendre en week-end. Mais nous avons quand même fait trois heures de voiture.

Direction les Cévennes.

 

 

1

 

Un tout petit village.

 

2

 

Une belle église à côté d'un château.

 

3

 

Une petite mairie, à côté de l'église.

 

4

 

Une église où nous avons passé un petit moment, après la mairie.

 

15

 

Vous voyez où je veux en venir ?

 

16 1

 

Un indice avec ce bouquet :

 

17

 

Un joli couple qui s'est dit "oui". Et oui, ma belle fille s'est mariée ce samedi. N'est-elle pas magnifique ?

 

18

 

Un thème sur New York, ville où ils iront en voyage de noces.

 

19

 

C'est elle qui a fait toute la déco !

 

20

 

La pomme de New York pour les dragées...

 

21

 

22

 

23

 

Le dimanche, nous en avons profité pour aller à Anduze, avec nos amis nimois.

 

24

 

25

 

26

 

27

 

28

 

Une jolie petite ville.

 

29

 

30

 

Un petit restaurant où on mange beaucoup : salade, saucisson, pâté dans sa terrine, ommelette aux herbes, steack et frites, dessert, pour même pas dix euros par personne ! Sans doute le moins cher de France !!! 

 

31

 

De beaux magasins.

 

32

 

Et les poteries d'Anduze !!!

 

33

 

34

 

Ensuite, nous sommes allés à Saint Jean du Gard. Rencontre avec le petit train cévenol.

 

35

 

Chaque année s'y déroulent des spectacles de rue.

 

36 1

 

36 2

 

37

 

38

 

Nous avons assisté au bourgeois gentilhomme.

 

39

 

Trois heures de route plus loin nous étions à nouveau chez nous.

Une fin de semaine sans chine, mais bien remplie.

Vous voyez, je n'ai vraiment pas envie de bricoler en ce moment, plutôt de me promener...

 

Gros bisous.

 

 

Calinquette

 

 

 

z

 

 

Posté par Calinquette à 08:46 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 août 2013

Jouer les prolongations

 

1

 

Les arlésiennes et leurs spendides costumes et coiffes. Je les adore !

Après un superbe séjour en Corse, nous n'avions pas envie de rentrer de suite à la maison.

Nous avons passé deux jours chez nos amis de Nîmes et Mireille a eu cette merveilleuse idée de promenade. Pas loin d'Arles.

 

Prendre la voiture, passer devant cette magnifique chapelle (Saint Laurent). J'ai toujours rêvé de vivre dans une chapelle telle que celle-ci.

 

2

 

Traverser Beaucaire. Je n'ai pas eu le temps de faire des photos, alors, j'en ai pris du net.

 

3

 

4

 

L'une à côté de l'autre, ces deux villes. La deuxième, c'est Tarascon. Rappelez vous Tartarin... L'une est dans le Gard, l'autre dans les Bouches du Rhône. (Photos du net).

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

Et retourner sur les pas de ma jeunesse, aux Baux de Provence, dans les Alpilles. Un des plus beaux villages de France, dominé par sa forteresse en ruines.

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

15

 

16

 

17

 

18

 

19

 

De fort jolies boutiques comme on aime par dessus tout.

 

20

 

J'ai d'ailleurs trouvé deux belles pièces pour ma collection de chats. Un presse papier et une Kitty de Louise Mansel.

 

21

 

Au pied du village, une ancienne carrière. Nous avons pique niqué sous les pins maritimes. Et l'après-midi, nous sommes entrés dans les carrières, de lumières.

 

22

 

Pourquoi de lumières ? Parce qu'à l'intérieur, il y a un superbe spectacle. Projetés sur tous les murs, des tableaux d'artistes de renom. Cette année, Monet, Chagall et Renoir.

 

23

 

24

 

25

 

La carrière devient un tableau vivant. Les tableaux ont un autre aspect selon les murs sur lesquels ils sont projetés. Les visiteurs finissent par faire partie de la scène.

 

26

 

27

 

Après avoir pris le frais pendant un bon moment, admiratifs comme des gamins, nous avons continué notre promenade. Cette fois-ci, pour Saint Rémy de Provence.

 

28

 

29

 

30

 

31

 

32

 

Une petite ville comme je les aime, avec ses vieilles maisons, ses vielles pierres, ses monuments et jolies boutiques.

 

33

 

34

 

35

 

36

 

37

 

38

 

39

 

40

 

41

 

Un joli petit chien se rafraîchissant dans une rigole de la fontaine, a accepté que je le prenne en photo.

 

42

 

En France métropolitaine, il y a aussi de belles choses à voir.

 

Un dernier regard sur un détail de costume d'arlésienne, pour vous souhaiter une belle journée et vous faire de grosses bises.

 

Calinquette

 

Z

 

Posté par Calinquette à 09:04 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 août 2013

Fermer la porte

 

00

 

PORTES

 

PORTES (1)

 

PORTES (2)

 

PORTES (3)

 

PORTES (4)

 

PORTES (5)

 

PORTES (6)

 

PORTES (7)

 

PORTES (8)

 

PORTES (9)

 

PORTES (10)

 

PORTES (11)

 

PORTES (12)

 

PORTES (13)

 

Je referme doucement ce dossier sur la Corse, par ces jolies portes, fenêtres et ouvertures, prises sur place. Avec une préférence pour celles bleu lavé. Pas besoin de commentaire.

 

Juste quelques bises avant de vous dire à bientôt.

 

Calinquette

 

Z

 

Posté par Calinquette à 08:28 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 août 2013

... et cela !

 

CP-Corse-personnages-004

 

Cela... Une île sauvage, en effet. Où existe encore le FLNC qui placarde ses revendications un peu de partout.

 

DIVERS

 

De grosses bestioles sur les murs. Des parasols coca cola corses.

 

DIVERS (1)

 

La tête de maure qui côtoie la Sainte Vierge.

 

DIVERS (2)

 

De drôles de personnages en pâte à papier, dans les rues ou aux fenêtres. Un énorme singe en peluche épouvantail.

 

DIVERS (3)

 

La carte de la Corse et la tête de maure un peu partout. Sur les maisons, sur les murs, les portes. Fiers d'être corses.

 

DIVERS (4)

 

De l'humour.

 

DIVERS (5)

 

Des idées.

 

DIVERS (6)

 

De l'artisanat. De belles boutiques. Des bijoux en corail, en pierres semi précieuses, ou avec des yeux de Sainte Lucie.

 

ARTISANAT

 

L'oeil de Sainte Lucie. L'opercule d'un escargot de mer transformée en bijoux. Je ne connaissais pas, et j'ai adoré. Sa légende :

 

SM

 

J'en ai acheté en bracelet, en bague, en boucles d'oreilles, en chaîne de cheville, en porte-clés... J'ai aussi ramené une bague en corail et un bracelet nacre et corail.

 

2

 

ARTISANAT (1)

 

ARTISANAT (2)

 

Les couteaux corses sont très beaux. Des objets en olivier, des paniers.

 

ARTISANAT (3)

 

De la poterie, de la laine.

 

ARTISANAT (4)

 

ARTISANAT (5)

 

Du liège.

 

ARTISANAT (6)

 

D'autres boutiques avec des produits régionaux.

 

ARTISANAT (7)

 

Et de jolis chats ramenés de là-bas pour ma collection.

 

1

 

Autre découverte : la myrte. Sous toutes ses formes. En apéritif, en digestif, en baies, en feuilles, et même en plante. j'adore son goût et je vais continuer à l'utiliser. J'ai aussi acheté des herbes du maquis et de la népita pour la cuisine.

 

3

 

Et des canistrelli. Petits biscuits secs super bons. Toute la famille les a adoptés. Ils les ont tous mangés avant que j'ai eu le temps de les photographier... Donc, photo du net.

 

canistrelli

 

La Corse, ses beaux paysages et sa gastronomie. Comment ne pas l'aimer pour tout ça ?

Ce qui explique pourquoi j'ai du mal à ne plus vous en parler...

 

Très bon dimanche à tous et plein de bisouillettes.

 

Calinquette

 

CP-Corse-personnages-010

 

Posté par Calinquette à 06:32 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


10 août 2013

C'est aussi ceci....

 

CP_Corse_personnages_040

 

Vous qui me connaissez depuis pas mal de temps, je suis étonnée qu'au regard de mes photos, vous n'ayez pas noté l'absence de certains éléments qui me tiennent toujours à coeur quand je voyage...

 

Je ne vous ai montré aucun cliché de fleurs. Et pourtant, des fleurs, il y en a de splendides là-bas. En fait je vais même leur consacrer un billet entier.

 

En Balagne et au Centre, de superbes chardons et immortelles.

 

2

 

Des agapanthes ! Il y en a de partout. Elles sont superbes... Chez moi, elles ne fleurissent pas, je n'ai droit qu'aux feuilles...

 

3

 

Que dire de cette déferlante de bougainvilliers ? Comme je ne peux pas non plus en avoir chez moi, je les ai mitraillés.

 

4

 

5

 

Les lauriers roses ne sont pas en reste...

 

6

 

7

 

Les plumbagos. Je les adore. J'ai eu beau essayer en Haute Ardèche. Il gèlent en hiver et même si je les rentre, ils meurent quand même. Alors, je les ai emportés dans mon bagage photographique.

 

8

 

Les hortensias. On dit qu'il faut les planter à l'ombre pour qu'ils soient heureux. Et bien en Corse, ils sont de partout, et superbes...

 

9

 

Des cactus et plantes grasses à foison.

 

10

 

Des griffes de sorcières, de partout.

 

11

 

Certains cactus se transforment même en arbres.

 

q78wmslj

 

Des fruits.

 

12

 

Des oliviers et des ficus d'un âge fort avancé. Des figuiers, des palmiers.

 

13

 

De beau arbres, dont les chênes liège.

 

14

 

Des fleurs, encore des fleurs. Des bignones et autres diversités.

 

15

 

16

 

17

 

Le maquis. Des hectares de maquis ! Des yuccas. Des vignes.

 

18

 

Bref la Corse regorge d'une flore exceptionnelle.

 

CP_Corse_personnages_006

 

 

Et puis sur l'île, je me suis fait pas mal d'amis.

 

CHATS__1_

 

CHATS__2_

 

CHATS__3_

 

CHATS__4_

 

CHATS__5_

 

CHATS__6_

 

CHATS

 

Il était impensable que je n'immortalise pas des fleurs et des chats... Surtout en vacances...

 

Une douce fin de semaine à tous. Tout plein de bisous

 

Calinquette

 

 

CP_Corse_personnages_030

 

Posté par Calinquette à 07:49 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 août 2013

Les meilleures choses...

 

CHEVREAU

 

 

00

 

Petit à petit, nous y arrivons.

Où ? A la fin du parcours.

 

Le septième jour.

Nous avons quitté les beaux aigles qui volaient au dessus de nos têtes. Aigles qui sont nombreux dans la réserve de la Scandola.

Direction le Centre, par une autre route que celle prise la première fois.

 

page

 

 

00_2

 

Petit déjeuner à Ota.

00_3_OTA_1

 

00_4_OTA

 

Passage à Evisa, en direction de Ponte Leccia.

 

00_5_EVISA

 

Découverte des Gorges de Spelunca et du Niolo.

00_5_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

Soudain, à la sortie d'un virage, un animal, puis deux, puis... déboulent de la colline. Des biquettes ! Tranquillettes, elles ont fait leur chemin, sans se préoccuper de nous...

 

00_6_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

Un peu plus loin, c'est une vache, au bord de la route.

 

00_7_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

00_8_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

Et puis, alors que nous les avions cherchés la première fois que nous avons traversé le Centre, nous en avons rencontré plein sur cette route. Des cochons corses !!! Un bout de pain et ils deviennent vite vos amis. En fait, ils ne sont pas sauvages. Ils appartiennent tous à quelqu'un, mais ils vivent en liberté.

 

00_9_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

00_10_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

00_11_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

00_12_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

00_13_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

Un vache se désaltérant à la fontaine.

 

00_14_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

00_15_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

Les plus jeunes cochons qu'on ait vu. Ils tétaient leur mère. Trop beaux !

 

00_16_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

Des paysages plus verts. Beaucoup de rivières, et de très jolis ponts anciens.

00_17_GORGES_SPELUNCA___NIOLO

 

Calacunccia et son lac.

 

00_18_CALACCUNCIA

 

00_19_CALACCUNCIA

 

00_20_CALACCUNCIA

 

Au bord du lac, une drôle de touriste se faisant bronzer. Si ! Regardez bien la photo en bas à droite...

 

00_21_CALACCUNCIA

 

De plus près. Vous ne rêvez pas, c'est bien une vache noire...

 

00_22_CALACCUNCIA

 

00_23_CALACCUNCIA

 

00_23_CALACCUNCIA

 

Grâce au guide du routard, nous avons trouvé une petite auberge de famille à Albertacce. Quatre générations de femmes qui l'auront tenue. Nous avons rencontré Josette, la grand-mère et sa fille Marie-Ange, ainsi qu'un professeur de mathématique très sympathique.

Josette, tout un poème. Le guide du routard nous avait prévenus. Il fallait tout manger au risque de la vexer. Elle a discuté avec nous pendant des heures où le temps s'est arrêté. Elle nous a raconté ses recettes, les gens qu'elle a connu, le passé, le présent, le futur... J'imagine que cela devait être ça les veillées d'antan.

Charcuterie maison. Veau aux olives. Le plat était déjà copieux à la base, mais elle nous a resservi le même par la suite. Raviolis au brocciu maison, fromages et confiture de figue faite par elle, crèmes brûlées à la farine de châtaigne (je n'aime pas les châtaignes, mais j'ai tout mangé !).

 

00_24_ALBERTACCE

 

Mais il a bien fallu qu'on se quitte, mais pas sans faire des photos, échanger nos coordonées et se faire la bise. Josette, qui a inspiré ce poème à mon mari :

Josette

Vous tricotez l'amitié,

A points précis, à points serrés,

Comme le faisaient nos grand-mères

Dans la tourmente de l'hiver.

Poème écrit sur un de ses nombreux livres d'or.

 

08 Albertacce (6)

 

On ne le croirait pas sur cette photo, mais elle lutte contre un cancer du sein...

 

 

00_26_ALBERTACCE

 

Albertacce et son barrage. Le seul en Corse. C'est lui qui alimente toute l'île en électricité.

 

00_28_CALACUNCCIA

 

00_29_CALACUNCCIA

 

A cet endroit, nous étions au pied du plus haut mont corse qui culmine à 2050 mètres. Nous avons ensuite suivi la Scala Di Santa Regina.

 

00_30_CALACUNCCIA_A_SCALA_DI_SANTA_REGINA

 

00_31_SCALA_DI_SANTA_REGINA

 

00_32_SCALA_DI_SANTA_REGINA

 

00_33_SCALA_DI_SANTA_REGINA

 

00_34_SCALA_DI_SANTA_REGINA

 

00_35

 

Arrivés à Ponte Leccia, nous somme retournés à nos premières amours. La Balagne.

 

00_36_ENTRE_PONTE_LECCHIEA___PIETRALBA

 

Nous sommes montés jusqu'au village de Luma. Je m'y suis régalée, malgré une chaleur étouffante.

Une particularité pour ce village. Les plus belles maisons anciennes appartenaient aux génois les plus riches, lesquels dirigeaient la ville. Un par village. Sauf  qu'à Luma, il y en avait sept ! Et le belvédère a été construit pour que ces "dames" puissent prendre l'air sans rencontrer le petit peuple...

 

00_37_LUMA

 

 

00_38_LUMA

 

00_39_LUMA

 

00_40_LUMA

 

00_41_LUMA

 

00_42_LUMA

 

00_43_LUMA

 

00_44_LUMA

 

Urcata.

00 45 URCATA

 

00 46 URCATA A ALGAJOLA

 

En fin de journée, nous avons rejoint Algajola, où nous avions réservé un hôtel.

 

00 47 ALGAJOLA

 

00 48 ALGAJOLA

 

00 49 ALGAJOLA

 

00 50 ALGAJOLA

 

00 51 ALGAJOLA

 

Le soir, nous avons fait une petite balade en amoureux en longeant la plage. Mais pas de photos...

 

Et comme ce billet est déjà fort long, je terminerai par la dernière journée sur l'île de beauté.

 

 

00

 

Une dernière balade matinale au désert des Agriates. Prendre un petit chemin, à pied.

 

 

a

 

 

b

 

Pour se rendre sur cette plage de sable blanc et plonger dans cette eau cristaline...

 

 

c

 

Parce que l'après-midi, nouas avions rendez-vous à L'Ile Rousse pour prendre le bateau. Jeter un dernier coup d'oeil et vite rentrer à l'intérieur tout en séchant une larme. Pour arriver à Toulon dans la soirée.

 

 

d

 

Voilà, c'est fini. Des souvenirs encore plein les yeux et la tête. De superbes rencontres, de magnifiques paysages.

Nous nous sommes juré d'y retourner. Il nous reste encore pas mal de choses à faire. Et puis, mon mari a décidé que la prochaine fois il braverait sa peur du bateau pour qu'on fasse la visite de la scandola, ainsi que les falaises de Bonifacio par la mer.

 

Ravie que mes reportages vous aient plu. Merci pour vos merveilleux commentaires.

 

Plein de bisous

 

Calinquette

 

 

ANE

 

08 août 2013

La cité impériale et plus encore

  

CP_Corse_personnages_001

 

Cela fait un moment que je vous promène sur l'Ile de Beauté. Ca me change de la pluie et de la chute vertigineuse des température de ces deux jours. Quatorze degrés hier après-midi, alors qu'il y a trois jours, les cigales chantaient chez moi, ce qui est très rare et synonyme de grande chaleur. D'ordinaire, elles ne montent pas si haut en altitude.

Le voyage touche à sa fin. Nous sommes déjà le sixième jour.

 

00_1

 

Comme à chaque fois, je vous mets la carte et le périmètre effectué.

Commençons par Ajaccio.

Nous avons visité cette ville le matin, un jour de marché.

 

 

00 2

 

00_3

 

Un marché aux belles couleurs, rempli de produits régionaux. Des biscuits, des alcools, des fromages, de la charcuterie, de beaux fruits, des olives à tomber.

 

00_4

 

Les fameuses herbes du maquis. J'ai rigolé en voyant ces sucettes à l'éfigie de la Corse...

 

00_5

 

00_6

 

Un peu d'artisanat.

 

00_7

 

A cause du marché, nous avons décidé de prendre le petit train pour visiter tranquillement cette cité impériale.

 

00_8

 

Franchement, nous n'avons pas trouvé grand chose d'intéressant. Il y a bien cette place à la mémoire de Napoléon, mais quand on n'est pas fan du personnage...

 

00_9

 

00_10

 

00_11

 

Le casino. 

 

00_12

 

La couronne de l'Empereur qui prend de la hauteur.

 

00_13

 

La maison de Napoléon que nous n'avons pu visiter, parce que fermée le midi. 

 

00_14

 

00_15

 

Pour le reste, rien de particulier. Nous avons donc pris, sans regrêt, destination des Iles Sanguinaires. A faire en bateau, je pense que c'est beaucoup mieux, surtout quand il fait aussi chaud que ce jour là.

 

00_16

 

00_17

 

00_18

 

Après un repas frugal, direction le Golfe de Sagone. Des routes tortueuses, la mer en contrebas. Des paysages splendides.

 

00_19

 

A Sagone, nous avons trouvé une brocante. Mais nous avons été fort déçus. C'était presque de l'antiquité, les prix qui vont avec.

 

00_20

 

J'ai bien aimé les créations de ce monsieur, avec des vieilles caisses à vin, des cuillères et de vieux moules.

 

00_21

 

00_22

  

00_23

 

Continuons notre chemin vers Cargèse.

 

00_24

 

Petit arrêt rafraîchissement à l'ombre de ce ficus planté en 1900, et prise d'une grande respiration pour mon mari. Nous nous apprêtons à faire les Calanches de Piana, et il angoisse. Il a le vertige...

 

00_25

 

Allez, c'est parti. Les fameuses Calanches nous attentent.

 

00_26

 

De la mer, c'est magnifique, de l'avis de tous ceux qui l'ont fait. Mais je n'allais pas trop en demander à mon époux ! Entre le vertige et la peur des bateaux...

 

00_27

 

Nous l'avons donc fait en voiture. Grosse frayeur au départ, quand mon mari a vu panneau comme celui-ci :

 

Présentation1

 

En fait, il n'y a que deux kilomètres de falaises à pic. Crispé sur son volant, il n'a rien regardé, mais moi, je n'en ai pas perdu une miette.

 

 

 

 

00_28

 

00_29

 

00_30

 

00_31

 

Et voilà, nous sommes arrivés sains et saufs à Piana, en pleine réserve de la Scandola. Mon maridou a voulu me faire plaisir et j'ai bien apprécié son effort. C'était tellement beau...

 

00_32

 

Notre journée s'est terminée à Porto. Un hôtel dans une forêt d'eucalyptus. Au bord d'une rivière qui se jète à quelques mètres dans la mer. Le moment pour montrer les calanches en photos à mon mari et de lui offrir sa petite récompense : une médaille en argent achetée en cachette, le matin, avec l'aide de notre chaufeur de petit train...

 

00_33

 

Nous sommes tombés sous le charme de Porto. Une petite ville balnéaire sans cohue. Agréable à vivre, au milieu des montagnes alentours.

 

00_34

 

00_35

 

L'endroit où la rivière se jète dans le mer. Un superbe pont pour accéder à l'autre rive.

 

00_36

 

Un repas en amoureux, dans un restaurant semi gatro, un superbe coucher de soleil. Que demander de mieux pour finir cette journée ?

 

00_37

 

C'est tout pour aujourd'hui. En souhaitant que cela vous plaise toujours autant.

C'est bientôt fini. Si vous avez bien suivi la carte, vous vous serez rendu compte que nous sommes en train de remonter vers l'Ile Rousse, notre port de retour.

Allez, je vous laisse en vous faisant plein de bisouillettes.

 

Calinquette

 

CP_Corse_personnages_002

 

07 août 2013

Bonne face ou Bonne destinée

  CP-Corse-personnages-011

 

 

00 1

Il faut quand même que je vous en raconte une...

Il faut vraiment vous aimer pour vous montrer les photos de la Corse...

Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que le disque dur de mon ordinateur a rendu l'âme et que j'ai été obligée de tout retransférer et reclasser sur mon vieux tagazou. J'avais tout préparé le matin pour la sauvegarde, mais quand j'ai voulu rallumer mon portable le soir, impossible. Trois jours de travail intensif perdus. En plus, le vieil engin ne voulait pas reconnaître mon appareil photo. Et il met des heures à faire ce que je lui demande.

Faire et refaire, c'est toujours travailler, me direz-vous... Mais bon, pendant ce temps là, je ne bricole pas. Mais je reste encore zen (à part de nombreux jurons).

Revenons à nos moutons.

Bonne face ou destinée. Vous aurez deviné qu'aujourd'hui je vais vous parler de Bonifacio.

 

00 2

 

Partis de Santa Maria Sichee, nous avons pris la destination de cette magnifique ville.

 

2

 

Avant d'arriver, nous sommes montés vers une vieille bergerie, par envie de voir enfin des biquettes corses. Un chemin de terre praticable en 4X4, mais que notre voiture n'a pas apprécié, tout comme mon dos... Mais le jeu en valait la chandelle. Surplombant la route, la mer au loin, perdue dans la nature, la fromagerie nous attendait.

 

3

 

Un petit troupeau de chèvres, une maisonnette en pierre et des brocantes en décoration. Quelle tranquillité !

 

4

 

La glacière électrique fermée, nous avons repris notre route, après ce petit intermède.

 

Bonifacio. Vous la connaissez en photos, et d'après les reportage télévisés, construite sur sa belle falaise. Je ne vous montrerai pas ce côté là de la ville. De bateau nous n'avons point fait, mon mari ne sachant pas nager et ayant peur. Allez, juste un peu, avec des photos du net, pour vous la situer un peu mieux.

 

 

 

6

 

Arrivés sous une chaleur étouffante, déjà de bon matin, mon premier geste fut de m'acheter un chapeau. Cela ne m'a pas empêchée de faire un malaise, mais rien de grave, je vous rassure.

La citadelle. Le port.

 

7

 

Une eau magnifique. Comme toujours. Au loin, la Sardaigne qu'on toucherait presque (pas sur ces photos). Le cimetière marin.

 

8

 

Et puis la ville à l'intérieur des remparts.

 

9

 

11

 

12

 

13

 

14

 

15

 

16

 

17 1

 

17 2

 

18

 

19

 

 

20

 

21

 

22

 

Une ville superbe. La seule grande ville que nous ayons aimé, d'ailleurs. Un régal pour les yeux.

 

Nous sommes ensuite remontés vers Porto Vecchio. Au départ ce n'était pas prévu, mais mon gynécologue m'a dit que si je n'y allais pas, il ne s'occuperai plus de moi... Vous aurez compris qu'il en est originaire. Entre temps, nous avons pique niqué à côté de chênes lièges.

 

Porto Vecchio. Ville balnéaire touristique. Ce n'est pas trop notre "truc" à mon mari et à moi. Mais bon, on l'a vue. Et je vous la montre.

 

23 PV

 

 

 

 

 

24 PV

 

25 PV

 

 

26 PV

 

27 PV

 

Les seuls marais salants restants en Corse.

 

28 PV

 

29 PV

 

Demi tour, la côte Est ne nous attirant pas. Nous avons pris la route de Figari, puis direction de Grand Valinco.

 

Sur notre chemin, Sartène. Un coup de foudre pour cette petite ville.

 

30 SARTENE

 

31 SARTENE

 

Vu dans un bar où nous nous sommes rafraîchis, ces lustres faits avec des casiers de bouteilles à l'envers. Trop chouettes.

 

32 SARTENE

 

La vieille ville, dans les remparts.

 

33 SARTENE

 

34 SARTENE

 

Nous sommes rentrés dans un vieux moulin à huile.

 

35 SARTENE

 

36 SARTENE

 

Après un agréable moment passé à Sartène, nous avons pris la direction de Propriano, où nous attendait notre chambre d'hôtel.

 

37 PROPRIANO

 

Après une bonne douche, nous avons visité la ville de Propriano. Vue, cette chose particulière : une maison à la salle de bain ouverte sur l'extérieur. Je ne pouvais pas ne pas la prendre en photo pour vous la montrer...

 

38

 

39

 

Le ciel s'est petit à petit coloré de rouge et de jaune. Nous l'avons admiré en dégustant des glaces au brocchu, à la myrte et à l'arbouse... J'en vois qui de suite vont dire : "elle ne se refuse rien la Calinquette". Eh ! Il faut bien goûter local, non ?

 

40

 

Encore de belleS découvertes corses ce jour là.

Merci d'être si nombreuses à me féliciter à chaque fois pour mes billets sur cette île. Vos commentaires me font chaud au coeur. Merci aussi aux dernières abonnées. Bienvenues chez moi.

Plein de bisouillettes. Je vais essayer de finir la récupération de mes photos pour la suite du voyage...

 

A très vite

 

 

 

 

Calinquette

 

 

CP-Corse-personnages-015

 

Posté par Calinquette à 08:35 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 août 2013

Au centre

 

1

 

 

 

Encore une immersion en Corse. Cette fois-ci, c'est dans le centre que je vous emmène.

 

Partis de Catéri où nous avons passé notre dernière nuit en couvent, nous sommes partis direction Corté.

 

 

2

3

 

 

Corté, ville superbe ! J'ai adoré. Je me verrai bien y passer ma retraite...

 

4 (1)

 

 

4 (2)

 

 

4 (3)

 

 

4 (4)

 

 

4 (5)

 

 

4 (6)

 

A Corté se trouve une épicerie très ancienne et réputée. Nous nous sommes arrêtés pour faire quelques achats. Vous trouvez de tout !

 

4 (7)

Une jolie dame a voulu poser pour moi...

 

5 (1)

 

De nombreuses personnalités sont venues dans cette boutique et y ont été prises en photos avec le propriétaire.

 

5 (2)

 

5 (3)

 

Au sortir de cette ville, nous nous sommes avancés dans la Vallée de la Restonica.

 

6

Encore un changement de paysage. Une rivière transparente dévale les pentes de cette vallée splendide aux grands pins.

 

CENTRE CORSE 1 (14)

 

CENTRE CORSE 1 (15)

 

L'après midi, nous sommes descendus vers le Sud.

 

7

 

 

Notre objectif, Santa Maria Sicché, où nous avions réservé un hôtel, par le Col du Verde. Des paysages splendides nous attendaient.

 

CENTRE CORSE 1 (16)

 

 

CENTRE CORSE 1 (17)

 

 

CENTRE CORSE 1 (18)

 

 

CENTRE CORSE 1 (19)

 

Et c'est en redescendant de ce col que nous les avons enfin vus ! Et oui, les cochons sauvages... Au début j'en avais un peu peur, et puis on se rend vite compte qu'on ne risque rien. Nous avions prévu, nous avions du pain à leur donner... Outre les cochons, sur la route, nous avons aussi rencontré une maman vache et son petit veau.

 

CENTRE CORSE 1 (20)

 

 

CENTRE CORSE 1 (21)

 

 

CENTRE CORSE 1 (22)

 

Nous en avons trouvé un peu de partout des cochons. Il y en a même un petit roux qui me suivre et partir avec moi...

 

CENTRE CORSE 1 (23)

 

Ce fut une journée splendide. Beaucoup moins de villages dans cette partie. De longs kilomètres sans en rencontrer. 

La Corse nous a montré sa verdure, ses rivières, ses pins, son maquis, ses animaux.

Selon la région, cette île change totalement d'habit, nous surprenant à chaque fois.

 

J'espère que cette nouvelle promenade vous aura bien plue.

 

Belle journée et plein de bisouillettes.

 

Calinquette

 

 

 

CENTRE CORSE 1 (24)