31 octobre 2016

Du gris et des couleurs

Ciel 28 10 16 & couleurs (1)

 

Quelques photos prises vendredi dernier en allant travailler. C'était le troisième jour de brouillard matinal. J'ai eu envie de prendre des images en noir et blanc, et ma foi, j'aime bien l'effet obtenu.. Il est pour Arlette & Sylvie.

 

Ciel 28 10 16 & couleurs (2)

Ciel 28 10 16 & couleurs (3)

Ciel 28 10 16 & couleurs (4)

Ciel 28 10 16 & couleurs (5)

Ciel 28 10 16 & couleurs (6)

Ciel 28 10 16 & couleurs (7)

Ciel 28 10 16 & couleurs (8)

Dans la matinée, je suis allée porter le courrier du syndicat à la poste d'à côté. Je n'ai pas résisté à prendre ces petites boules colorées en images.

Pour changer du noir et blanc.

Ciel 28 10 16 & couleurs (9)

Ciel 28 10 16 & couleurs (10)

 

Quelqu'un avait laissé plein de morceaux de pain par terre. Les pigeons s'en sont donné à coeur joie !

 

Ciel 28 10 16 & couleurs (11)

 

Valence prend ses couleurs d'automne.

 

 

20161028_134605

 

 

Douce semaine. Bon week-end prolongé au chanceux... Ce ne sera pas mon cas, hélas !

 

Gros bisous.

 

Diapositive1

 

 

Ciel 28 10 16 & couleurs (12)

Posté par Calinquette à 05:52 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,


29 octobre 2016

Trésors d'armoire & histoire

1

 

Il y a deux semaines (déjà), ma soeur n'est pas venue les mains vides.

Elle avait un sac rempli de trésors d'armoires, ayant appartenu à sa belle-mère,  rien que pour moi.

Des chemise longues anciennes.

 

2

3

 

Les trois mêmes.

4

5

 

Un jupon.

6

 

Un petit caraco.

7

Trois bavoirs anciens. Deux avec un papillon, un autre avec des fleurs.

8

9

Et puis un joli chat porte crayon qu'elle m'a ramené de son séjour dans le Gers.

Elle en a profité pour me raconter l'histoire du village d'où il vient. Elle ne peut que me plaire... Je vous la retransmet :

Angéline, La Légende des Chats

En l'an de grâce 1338, dans un village de Gascogne appelé LA ROMIEU, célèbre par sa belle collégiale édifiée depuis 20 ans, vivaient heureux Vincent et Mariette. Il était bûcheron, et sa femme l'accompagnait souvent dans la forêt pour faire les fagots. Ils travaillaient dur, mais avec les volailles, le cochon, les légumes et les fruits du jardin, la table était garnie. Ils étaient mariés depuis 3 ans, lorsque Mariette mit au monde une petite fille qu'ils appelèrent Angéline.

Hélas Vincent fût écrasé par un arbre qu'il abattait. Mariette, inconsolable, se laissa dépérir et deux mois plus tard, elle fût trouvée morte, tenant Angéline dans ses bras.

 La petite fût recueillie par une voisine, et grandit avec ses enfants comme leur soeur. Angéline montrait une grande attirance pour les chats. Il y en avait toujours 2 ou 3 autour d'elle qui, la nuit, dormaient dans son lit. Elle partageait souvent son écuelle avec eux.

 Angéline au fil des ans, devenait une solide jeune fille qui aidait bien ses parents adoptifs aux travaux des champs, toujours accompagnée de ses chats. L'an 1342 et les 2 années suivantes, l'hiver fut rude, et le printemps et l'été si pluvieux qu'il ne fut pas possible d'ensemencer les champs. Il s'ensuivit une grande disette et malgré la distribution par le seigneur Arnaud d'Aux des réserves de la Collégiale, les habitants de LA ROMIEU n'eurent bientôt plus rien à se mettre sous la dent. Ils pensèrent alors aux chats, si nombreux dans le village, et en firent de la gibelotte.

 Les parents d'Angéline, sachant combien elle aimait les siens, acceptèrent qu'elle garde un chat et une chatte, à condition de bien les cacher, car les voisins ne demandaient qu'à leur tordre le cou. Angéline enfermait donc le jour les 2 minous dans le grenier, et la nuit les laissait sortir pour chasser. Mais la famine s'accentuait et beaucoup de villageois mouraient. Angéline et ses parents subsistaient péniblement, en récoltant des racines dans les bois, quelquefois des champignons, mais c'était piètre pitance. Très amoindris, ils purent néanmoins, surmonter cette triste période et des temps plus cléments permirent enfin de récolter de quoi vivre.

 Mais à LA ROMIEU, où les chats avaient disparu, les rats avaient proliféré au point de menacer les récoltes. Angéline, avec des précautions infinies, avait pu cacher ses chats et ils avaient eu plusieurs portées. C'était une vingtaine de greffiers qui s'ébattaient dans le grenier. Heureusement, la maison était isolée;

 Les villageois se lamentaient devant les dégâts causés par les rats. C'est alors qu'Angéline annonça qu'elle allait lâcher une vingtaine de chatons que les habitants pourraient adopter. Les rats disparurent rapidement et c'est ainsi qu'Angéline sauva LA ROMIEU d'un nouveau malheur.

 La légende dit aussi que le visage d'Angéline, au fil des ans, ressembla de plus en plus à un chat et que ses oreilles se transformèrent en oreilles de chat.

 C'est en écoutant une grand-mère raconter à ses petits enfants la légende des chats d'Angéline, qu'un sculpteur Orléanais aujourd'hui décédé, Maurice SERREAU, eut l'idée de la faire revivre en déposant des sculptures de chats autour de la place.

C'est un villagequi met les chats à l'honneur et qu'il me faura visiter...

 

10

 

Je vous souhaite un excellent week-end.

Bisouille

 

Calinquette

 

 

12

26 octobre 2016

Fais comme tu le sens

BOITE NICOLE (1)

 

Il y a quelques temps, ma soeur m'a donné une vieille boîte. Elle m'a dit "fais comme tu le sens, mais tu me la relookes".

Voilà la chose avant.

 

BOITE NICOLE (2)

 

Et la voici après. Dentelle large blanche, croquet, petits losanges en métal, dentelle fine. Fleurs de tissus et perles bleues et blanches.

 

BOITE NICOLE (3)

BOITE NICOLE (4)

BOITE NICOLE (5)

BOITE NICOLE (6)

BOITE NICOLE (7)

Je l'ai garnie de velours à l'intérieur. Elle m'a servi d'écrin à chocolats pour son anniversaire.

 

BOITE NICOLE (8)

Elle était contente, alors moi aussi.

 

Bisouilles.

 

Calinquette

 

 

BOITE NICOLE (9)

24 octobre 2016

De feu !

ciel 02 10 2016 (1)

 

Un ciel en feu, lorsqu'il s'est couché le soir du 2 octobre dernier.

 

ciel 02 10 2016 (2)

ciel 02 10 2016 (3)

ciel 02 10 2016 (4)

ciel 02 10 2016 (5)

ciel 02 10 2016 (6)

ciel 02 10 2016 (7)

 

Un ciel pour Arlette & Sylvie.

Douce semaine. BiZoux.

Calinquette

ciel 02 10 2016 (8)

Posté par Calinquette à 05:52 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2016

Pour deux diamants

Double anniversaires (1)

 

Le week-end dernier, il y avait du monde à la maison.

Pour fêter les anniversaires de deux diamants. Ma soeur, et ma fille aînée. Nées l'une en septembre, l'autre en octobre, nous avons décidé d'une date commune pour un repas familial.

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de déco de table. C'était l'occasion.

 

Double anniversaires (2)

 

Les dernières roses du jardin, quelques asters et des diamants.

 

Double anniversaires (3)

Double anniversaires (4)

Double anniversaires (5)

Double anniversaires (6)

Double anniversaires (7)

 

Au menu le super couscous (grrr ! Pas pris en photo) de ma soeur. En apéritif une petite soupette de cuisses de grenouilles, des toasts de salmi de faisan, des bâtonnets de légumes avec une sauce blanche pour ma deuxième fille qui est végétarienne. Et en dessert, deux figues (gâteau préféré de ma fille aînée).

 

Double anniversaires (8)

Double anniversaires (9)

 

Elles ont reçu leurs cadeaux au moment du dessert et n'ont pas été privées de fleurs.

Double anniversaires (10)

 

Moi même, j'ai été bien gâtée !

Double anniversaires (11)

 

Même si la fatigue de ma semaine à Paris s'est faite sentir, nous avons passé un doux moment en famille. Cela devient si rare avec la distance entre les uns et les autres.

Une belle occasion de faire une nouvelle déco de table.

 

Excellent dimanche. Bises.

 

Calinquette

 

 

Double anniversaires (12)

Posté par Calinquette à 06:12 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 octobre 2016

Pour les déplacements

OREILLER DE VOYAGE (1)

 

Prévoyante je suis.

Cela fait plusieurs fois que je pars dans la capitale ou ailleurs. Mais comme je suis une fille, il me faut toujours mon oreiller, ceux des hôtels étant toujours trop gros pour ma colonne vertébrale. Cependant, ça prend beaucoup de place dans ma valise.

Alors, avant de partir, je me suis fait un mini oreiller, épais juste comme il faut.

Je suis partie d'une taie pour lit d'enfant chinée.

 

OREILLER DE VOYAGE (2)

OREILLER DE VOYAGE (3)

 

OREILLER DE VOYAGE (4)

 

J'ai rajouté un peu de broderie anglaise et un petit napperon. J'ai fait un coussin blanc rempli d'ouate que j'ai mis dedans. Résultat parfait.

 

OREILLER DE VOYAGE (5)

OREILLER DE VOYAGE (6)

OREILLER DE VOYAGE (7)

OREILLER DE VOYAGE (8)

OREILLER DE VOYAGE (9)

OREILLER DE VOYAGE (10)

OREILLER DE VOYAGE (11)

 

Le résultat souhaité a été atteint. Parfaite hauteur pour dormir. Moitié moins de place dans la valise.

Et en plus, à la bourse du travail (voir billet précédant pour celles qui ne l'ont pas lu), il a été parfait pour mon fessier, sur ces bancs inconfortables...

Maintenant, je peux voyager tranquille.

 

Bisouilles.

 

Calinquette

 

 

12011136_697480580351653_1708717658253161329_n

Posté par Calinquette à 06:09 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 octobre 2016

Un endroit peu connu du grand public

La Bourse du Travail (1)

 

Comme je vous l'ai dit, la semaine dernière, j'étais à Paris.

J'ai passé quatre jours dans un endroit que peu d'entre vous doivent connaitre.

La Bourse du Travail.

 

La Bourse du Travail (2)

La Bourse du Travail (3)

La Bourse du Travail (4)

 

La bourse du travail de Paris est un établisse­ment public administratif de la ville de Paris. Elle constitue pour les travailleurs un foyer où ils peuvent trouver des lieux de réunions syndicales et des informa­tions professionnelles. La bourse est composée d'un bâtiment principal, situé dans le 10ème arrondissement. Elle fut construite de 1888 à 1896 , sur un terrain précédemment occupé par le Grand Café parisien. Sa façade imposante de cinq étages aux pilastres corinthiens monumentaux surmontés d'une horloge est de style renassance classique.

Pour plus d'histoire, cliquez ICI.

La salle principale est surmontée d'une superbe verrière. Cependant, elle nous expose au froid. En plus les bancs sont très inconfortables quand on y reste plus de huit heures... Mais bon, elle est si belle !

 

La Bourse du Travail (5)

La Bourse du Travail (6)

La Bourse du Travail (7)

 

Tout autour, les murs sont peints et des nombreux métiers sont représentés avec leur blasons. Armuriers, graveurs, patissiers, menuisers, charpentiers, mégisseurs, boulangers, doreurs, gainiers, fondeurs, jardiniers, tailleurs, cordonnier, limonadiers, charcutiers, armuriers, luthiers, maçons, paveurs, orfèvres, batteurs d'or, tourneurs, passementiers, peintres, potiers, tabletiers, épiciers, sculpteurs, serruriers. Vous pouvez cliquer ici pour les voir mieux que sur mes photos.

La Bourse du Travail (8)

 

La Bourse du Travail (9)

La Bourse du Travail (10)

La Bourse du Travail (11)

La Bourse du Travail (12)

La Bourse du Travail (13)

La Bourse du Travail (14)

 

Au fond de la salle, des photos prises lors des manifestations contre la loi travail.

La Bourse du Travail (15)

La Bourse du Travail (16)

La Bourse du Travail (17)

La Bourse du Travail (18)

 

Les journées ont été longues dans cette salle. Aussi, je n'ai pas promené comme d'habitude. Un peu autour de mon hôtel, et vers le canal Saint Martin.

La Bourse du Travail (19)

hdn

La Bourse du Travail (20)

La Bourse du Travail (21)

 

Près de la place de la République.

La Bourse du Travail (22)

La Bourse du Travail (23)

La Bourse du Travail (24)

La Bourse du Travail (25)

 

Où le soir, les gens dansaient...

La Bourse du Travail (26)

 

Le temps de manger un bout avec les potes, en fin de journée...

La Bourse du Travail (27)

 

Prendre le plus petit ascenseur qui soit dans un hôtel (2 personnes maximum ou une personne et un bagage, à peine on pouvait se retourner dedans) et aller se coucher pour réattaquer le lendemain.

La Bourse du Travail (28)

 

Voilà pour mon petit séjour parisien. Rien de bien folichon, du travail syndical. Mais une belle découverte avec cette Bourse du Travail.

 

J'espère que la visite vous aura plu. Gros bisous.

 

Calinquette

 

 

La Bourse du Travail (29)

17 octobre 2016

Au coucher

1

 

Pour un lundi ciel chez Arlette & Sylvie. Le soleil se couchait, le qunize septembre.

 

20160915_195707

20160915_195732

20160915_195744

20160915_195748

20160915_195752

20160915_195755

20160915_195803

Belle semaine, gros bisous !

 

Calinquette

 

 

z

Posté par Calinquette à 05:21 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

14 octobre 2016

Le corset

0

 

Le corset, ou l'histoire d'une table de salon qui en a subi des transformations. Elle fut d'abord vraie table. Puis je lui ai fait couper les pieds. Elle était marron foncé, elle est devenue cérusée avec des feuilles de vigne peintes au centre, et enfin toute grise.

 

1

 

Mais un jour, l'homme a décrété qu'il ne l'aimait pas et qu'il ne voulait plus la voir dans la maison. Il l'a remplacée par un pressoir, où on se prend sans arrêt les pieds dedans... Mais bon.

 

2 1

 

Elle a donc passé un hiver, un printemps et un été sous la terrasse. Mais moi, je l'aime bien ma petite table de salon. D'autant plus qu'elle est en noyer. Elle n'aurait pas supporté une saison de plus dehors.

Mais quel rapport avec le corset, me direz vous ???

 

2 2

 

Cette image trouvée sur Pinterest qui m'a inspirée.

J'ai décapé ma table, et je lui ai apposé des transferts sur le corset avant de la finir avec un vernis incolore. Du coup, elle est à nouveau dans la maison. Pas au même endroit, mais bien au chaud à côté du poèle. Et en plus, maintenant, elle plait à Zhomme...

 

3

58a2e91c95759a8f343f6d769599de39-horz

DSCF6754-horz

Bus (2)-horz

 

DSCF6751-horz

 

DSCF6516

DSCF6517

Ainsi tout le monde est content. Surtout ma petite table qui se sentait abandonnée toute seule dehors... Une histoire qui finit bien !

 

J'ai été peu présente chez vous, ayant passé la semaine à Paris pour le syndicat. En plus mon téléphone partable m'a joué des tours, il refuse de se charger et se vide très vite. Et comme je n'avais pas pris mon ordinateur... Je vous ai visitées, mais pas sûre d'avoir laissé des messages chez toutes. Vous me pardonnez ???

Je vous bisouille tout doux.

 

Calinquette

 

 

z

12 octobre 2016

Rose

1

 

J'ai patiné le peti cadre trouvé lors de ma dernière brocante.

 

2

 

Du rose obtenu avec des mélanges de peintures, de la patine blanche par dessus. Il est accompagné de rubans et parapluies roses...

 

3

4

5

11

6

8

9

10

11

12

13

 

C'est ma modeste contribution à :

14

 

De cadre, il va devenir plateau, vous verrez plus tard...

 

Bel octobre rose ! Bisouilles.

 

Calinquette

 

 

15

Posté par Calinquette à 05:47 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , ,