21 août 2014

Elégante

Travailleuse (1)

 

Tout d'abord, un grand merci pour tous vos doux souhaits à l'occasion de mon anniversaire, tant par mail que par téléphone. Cela m'a beaucoup touchée. Merci les filles ! Vous êtes formidables !

Aujourd'hui, un petit relooking.

Celui d'une vieille travailleuse à tricot, comme on en a toutes vues. Bien marron, tissu provençal bien rouge.

 

Travailleuse (2)

 

Peinte en blanc, de la broderie anglaise jaune pâle, une dentelle ancienne assortie, la voilà bien plus élégante à mon goût.

 

Travailleuse (3)

 

Travailleuse (4)

 

 

Travailleuse (5)

 

 

Travailleuse (6)

 

 

Travailleuse (7)

 

 

Travailleuse (8)

 

 

Travailleuse (9)

 

 

Travailleuse (10)

 

 

Travailleuse (11)

 

 

Travailleuse (12)

 

 

Travailleuse (13)

 

 

Travailleuse (14)

 

 

Travailleuse (15)

 

 

Travailleuse (16)

 

 

Travailleuse (17)

 

 

Travailleuse (18)

 

 

Travailleuse (19)

 

 

Travailleuse (20)

 

Je ne la garde pas. Si elle vous plait, elle est en vente ici.

D'ailleurs, cet été, j'ai remis toute la boutique à jour. Allez y faire un tour, il y a plein de nouveautés. J'ai ajouté des petites bricoles dans "les trésors de la boutique", avec entre autres des coupons de tissus, que vous retrouverez aussi dans l'album photos du blog, dans "Calinquette vend".

 

Très belle journée. Doux bisous.

 

Calinquette

 

 

Travailleuse (21)

Posté par Calinquette à 06:18 - - Commentaires [85] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 août 2014

Rue du bonheur

0

 

Parfois, peu de choses suffisent à ouvrir son coeur. Des petits bonheurs tout simples.

Une petite chine du dimanche, dans un village à côté de la maison où j'ai trouvé de jolis mouchoirs, trois petits napperons, et un lot de six serviettes de table en damassé.

 

1

 

2

 

3

 

Profiter d'un après-midi chaud et ensoleillé. Le soleil a été si peu généreux cet été... Et admirer ce que la nature nous offre.

 

4

 

6

 

7

 

8

 

9

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

 

15

 

Et de grands.

Dans ma boîte aux lettres, samedi, avec un peu d'avance, une enveloppe contenant une splendide carte, rien que pour moi, faite avec toute l'amitié de Corine. Une bien belle surprise. La photo est magnifique, Les petites fleurs et dentelles que j'admire à chaque fois sur son bog sont encore plus belles en réalité. Des tons pastels comme j'aime. Bref, elle me connaît bien maintenant ma copinette !

Je vous laisse admirer son travail...

 

   Présentation1

 

17

 

18

 

Encore merci ma Coco ! Ton attention m'a beaucoup touchée.

 

A tous je souhaite une journée remplie de petits et grands bonheurs.

Gros bisous

 

Calinquette

 

 

19

17 août 2014

Dahlia

Etagère dahlia (1)

 

Un petit relookage sans prétention que j'avais oublié de vous montrer. Je suis partie de cette étagère de cuisine en bois très foncé.

 

Etagère dahlia (2)

 

Exceptionnellement, je n'ai pas poncée, mais j'ai utilisé de la sous couche, avant de la peindre en gris hippopotame.

 

Etagère dahlia (3)

 

Une petite fleur de dahlia blanche répétée plusieurs fois.

 

Etagère dahlia (4)

 

Etagère dahlia (5)

 

Etagère dahlia (6)

 

 

Etagère dahlia (7)

 

 

Etagère dahlia (8)

 

 

Etagère dahlia (9)

 

 

Etagère dahlia (10)

 

 

Etagère dahlia (11)

 

 


 

Etagère dahlia (14)

 

 

Etagère dahlia (15)

 

 

Etagère dahlia (16)

 

Je l'ai présentée à la brocante du 14 juillet. Un gars est arrivé, l'a vue, est sorti de sa voiture (on était garés en bout de brocante, contre la route), a dit à mon mari. Je la veux ! Il n'a pas discuté le prix, il est parti avec. Je crois que c'est ce qu'on appelle un coup de foudre...

Bisous ! Bisous !

 

Calinquette

 

 

Etagère dahlia (17)

Posté par Calinquette à 06:57 - - Commentaires [69] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 août 2014

Pendant ce temps...

1

 

Ah cette Khanna, dès que j'ai le dos tourné, j'ai pu constater qu'elle en profitait... J'espère qu'elle ne vous a pas trop ennuyée... Bon de toute manière, pas question de la voir faire ses griffes sur le canapé, je resterai intraitable !

 

Ornate-Lock-Image-red-GraphicsFairy-1024x522

 

Pendant que je vous montrais mes photos de vacances, le temps ne s'est pas arrêté.

Le jardin a continué de nous faire plaisir entre fruits et fleurs...

 

2

 

3

 

4

  

5

 

6

 

Les roses, violettes et bleues qui ressemblent à des liserons sont celles de mon voisin qui commencent à venir chez moi...

 

 

7

 

a

 

b

 

 

c

 

 

d

 

 

e

 

 

 

Ornate-Lock-Image-red-GraphicsFairy-1024x522

 

J'ai fait des confitures. De la groseille et de la mûre.

 

9

 

 

Ornate-Lock-Image-red-GraphicsFairy-1024x522

 

Un copain de mon mari est venu à la maison les mains remplies de petits présents pour moi.

Entre autres, deux dame jeanne et des casiers à bouteilles. La brocante vient directement à moi maintenant... Merci Michel !

 

10

 

11

 

Ornate-Lock-Image-red-GraphicsFairy-1024x522

 

Et puis j'ai eu un colis surprise de ma Capucine. Je lui avais dit , comme elle allait en Angleterre, que je n'avais pas de chat de ce pays. Et bien elle m'en a trouvé un ! So british ! Et comme elle a l'âme généreuse, elle a joint deux de ses superbes poupons qu'elle réalise en pâte fimo. Plus vrais que nature !!! L'ensemble va bien avec la carte que j'ai trouvée en vacances de ce chat qui ressemble trop à Khanna.

 

12

 

13

 

14

 

 

15 (1)

 

15 (2)

 

Alors, ils ne sont pas beaux ces bébés "Capucine" ? Et mon chat au flegme anglais ? Encore merci ma belle pour cette très agréable surprise ! Et encore plein de bisouilles.

 

imagesJBI9LUL1

 

Et si vous avez du temps, allez juste faire un petit tour ICI pour y découvrir une belle initiative et peut être y participer...

 

 

AnneGeddes_Wallpaper1024_333

 

Ornate-Lock-Image-red-GraphicsFairy-1024x522

 

Je termine ce billet en vous laissant ici, ce que certaines m'ont demandé, la recette du fameux gâteau aux noix de Myriam. (Elle ne met pas de crème, mais du beurre).

 

 

f (1)

 

Et un petit bonus...

 

 

f (2)

 

 

 

Belle journée du quinze août à tout le monde, et gros poutous.

 

Calinquette

 

 

17

 

13 août 2014

Coucou la blogo !

Dodo Khanna (1)

 

Coucou, c'est Khanna !

 

77145764_p

 

Ca faisait longtemps que je n'avais pas pris la souris pour vous parler.

Ca y est, la mère a repris le travail, alors je viens vers vous pour vous dire ce qu'elle a encore osé me faire...

Figurez vous qu'elle a changé de canapé. Du coup elle m'interdit d'y aller dessus. Et puis, elle ne rigole pas !

Elle est allée chercher une clayette.

  

Dodo Khanna (2)

 

Elle a démonté le vieux polochon sur lequel j'aimais à m'installer au garage.

 

Dodo Khanna (4)

 

Avec tout ça, elle m'a fait ce qu'elle appelle un panier à chat en lin et dentelle.

 

Dodo Khanna (5)

 

Dodo Khanna (6)

 

 

Dodo Khanna (7)

 

Dodo Khanna (8)

 

Dodo Khanna (10)

 

Et elle m'a placée dedans, toute fière de son oeuvre !

 

Dodo Khanna (11)

 

Dodo Khanna (12)

 

Dodo Khanna (13)

 

 

Dodo Khanna (14)

 

Dodo Khanna (15)

 

Dodo Khanna (17)

 

Non mais, elle ne rigole pas un peu ? Elle croit que je vais me contenter de ça, alors qu'il y a un super canapé tout neuf dans la pièce ?

 

Dodo Khanna (18)

 

Dodo Khanna (19)

 

Soit disant parce que j'ai fait mes griffes sur l'ancien. D'abord, est-ce qu'on m'a vu le faire ? Elle a des preuves ? Là, je suis déçue, mais alors déçue par ma mère. Tu parles d'un manque de confiance ! Du coup, je m'en vais, na !

 

Dodo Khanna (20)

 

Non mais, vous vous rendez compte de ce que je vis dans cette maison ? Plus de canapé, et en prime, plus d'édredon dans le garage...

Ah vous pouvez lui faire des compliments à ma maman, mais en tout cas, avec moi, elle n'est pas gentille, et je tenais à le dire.

Merci de m'avoir écoutée. Je vous léchouille bien fort !

 

Khanna Byss

                                                  sans-titre

 

 

Dodo Khanna (21)

Posté par Calinquette à 06:21 - - Commentaires [90] - Permalien [#]
Tags : ,


10 août 2014

Fin

1

 

Quatre jours, ça passe vite. Surtout dans une telle région où il nous reste tant de choses à voir.

Aucun programme particulier pour le retour. Au départ, nous devions nous diriger vers la mer, mais nous avons changé d'idée. Plusieurs options s'offraient à nous. Passer vers la Corrèze en visitant Brive La Gaillarde et Tulle, ou rentrer par Villefranche de Rouergue et Millau. Au dernier moment, nous avons choisi la seconde solution. Parce que Calinquette voulait visiter un endroit...

 

Après avoir acheté des produits locaux à ramener à la maison, nous avons fait un passage éclair à Salignac où se préparait, au pied du château, une fête des anciens métiers. Dommage, nous n'aurons vu que l'installation.

 

2

 

3

 

4

 

Quel travail cela doit demander pour installer tout ça !

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

10

 

Mais comme nous avions un long chemin, il a bien fallu partir... On a annulé Cahors, du fait que la visite de la fête de Salignac nous a pris plus de temps que prévu... Ne jamais demander une distance à une personne de la région. On vous dit 200 m quand il y a 3 km (du centre ville à ce marché)...

Sauf qu'en plus, Calinquette elle n'avait pas son ordinateur et qu'elle n'avait pas vu que c'était une toute petite et longue route  qui tourne, qui tourne... pour aller là où elle voulait. Nous avons perdu beaucoup de temps à cause de ça !

sans-titre

 

Mais bon, ça vallait le détour.

 

11

 

Parce que Saint Cirq Lapopie, même si ça se mérite, c'est super beau !!!

 

12

 

Je vous laisse découvrir.

 

13

 

14

 

15

 

16

 

17

 

18

 

19

 

20

 

21

 

22

 

23

 

24

 

Nous avons continué sur la petite route, qui nous a encore fait perdre du temps. Passage rapide par Villefranche de Rouèrgue, direction Millau.

 

25

 

Voir quand même (de loin) le fameux pont.

 

26

 

Après cela, mon mari a voulu passer dans ses Cévennes natales, me faire voir deux endroits. Sur la carte, les flèches sont droites, mais je peux vous dire que la route ne l'était pas... Nous sommes passés par la vallée de la Dourbies, et par la Corniche des Cévennes.

 

27

 

Avec un paysage bien différent.

 

28

 

Petit arrêt ici :

 

29

 

Puis arrivés là. Au mont Aigoual.

Le mont Aigoual est un sommet situé dans le sud du Massif central, sur la limite entre le Gard et la Lozère. Il culmine à 1 565 mètres d'altitude. Cela en fait le point culminant du Gard et le second de la Lozère ainsi que des Cévennes, après le mont Lozère (1 699 mètres).

Bastion sud-est du Massif central, le mont Aigoual est remarquable par son panorama, son climat et son observatoire météorologique.

 Haut lieu de l'histoire des camisards et maquisards, le mont Aigoual a inspiré de nombreux écrivains cévenols tels André Chamson, Jean-Pierre Chabrol ou Jean Carrière.

Au sommet de l'Aigoual, les conditions météorologiques sont souvent extrêmes, l'air océanique et l'air méditerranéen étant sans cesse en confrontation. Ceci vaut, entre autres, au mont Aigoual d'être un des endroits les plus arrosés de France avec un peu plus de deux mètres de pluie par an en moyenne et une moyenne de 240 jours de brouillard par an. Le sommet est, en général, enneigé de la mi-novembre à avril ; les névés peuvent persister sur la face Nord jusqu'en juin.

Par temps clair, il est ainsi possible d'observer près d'un quart du territoire français. On peut voir le littoral languedocien, la mer Méditerranée au sud, tout le golfe du Lion de Marseille au cap de Creus. À l'est, une partie du massif alpin, notamment le mont Ventoux, la montagne Sainte-Victoire, le Luberon et jusqu'au Grand Margès dans les Préalpes de Castellane, voire le massif de l'Ubaye. En remontant vers le nord, on distingue le mont Blanc, la Barre des Écrins, le Grand Paradis et le mont Viso en Italie, le massif du Parpaillon, le Valgaudemar, le Diois, le Vercors, la Chartreuse et les Grandes Rousses. Côté Massif central, on peut déceler la barre massive du mont Lozère au nord, la Margeride, les Grands Causses et les monts du Cantal. Au sud-ouest se distinguent plusieurs sommets de la chaîne des Pyrénées, du massif des Albères jusqu'au pic d'Aneto en Espagne, en passant par les Corbières et le massif du Canigou, le tout dans un rayon pouvant atteindre 300 kilomètres, ce qui en fait vraisemblablement et potentiellement l'un des panoramas les plus impressionnants de France. (Source Wikipedia).

Et nous l'avons aperçue la mer, au loin... De nombreux reportages sont montrés à la télévison sur cet endroit. En hiver, c'est l'enfer de froid et de neige.

 

30

 

31

 

32

 

Sur cette roue, sont indiquées diverses directions. Impressionnant !

 

33

 

Le temps s'est vite gâté. Il était environ dix neuf heures. Quatre heures de retard par rapport à nos prévisons. Merci les petites routes...

 

34

 

Prendre rapidement ces chardons en photo et vite remonter en voiture, avant l'orage.

 

35

 

Regardez un peu la température au compteur de la voiture...

 

36

 

De petite route en petite route, sous la pluie, nous avons poursuivi notre chemin.

 

37

 

Le Pont de Montvert où mon mari faisait les marchés avec son oncle quand il était jeune.

 

38

 

39

 

Joli petit village, j'en conviens, mais bien vite photographié, en courant, tremblante jusqu'à la voiture. Parce que là, ce fut le pompon :

 

40 (1)

 

Brrrr ! Après cela, encore de bien petites routes sous la pluie. Au lieu d'être à la maison vers vingt heures, comme prévu, nous sommes rentrés à trois heures trente du matin !!! Epuisés. Mauvais calcul de départ que nous avons payé à l'arrivée... Viviane qui veut toujours que je passe chez elle à Voguë n'a même pas voulu me recevoir à deux heures du matin... LOL !

 

40 (2)

 

40 (3)

 

C'est sans doute le plus long billet que j'ai fait, mais il était temps d'en finir avec ces vacances.

Demain sonne la reprise du travail...

Doux dimanche, plein de bisouilles.

 

Calinquette

 

 

41

Posté par Calinquette à 06:16 - - Commentaires [82] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 août 2014

Au gré de nos envies

0

 

Coucou ! Toujours là ?

Prendre son temps, une après midi à soi, peu de voiture, partir au gré de nos envies. C'est ce que nous avons fait le troisième jour. Nous avions au départ prévu d'aller faire un tour dans le bas de la Corrèze, mais le tour en gabare et le restaurant ont réduit le temps. Alors, changement de programme.

Une envie de voir les brocantes de la région, trouver quelque chose de différent de chez nous. Commencer par celle de Sarlat, juste en face de ce cimetière particulier où les tombes sont des verrières... Puis prendre la route et s'arrêter à celles qu'on trouve sur notre chemin.

 

1

 

Se rendre à l'école de Carsat occupée par de nombreux stands.

 

2

 

3

 

Et terminer par Le Bègue.

 

4

 

5

 

Regardez la température ce jour là.

 

6

 

7

 

Sur le chemin du retour, nous avons trouvé un tout petit hameau dont la plupart des maisons sont à vendre. La curiosité nous a pris et nous en avons fait le tour. Un endroit si calme, bien agréable à vivre. Dommage que ce soit majoritairement à l'abandon.

 

8

 

9

 

10

 

Et revenir sur Saint Geniès pour une bonne douche, avant de se faire un bon petit restaurant...

 

11

 

Nous n'avons rien trouvé de typique. Nous n'avons même pas vu un entonnoir à gaver les oies. Mais j'ai quand même ramené une nouvelle bombonnière qui est venue rejoindre les autres. Je les ai remplies de pampilles.

 

12

 

Parce que pampilles j'ai encore achetées... Ainsi que trois vieux bocaux à confitures.

 

13

 

De ces vacances, nous avons ramené pas mal de petites choses, entre brocantes et visites. Pour petit mari, une croix occitane. Une petite plaque émaillée, un porte manteaux comme a dit le monsieur (moi, je dis cintre), et une grande cage en fer (Jack Line et Any, vous savez déjà ce que je vais en faire...), des pièces trouées et des plaques numérotées en porcelaine.

 

14

 

15

 

Deux jupons avec de la broderie anglaise et deux bavoirs anciens.

 

16

 

Des plumes d'oies. Une serrure ancienne, un vieux clou, un tampon buvard.

 

17

 

Je me suis fait plaisir avec ce jolis dé chat.

 

19

 

Et ces cartes postales en noir et blanc.

 

20

 

Nous avons aussi acheté une ardoise peinte, où nous avons fait inscrire le nom de notre maison.

 

21

 

 

Et pour les papilles, de la confiture de myrtilles (ardéchoises), des douceurs aux noix.

 

22

 

Des plaisirs périgourdins à base d'oies. Et un petit quelque chose dont je vous parlerai plus tard...

 

23

 

Troisième jour terminé. De petits bonheurs en jolis paysages, cette journée a passé très vite.

Je vous retrouve bientôt pour le dernier jour. Bisous !

 

Calinquette

 

 

24

Posté par Calinquette à 06:09 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 août 2014

Le long de la Dordogne

00 DORDOGNE (1)

 

Se laisser glisser au fil de l'eau...

 

1

 

Filer le long de la Dordogne, que ce soit en voiture ou sur l'eau...

 

2

 

Découvrir de beaux paysages, de belles maisons, des châteaux...

 

3

 

S'arrêter dans un joli petit village nommé Lalinde.

 

4

 

5

 

6

 

Tremper les pieds dans sa fontaine rafraîchissante.

 

7

 

8

 

Continuer son chemin, lever les yeux au ciel et voir de montgolfières...

 

9

 

Visiter Beynac et Cazenac... Le deuxième jour, puis y revenir le troisième pour faire un tour en gabare...

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

15

 

Apprendre que Marius Rossillon, dit O'Galop, le dessinateur du Bibendum a vécu ici, et qu'un seul petit dessin a permis à sa famille d'acheter le château en face de Beynac...

 

 

640px-Michelin_Poster_1898

 

 

16

 

Apercevoir le château de Castelnaud... S'entendre raconter les guerres entre anglais (Castelnaud) et français (Bleynac), savoir que Richard Coeur de Lion a combattu dans cet endroit...

 

17 CASTELNAUD

 

Voir au passage un autre château habité par un américain, qui a fait fortune en inventant la machine à compresser les voitures pour les casses automobiles.

Le pont aux piliers creux qui laisse entrer les crues en lui afin de ne pas se casser, pont qui a vu apparaître les premiers trains qui ont été la mort de gabares. Se laisser compter l'histoire des gabariés.

 

18

 

Et puis retourner vers le village.

 

19

 

Apercevoir une maison troglodytique dont le toit n'appartient pas aux habitants, et sur lequel ont peut marcher en toute impunité...

 

20

 

Une fois le pied sur terre, monter jusqu'au château et visiter le haut du village.

 

21

 

(Mimi, c'est de là que je t'ai appelée...)

 

22

 

Admirer en contrebas la Dordogne.

 

23

 

24

 

Et s'attarder au milieu de drôles d'animaux à la sortie du village.

 

25

 

Un peu plus loin, le village de La Roque Gageac.

;

26

 

27

 

Nous avons fait une pause, le deuxième soir, le temps de manger deux salades aux magrets et à la salardaise...

 

28

 

Et enfin, Domme. Vu de nuit, puis de jour. Monsieur est venu en Porsche noire, Madame a pris la rouge...

 

 

29

 

Domme est une bastide perchée sur une falaise à 250 mètres d'altitude au bord de la Dordogne.

Elle fait partie des plus beaux villages de France. 

Domme possède deux places :la place de la Halle où l'on commerçait, la place de la Rode où l'on pratiquait le supplice de la roue.

Il y avait deux autres activités : les foires et le battage de la monnaie.

 

30

 

31

 

32

 

33

 

34

 

Ici, nous avons dégusté du coq au vin de Cahors, et du confit de canard, sans compter l'incontournable gâteau aux noix.

 

35

 

36

 

Je pense que cela suffit pour aujourd'hui. Je ne vous en montre pas plus. Je vous souhaite une douce fin de semaine et vous fais de gros poutous.

 

Calinquette

 

Z

Posté par Calinquette à 06:00 - - Commentaires [68] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 août 2014

Du pourpre, au vert, en passant par le blanc

0 1

 

Comme vous aimez les vieilles pierres et que vous en avez redemandé dans vos commentaires, je continue à vous montrer les photos de nos vacances. Pour vous repérer, je vous mets à chaque fois une petite carte.

 

Présentation2

 

Aujourd'hui, balade en Périgord. Un peu de géographie avant de commencer...

Le Périgord quadricéphale s'inscrit dans le département de la Dordogne. Il se compose :

Au nord, du Périgord vert (autour de Nontron, et vers le sud-ouest de Châlus en Limousin), dont la couleur est associée à celle des forêts de chênes clairs et de châtaigniers qui s'y trouvent et, terres humides obligent, des prairies. Géologiquement, c'est la partie granitique de la Dordogne, qui appartient au Massif central.

Au centre et nord-ouest, du Périgord blanc (autour de Ribérac et Périgueux), dont le nom rappelle la couleur du sol calcaire de cette région. Les grands champs de céréales lui ont donné le surnom de grenier du Périgord.

Au sud-est, du Périgord noir (autour de Sarlat-la-Canéda), historiquement la plus ancienne appellation des quatre, le noir désigne les forêts de chênes dits verts mais en réalité très sombres.

Au sud-ouest, du Périgord pourpre (autour de Bergerac), cette appellation est la plus récente (1970). Elle est due à l'expansion du tourisme, le pourpre rappelant la couleur des feuilles de vigne à l'automne3. Autrefois le Bergeracois faisait partie du Périgord blanc.

 

0 3

 

Où qu'on aille dans cette région, on trouve de belles constructions, de belles ancres, de belles plaques...

 

2

 

Le deuxième jour, nous avons, entre autres, vu la maison forte de Tursac, en Périgord rouge. Je n'ai pas eu le courage de monter jusqu'en haut visiter l'intérieur, Rocamadour ayant eu raison de moi, mais je l'ai fait via Internet.

 

Diapositive1

Diapositive2

De dehors, c'est tout de même fort impressionnant.

 

3

 

Après cela, petit arrêt aux Eyzies de Tayac.

C’est ici que s’est construite la préhistoire en tant que science,  ici qu’a été découvert l’Homme de Cro-Magnon, ici que l’on trouve les merveilles mondiales de l’art pariétal, dont la dernière grotte ornée polychrome ouverte au public : Font de Gaume. C’est aux Eyzies qu’est implanté le Musée National de Préhistoire, référence absolue pour le paléolithique supérieur et dont les collections proviennent en grande partie des sites et des gisements de la vallée de la Vézère si riche de sa préhistoire. Le Centre d’accueil de la Préhistoire initié par le PIP conforte ce dispositif depuis 2010. Enfin, c'est sur une terrasse naturelle, au dessus du centre du village, que se dresse la célèbre statue de l'Homme Préhistorique de Paul Dardé, symbole de la préhistoire en Périgord.

Cette statue, a été inaugurée aux Eyzies, capitale mondiale de la préhistoire, en 1931 par Paul Léon, Ministre des Beaux-Arts. Connue sous le nom de "L’homme de Cro-Magnon", elle est en fait censée représenter l’homme de Néandertal mais le nom qui lui fut donné par son créateur est "L’homme primitif". Comme la Tour Eiffel, qui après avoir été très contestée dès son inauguration est paradoxalement devenue le symbole de Paris, la statue de "L’homme primitif ", elle aussi critiquée, est aujourd’hui le symbole des Eyzies dans le monde.

 

4

 

5

 

6

 

Puis, direction Périgueux, en Périgord blanc.

La cité date du 1er siècle avant JC, pendant l'occupation de la Gaule.

 

7

 

8

 

9

 

10

 

 

Quand nous sommes en vacances, pas de radio, pas de télévision, pas d'Internet. De ce fait nous ignorions qu'une étape du tour de France avait lieu ce jour là entre Bergerac et Périgueux. Nous avons eu droit à un petit porte clés et à voir Raymond Poulidor.

Je n'ai pu m'empêcher aussi de prendre en photo ce vieux monsieur, trop marrant qui lisait un article sur la mante religieuse, le nez vraiment dessus...

 

11

 

12

 

Il faisait chaud ce jour là, et certains avaient trouvé la solution pour se rafraîchir...

 

13

 

14

 

15

 

Nous avons fait l'inverse des coureurs du tour de France. Nous avons continué vers Bergerac.

 

16

 

17

 

 

18

 

19

 

20

 

21

 

22

 

23

 

24

 

25

 

26

 

27

 

28

 

Avec la statue de Cyrano.

 

29

 

30

 

31

 

Depuis, nous sommes rentrés, et votre Calinquette est plutôt en mode gros travaux. Ici, prête à dégainer le pistolet à peinture pour les volets...

 

DSCF5736

 

Il me reste encore d'autres endroits à vous montrer. J'essaie de trouver le temps entre peinture et brouettes...

A très vite donc. Gros bisous.

 

Calinquette

 

 

32

Posté par Calinquette à 06:17 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 août 2014

Sarlat La Caneda

 

1

 

Comme vous semblez apprécier la balade, je poursuis mon périple.

Nous avons trouvé un bel endroit où dormir, à Saint Génies. Je vous montre quelques photos. Si vous passez par là, vous serez bien reçus...

Ce sont les chambres d'hôtes de Combetenergue.

 

2

 

Une chouette sur un borie vous accueille et vous indique que vous êtes arrivés.

 

6

 

3

 

4

 

5

 

7

 

8

 

 

Notre hôtesse m'a redonné le goût des petits déjeuners de mon enfance avec ses succulentes confitures (ah ! celle à la poire...), et surtout son délicieux gâteau aux noix, dont j'ai ramené la recette. Une tuerie !

 

9

 

Tous les matins, Myriam affiche sur le tableau le temps qu'il fera, les marchés du coin et le saint à fêter...

 

10

 

imagesL99P3SXH

 

A côté, une ferme d'élevage d'oies où nous avons fait quelques achats de bon produits périgourdins. La dame nous a offert une visite des parcs.

 

15

 

Et des oisillons. J'ai pu en caresser un pour mon plus grand bonheur. Je rêve d'avoir des oies chez moi. Je trouve ces bêtes tellement jolies ! Vous allez me dire que c'est méchant. J'ai appris que c'est parce qu'elles sont très peureuses et que du coup elles attaquent. Mais si on la prend jeune, elle s'élève comme un chat.

 

16

 

imagesWLXSO1K9

 

Aujourd'hui, je ne vais pas vous amener bien loin, juste à Sarlat, une ville tout droit sortie du Moyen Age, que j'ai trouvée très belle. Je ne dis plus rien, je vous laisse la découvrir en photos. Nous l'avons visitée pour la première fois, un jour de marché.

 

17

 

11

 

12

 

Elles sentaient bon ces truffes !!!

 

13

 

14

 

La salamandre est son emblème.

 

18

 

19

 

20

 

 

21

 

 

22

 

 

23

 

 

24

 

 

25

 

 

26

 

 

Un joli magasin que j'ai bien apprécié. Le jeu de l'oie. D'ailleurs, il y en a plein au plafond... Et des oies sous toutes leurs formes...

 

27

 

28

 

 

29

 

 

Nous avons cherché dans les brocantes de la région une ancre de mur, mais en vain. Celle-ci me plait bien, elle est à mon initiale...

 

30

 

31

 

C'est ici que j'ai vumon premier "mai". Un petit sapin au bout d'un mas, avec des drapeaux. Cela sert à honorer un élu, des mariés, une naissance. C'est Myriam qui nous a expliqué tout ça. Elle est incollable sur sa région. Il arrive même qu'on enterre une bouteille sous celui des jeunes mariés, afin de la déterrer à la naissance du premier enfant. Tout est propice à la convivialité et à la fête là bas, et cela me plait bien.

 

32

 

 

Les rues de laville sont éclairées au gaz.

 

33

 

Le dernier soir, nous y avons dégusté les produits locaux, en amoureux, à la lueur d'une chandelle.

 

34

 

Voilà. J'espère que la visite vous aura plu. Sarlat est une belle ville. Et si vous cherchez votre route, placez-vous devant la pharmacie, vous avez plein de panneaux pour vous guider...

 

35

 

 

page

 

Belle journée et doux bisous. A très vite.

 

Calinquette

 

 

36

 

Posté par Calinquette à 06:50 - - Commentaires [66] - Permalien [#]
Tags : , , ,