21 juillet 2019

Un dimanche ZEN !

1

 

Coucou ! J'espère que vous n'avez pas trop chaud !

Aujourd'hui, je suis allée à la troisième édition de Crussol Zen. Je partage tout de suite cet événement avec vous, car une naturopathe est venue me trouver pour me demander de faire des photos de son activité, et comme je vais les lui envoyer par mail et qu'elle souhaite avoir le lien sur mon blog, elle aura tout en même temps. Du coup, j'ai assisté à une séance d'EFT en tant que photographe, mais au final, j'ai été très intéressée par cette pratique.

 

2

 

Pour se rendre à cette manifestation, il faut prendre de la hauteur au-dessus de Saint Péray. On arrive sur le parking, où Nôtre Dame de Crussol veille sur nous.

 

3

4

 

Cela se passait au pied du Château de Crussol, au niveau de l'office d'accueil. Je suis arrivée de bonne heure, comme les participants finissaient de s'installer.

6

7

8

Il y avait beaucoup d'activités en individuel ou en collectif, comme la coiffure énergétique, des méditations, de la sophrologie de le relaxation, du Do In de la réflexologie plantaire, de la musicothérapie, de luminothérapie, de la sophrologie, de la relaxation et méditation, divers massages, de la trichothérapie, de la neuro-programmation, du reiki, de la réflexologie plantaire, du Taï Chi Chuan, l'EFT, et de la gym chinoise. Le tout dans un superbe cadre.

J'ai essayé le Do In, mais je n'ai pu faire la moitié des exercices à cause de mon épaule. Par contre, j'ai adopté la gym chinoise. Je m'y inscris à la rentrée. Plus doux et facile que le Qi Gong, sans sollicitation de mes épaules. Le top ! J'ai aussi adopté le massage Acces Bars, j'en suis sortie libérée de toutes mes tensions, quelque chose d'incroyable. Je n'ai pas tout essayé, c'est impossible, certains ateliers prenant une heure à chaque fois. Je ferai d'autres stands l'an prochain.

 

9

10

11

12

13

 

Après deux heures de gym chinoise et de Do In, j'ai décidé de me dégourdir les jambes en montant (enfin) jusqu'en haut du Château de Crussol. C'était l'heure du repas, donc de la pause pour beaucoup.

Crussol est une éperon de roches jurassiques posé sur un socle de croche cristalline du Massif Central, qui a donné son nom à la famille des seigneurs de Crussol. Depuis la préhistoire, les hommes ont vécu sur cette montagne, mais il a fallu attendre les gallo-romains pour voir s'ériger un temple au sommet, pour honorer Mars. Alors les habitants s'installèrent à Sanctus Pétrus d'Ay, aujourd'hui Saint-Péray. Au 5ème siècle, pour résister aux attaques des barbares, les habitants construisirent une ville fortifiée au Sud de la montagne (Oppidium). Au 9ème siècle, ils décidèrent de mieux se défendre en s'installant au Nord. Sur le site actuel, par la construction d'un donjon et d'ne centaine d'habitaitons qu'ils amélioreront jusqu'au 14ème siècle. Après le mariage de la famille de Crussol avec celle d'Uzès, le duché devint le plus important de France. Mais ce fut aussi un tournant pour le château de Crussol qui fut abandonné au profit de celui d'Uzès plus agréable.

Maintenant, l'édifice est en ruines, même si des travaux de restauration ont eu lieu. On devine par endroit des foyers, des maisons, etc. La montagne a aussi tendance à s'écrouler par endroits. Mais, reste un beau panorama lorsqu'on arrive tout en haut, même si la vue a bien changée depuis l'époque ! On domine toute la vallée de la Drôme. Mais cela se mérite, car ça grimpe, c'est glissant. Et surtout il faisait quarante degrés quand je suis montée...

 

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

 

34 2

35

34 136

Je suis redescendue et me suis précipité à l'accueil pour acheter de l'eau fraîche, j'avais bu toute ma bouteille... Du coup, j'y ai poursuivi ma visite en découvrant des vestiges de l'époque : morceaux de poteries, de vaisselle, clés, monnaies, cadrans solaires, lampes à huiles, accessoires de toilette, ciseaux, costumes. Un peu plus loin, on trouve les arcs, le scorpion, le trébuchet, l'arbalète, le beffroi, le couillard, bref, tout ce qui servait à la défense du lieu. D'autres vitrines nous montrent des éperons, pointes de flèches, carreaux d'arbalettes, fusaïoles (anneaux de poids variable utilisés en filage comme accessoire du fuseau lors du filage), aiguilles et épingles, boucles de ceintures, plaques et médaillons, clous, fers à chevaux et à boeufs, outils, etc.

 

36

39

40

41

43

45

48

49

50

51

52

 

En haut de la tour, on peut admirer le paysage à 360°.

53

54

 

Reste à voir à quoi ressemblait le château à sa belle époque. Quel dommage cet abandon !

33_big-horz

 

Matinée bien remplie. Dégustastion d'un petit wrap maison au food truck qui était sur place (délicieux), puis je suis allée à mon rendez-vous pour un petit massage du crâne (Acces Bars) dont je suis sortie zen de chez zen ! Puis, j'ai tenu ma promesse, faisant des photos d'une heure de séance d'EFT.

 

55

 

L'après-midi était déjà bien avancée et ce qui m'intéressait avait un long moment d'attente, alors j'ai décidé de rentrer chez moi. Entre la chaleur, les activités et la montée au château, j'avais besoin de me retrouver au frais. J'essaierai d'y retourner l'an prochain, c'est vraiment top !

Si un jour vous passez par cet endroit de l'Ardèche, prenez le temps de le visiter. Il y a des visites guidées, des randos, et en été, des concerts, des dégustations de vins, diverses activités pour adultes et enfants, et surtout le dernier week-end de juin, une grande fête médiévale (hélas, je n'ai pas pu y aller cette année à cause de mon déménagement qui tombait en même temps, et les années précédentes, c'était Monsieur qui ne voulait pas. Mais ce n'est que partie remise.) . Et la nuit, c'est tout mimi, c'est illuminé de couleurs changeantes.

 

 

reducImage

 

 

Allez, je vous laisse, j'ai assez abusé de votre temps.

Je vous fais plein de bisouillettes du dimanche

 

Calinquette

 

 

Z

Posté par Calinquette à 21:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


20 juillet 2019

Le musée de la soie à Taulignan (1)

Musée de la soie Taulignan 1 (0)

 

Comme je vous dit la dernière fois, entre deux essayages de couture pour les préparatifs du mariage notre nièce, ma soeur et moi en avons profité pour faire quelques visites drômoises.

La première fut le musée de la soie à Taulignan.

Nous avons fait la visite seules, aidées par deux films explicatifs que j'ai essayé de vous retransmette sous forme de diapositives.

 

Musée de la soie Taulignan 1 (1)

Musée de la soie Taulignan 1 (2)

Musée de la soie Taulignan 1 (3)

Musée de la soie Taulignan 1 (4)

Musée de la soie Taulignan 1 (5)

Musée de la soie Taulignan 1 (6)

Musée de la soie Taulignan 1 (7)

Musée de la soie Taulignan 1 (8)

Musée de la soie Taulignan 1 (9)

Musée de la soie Taulignan 1 (10)

Musée de la soie Taulignan 1 (11)

Musée de la soie Taulignan 1 (12)

Musée de la soie Taulignan 1 (13)

Musée de la soie Taulignan 1 (14)

Musée de la soie Taulignan 1 (15)

Musée de la soie Taulignan 1 (16)

Musée de la soie Taulignan 1 (17)

Musée de la soie Taulignan 1 (18)

Musée de la soie Taulignan 1 (19)

Musée de la soie Taulignan 1 (20)

Musée de la soie Taulignan 1 (21)

Musée de la soie Taulignan 1 (22)

Musée de la soie Taulignan 1 (23)

Musée de la soie Taulignan 1 (24)

La sériciculture à Taulignan

Musée de la soie Taulignan 1 (25)

Musée de la soie Taulignan 1 (26)

 

Maintenant que vous savez tout sur le sujet, je vous propose les photos que j'ai faites tout au long de la visite.

Le musée de la soie de Taulignan expose tous les outils qui ont aidé à la fabrication de la soie, de la période manuelle à l'industrialisation.

 

Musée de la soie Taulignan 1 (27)

Musée de la soie Taulignan 1 (28)

Musée de la soie Taulignan 1 (29)

Musée de la soie Taulignan 1 (30)

Musée de la soie Taulignan 1 (31)

Musée de la soie Taulignan 1 (32)

Musée de la soie Taulignan 1 (33)

Musée de la soie Taulignan 1 (34)

Musée de la soie Taulignan 1 (35)

Musée de la soie Taulignan 1 (36)

Musée de la soie Taulignan 1 (37)

Musée de la soie Taulignan 1 (38)

Musée de la soie Taulignan 1 (39)

 

Afin de ne pas vous saouler je m'arrête ici pour aujourd'hui.

La suite dans un prochaine billet.

 

En attendant, je vous souhaite une belle fin de semaine et vous fais des bisettes toutes douces.

 

Calinquette

 

 

Musée de la soie Taulignan 1 (43)

Posté par Calinquette à 07:37 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juillet 2019

Pause obligatoire

demenagement_500x500

 

Coucou,

 

Juste quelques mots pour vous dire que je ne suis obligée de prendre une petit pause bloguesque...

 

2006001243_1

 

J'ai enfin récupéré mes meubles, et je suis en train de tout ranger. Avec la canicule, je peux vous dire que ce n'est pas le top ! Mais bon, j'ai mes affaires !!!

 

A très vite de vous retrouver. Belle semaine, doux bisous.

 

Calinquette

 

 

ca-demenage-humour-me

Posté par Calinquette à 09:02 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2019

Une page blanche

 1

 

Bonjour à toutes et à tous

Aujourd’hui, je vais être plus sérieuse que d’ordinaire, plus personnelle aussi. Je sors des sentiers battus, ne venant pas vous parler bricolage ou balade. Je comprendrai si certaines personnes s’arrêtent au bout de quelques lignes. Le sujet est encore tabou. Mais j’ai besoin de m’exprimer pour mieux recommencer.

Je viens donc vous parler d’une page blanche.

Mais qu’est-ce qu’une page blanche ?

 

Chaque grand roman commence avec une page blanche, chaque composition musicale commence avec une partition vierge, chaque présentation commence avec une page blanche, chaque peintre commence avec une toile vierge. De la même façon, chaque jour commence avec une page blanche.

 

Il y a exactement un an aujourd’hui, je prenais un nouveau départ. Le monde semblait s’écrouler sous mes pas. Je n’avais plus de repères, sauf celui de la fuite. Il me fallait fuir la personne qui m’a fait tant de mal, qui m’a fait tellement peur que j’ai vu la mort dans ses yeux, alors que ses mains venaient enserrer mon cou.

 

 

2

 

Je suis restée longtemps en état de choc post traumatique, même si je n’ai rien laissé paraitre. Et comme en prime, en prévision de mon immobilisation, j'avais enregistré un an de billets, je n'ai pas eu à dire quoi que ce soit... Même si certaines ont compris et m'ont contactée en privé.

Mais j’ignorais qu’en moi sommeillait la Résilience, cette amie qui m’a aidée à surmonter bien des choses.

 

3

 

Une page blanche, on peut la regarder pendant des heures, l’ignorer, la mettre d’un côté - c’est ce que j’ai fait au début -, repassant ma vie en boucle, me demandant ce que j’avais fait pour en arriver là.

On peut aussi en disposer. C’est ce que je commence à faire. Le roman, la composition, la présentation, la peinture ou la journée n’attendait qu’une chose : que je saisisse cette page et que je commence à la remplir.

Le premier jet n’était pas parfait, j’ai eu besoin d’éditer, de corriger certains passages, en effacer d’autres et parfois même de recommencer de zéro, mais pour faire tout cela, j’ai dû commencer.

 

4

 

J’ai eu la chance d’être entourée par ma famille et aussi par des inconnus. J’ai été hébergée chez les premiers et je n'ai pas assez de mots pour les remercier pour leur courage. J'ai aussi été aidée par bien d'autres. Je parle d’une association d’aide aux victimes de violences, d’assistantes sociales, du CDIFF, de soignants (principalement mon kinésilogue), de C N mon coach de vie, de mon avocate. Grâce à toutes ces personnes, j’ai pu sortir du brouillard dans lequel j’étais. Même s’il reste quelques zones d’ombre, je vois enfin la lumière.

 
 

5

 

Si je n’avais pas eu cette résilience, je n’aurais laissé derrière moi que des pages vierges. J’ai donc commencé à faire ce que j’étais censée faire, créer quelque chose de nouveau. Après quelques mois de léthargie, j’ai beaucoup lu sur le sujet, écrit près de quatre mille pages sur mon ordinateur pour sortir mes peurs, mes tristesses, mes angoisses.

 
 

6

 

En prime, il y a eu mes soucis d’épaules avec une opération en novembre. Opération réussie, mais récupération très lente. Toutefois, à toute chose malheur est bon, car au lieu de me faire opérer dans ma région, avec 70 % de récupération, je l’ai fait sur Lyon avec 100 % de recouvrance. Cela a juste retardé l’intervention de quelques mois. Cependant, le chirurgien m’avait bien dit que lorsque la tête ne va pas, cela engendre des complications… Ce qui fait que je suis loin d’avoir retrouvé ma mobilité. Mais j’ai en moi la force d’avancer. Je fais ma kiné cinq fois par jour, et je fais tout pour retrouver ma motricité. Même si mon dossier RQTH (travailleuse handicapée) est validé, je veux que tout revienne à la normale, et je n’ai qu’un seul objectif, y arriver. A mon âge, une reconversion professionnelle serait surtout synonyme de licenciement…C’est hors de question !!! Par contre, je ne pense plus faire la deuxième intervention dans la foulée... C'est trop douloureux, et elle est moins endommagée que la première. Cela attendra.

 
 

7

 

Pendant tout ce temps, je suis restée cachée afin de me reconstruire, et surtout pour que « la personne » ne vienne pas finir le travail qu’il avait commencé, me détruire. Ce n’est pas facile de vivre dans l’ombre, mais je n’avais pas le choix. No contact avec le bourreau !

Aujourd’hui, je ne veux plus vivre ainsi. Je n’ai plus peur, je me sens forte, même plus forte qu’avant. Je suis prête à remplir plein de pages blanches. J’ai perdu ma maison, mon jardin, nombre de faux amis, mais dans mon combat, j’en ai trouvé de vrais, et j’ai renoué avec des membres de ma famille dont je m’étais involontairement isolée (j'en ai perdu certaine qui a douté de moi et de la véracité de mes dires). Mais surtout, je ME suis retrouvée. Cette retraite forcée m’a fait comprendre bien des choses. Le plus important est de retrouver l’estime de soi. Les biens matériels, ne sont pas si importants. J’ai vécu sans eux pendant un an, et cela ne m’a pas perturbée. De toute manière, un jour ou l’autre, on part sans eux… Il n’y a que le côté affectif qui a fait que je me suis battue pour récupérer mes meubles de famille. Cela se fera le vingt-huit juin, la maison sera vendue le premier juillet. Une page qui se tourne, une blanche à remplir.

 

8

 

 J’ai un toit sur la tête, et même si je vis sans rien, je me sens bien. Là aussi, c’est une page blanche à remplir.

Petit à petit, je fais mon nouveau ptit nid. Heureusement, je n’ai pas à peindre les murs en blanc, (mes épaules ne me le permettraient pas), c’est déjà fait… J’ai acheté des meubles pour la cuisine, ma fille me les a montés. Je me suis attelée à ceux de la salle de bain, et j’ai découvert qu’il est pour moi, plus difficile de monter des meubles en kit que de restaurer des anciens… Surtout avec cette satanée épaule ! Mais maintenant, j’ai bien compris le concept (du moins je crois). En prime, je vis dans un endroit où il y a plein de chats dehors, le top pour moi.

 

art-wall-brush-painting-large-768x512-vert

9

 10

 

Au début, je dormais sur le canapé que j’ai acheté, puis ma fille m’a prêté un matelas que j’ai mis sur un autre pneumatique, ce qui me fait un lit convenable.

C’est encore le camping, mais dès la fin du mois, je pourrai envisager ma nouvelle déco, dès lors que j’aurai mes meubles, enfin ce qu’il en restera, car « la personne » s’est déjà bien servie, m’interdisant de récupérer mes affaires malgré l’ordonnance de non conciliation de début novembre 2018, qui m’y autorisait. Le plus difficile sera de faire rentrer ce qu’il y avait dans une maison de cent mètres carrés et un garage de vingt-cinq mètres carrés, dans soixante-dix ! Mais je peux le faire !

thumb-328420_960_720

 

 

Depuis que je reprends goût à la vie et que je m’ouvre à nouveau à elle, je rencontre plein de belles personnes sur ma route, et surtout je bénéficie d’un élan de solidarité sans précédent. Des gens que je connais à peine viennent à moi et m’aident au-delà de mes espérances. Et je tiens, par l’intermédiaire de ce billet, à les remercier du fond du cœur. Merci à ma famille qui a fait pour moi bien plus que je n’ai fait pour eux en vingt ans où « la personne » m’a isolée afin que je ne les vois plus ou presque plus. Il était ainsi plus facile de me manipuler. Merci à l’être qui m’a réconfortée après le drame et qui m’a aidée à prendre conscience qu’il me fallait fuir. Merci à celles et ceux qui m’ont apporté leur soutien tant par l’écoute que par les actes.

 

 13

 

Et merci à vous d’avoir suivi mon blog durant sept ans. C’est grâce à lui et à vous que j’ai compris que j’avais de la valeur, et que je n’étais pas l’individu nul et immonde que « la personne" voulait me faire croire que j’étais. C’est aussi ce qui m’a permis de comprendre, de voir que je ne vivais rien de normal, qu’il fallait que ça change.

 

 2017-05-31-19-06-33-900x599

 

Je suis consciente que ce billet est long, mais j’avais besoin de m’exprimer, avant d’écrire une nouvelle page blanche. Je remercie celles et ceux qui m’auront lue jusqu’au bout.

N’ayez pas de pitié pour ce qui m’est arrivé. Je me suis tue pendant vingt ans, par peur de la violence et des représailles. Aujourd’hui, j’ai conscience que si j’avais osé parler plus tôt, je ne serais pas passée par tant de souffrances.

Il y a peu, je n'aurais pas osé écrire ces mots par peur de la riposte. Mais aujourd'hui, je ne crains plus "la personne" qui a été condamnée pour ses violences. Juste un stage au Tribunal de Grande Instance sur les violences intra conjugales, mais je sais que si elle revient vers moi, entre mes nombreuses plaintes et mains courantes, elle risque bien plus que cela...

Il est l’heure pour moi de prendre ma page blanche, d’y inscrire de belles notes de musique, de doux mots, de jolis dessins et photos. Libre à moi de choisir ce que j’y mettrai, mais je vais la remplir, et bien d’autres encore.

 

-KjrbdRVrun8v9gGzCph8A4XpQQ

 

 Parce qu’il faut que la violence faite aux femmes s’arrête. Cette année bat tous les records ! Une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint ! C’est inadmissible ! Et souvent, les bourreaux sont des Manipulateurs Pervers Narcissiques, comme « la personne ». J'ai eu la chance de m'en sortir, alors que vais vivre doublement pour celles qui n'ont pas eu cette fortune !

 
 

written-stop-feminicide-white-concept-108228571

 

Je vous rassure, je ne ferai pas de mon blog un lieu de combat. Celui-ci a une vocation ludique, et il restera comme tel. J’avais juste besoin de m’exprimer une fois seulement sur ce qui m’est arrivé, afin de tourner la page une bonne fois pour toutes.

Merci à toutes et à toutes de m’avoir lue jusqu’au bout ou en partie. Il fallait juste que ça sorte.

La vie est belle et mérite d’être vécue ! Et je vais rédiger une page blanche, puis une autre, et encore une autre…

 

Je vous souhaite le meilleur !

 

Mille bisous

 

Calinquette

 

 

Z

 

15 juin 2019

La Laupie (2)

35

 

Bien, me voilà de retour pour la suite de la visite.

On quitte la place du château pour avancer vers la dernière partie du village.

 

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

 

Je suis descendue du village pour aller voir la chappelle Saint Michel. La chapelle se dresse sur un promontoire, au nord du village. Elle date du XIIe siècle etfait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 21 août 1987.



62

 

Hélas, elle était fermée et je n'ai pas pu voir l'intérieur. Mais en faisant des recherches, je suis tombée sur cette photo et son commentaire : photographie montrant de nombreux impacts de balles allemandes sur le mur sud de la chapelle Saint-Michel à La Laupie. Le mur de cette chapelle n’a volontairement pas été restauré. En l’état, il permet de conserver une trace de l’intensité des combats d’infanterie lors de l’attaque du Korps Von Wietersheim contre la 36e division d’infanterie après la percée à Bonlieu-sur-Roubion.

 

364

63

64

65

66

 

De là, la vue sur le village et sur les montagnes est superbe.

67

68

69

 

Ici s'achève la visite de La laupie. J'espère que cela vous aura plu. J'ai adoré cet endroit ! Dommage qu'il y ait eu autant de Mistral ce jour là. En hauteur, c'est difficile à supporter... Je n'ai plus l'habitude.

 

Tout plein de bisous.

 

Calinquette

 

 

70

Posté par Calinquette à 06:27 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,


14 juin 2019

La Laupie (1)

0

 

Après m'être régalée avec les pivoines, je me suis arrêtée dans un petit village que je rêvais de visiter depuis un certain temps. La Laupie. C'est l'avantage quand on est seule, on peut faire ce qu'on veut quand on veut. Aucun souci d'horaires, aucune contrainte...

 

*******

 

Perché sur une hauteur stratégique au milieu de la plaine, le vieux village d’origine médiévale de La Laupie, progressivement abandonné au début du XXe siècle, reçut le coup de grâce pendant la bataille de Montélimar (fin août 1944) avec un déluge de 650 obus tirés par les armées allemande et américaine.

En 1944, La Laupie est le théâtre d'affrontements entre les troupes d'occupation et les alliés. La bataille dure six jours, au terme desquels le village est entièrement anéanti et la chapelle Saint-Michel fortement endommagée. En 1945, les villageois bâtissent le nouveau village de La Laupie, en contrebas de l'ancien.

Cependant, de l’amas de ruines de l’ancien village, de nouveaux propriétaires ont fait renaître les maisons une à une à partir des années 1962-1963. Le vieux village est restauré par ses habitants, dans le respect du site à l'initiative de Pierre et Marie-Annick Armand, jusqu’à la fin des années 1990.

L'ensemble est privatif depuis plus de 20 ans, mais il est ouvert au public sans aucune restriction. Eparpillées au sol, les pierres, les détails d'architecture - linteau, mennd souci d'authenticité a peau ou œil-de-bœuf - ont progressivement retrouvé leur place dans les façades. Un grand souci d'authenticité a présidé à la restauration, lui donnant un caractère particulièrement homogène.

Le vieux village de La Laupie est un site protégé. Les habitants du vieux village font assurer à leurs frais l'entretien des voies et espaces ouverts au public ainsi que l'éclairage des rues.

Le château, héritier d'un premier édifice construit vers l'an 1000 et maintes fois remanié au cours des siècles, est de nouveau couronné du jardin suspendu qui fait son originalité.

Bref, La Laupie dégage une atmosphère formidable et inoubliable : on donnerait cher pour y posséder ne serait-ce qu’une toute petite chaumière !

Pour déguster cet ensemble architectural, mieux vaut parcourir les ruelles à pied. Le visiteur ne manquera pas au retour de s'arrêter pour admirer la chapelle Saint-Michel dressée sur un promontoire. La toiture de la chapelle Saint-Michel arbore des tuiles vernissées représentant le Sacré-Cœur de Jésus.

Plusieurs fois remanié, l'édifice a pris naissance en même temps que le vieux village, il comporte à l'intérieur des éléments du XIIe siècle. Dommage, elle était fermée.

C'est parti pour la visite :

 

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

 

La place du château

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35 1

 Je vous laisse vous reposer un moment sur cette belle place, afin que vous ne fassiez pas d'overdose de photos.

Je vous retrouve rapidement pour la suite...

 

Gros bisous

 

Calinquette

 

 

35 3

Posté par Calinquette à 07:02 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juin 2019

Des pivoines (2)

Pivoines Rivière (33)

 

Coucou,

Voici la suite des pivoines...

 

Pivoines Rivière (34)

 

Après le jardin visiteurs, se trouve les pots à la vente. Chaque variété est resprésentée en photo, afin de les identifier après la floraison.

Pivoines Rivière (35)

Pivoines Rivière (36)

Pivoines Rivière (37)

Pivoines Rivière (38)

Pivoines Rivière (39)

Pivoines Rivière (40)

Pivoines Rivière (41)

Pivoines Rivière (42)

Pivoines Rivière (43)

Pivoines Rivière (44)

Pivoines Rivière (45)

Pivoines Rivière (46)

Pivoines Rivière (47)

 

Une viorne de Chine et un marronier en fleurs, au milieu des pivoines.

Pivoines Rivière (48)

 

La boutique où l'on peut aussi acheter de quoi faire de beaux bouquets.

Pivoines Rivière (49)

Pivoines Rivière (50)

Pivoines Rivière (51)

 

Un dernier tour pour remplir les yeux de magnifiques couleurs.

Pivoines Rivière (52)

Pivoines Rivière (53)

Pivoines Rivière (54)

Pivoines Rivière (55)

Pivoines Rivière (56)

Pivoines Rivière (57)

Pivoines Rivière (58)

 

Un peu plus loin, les champs de pivoines. Pour les bouquets ? Pour la vente ? Je ne sais.

Pivoines Rivière (59)

Pivoines Rivière (60)

Pivoines Rivière (61)

Pivoines Rivière (62)

Pivoines Rivière (63)

 

De belles fleurs, avec en toile de fond la tour de Crest.

Pivoines Rivière (64)

 

La visite est terminée. J'ai pris beaucoup de plaisir à visiter ce bel endroit, et à le partager avec vous.

Merci de vos commentaires pour le premier volet. J'attends de savoir ce que vous aurez pensé du second.

 

BiZoux ! BiSous !

 

Calinquette

 

 

Pivoines Rivière (65)

Posté par Calinquette à 07:02 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2019

Des pivoines (1)

Pivoines Rivière (1)

 

Mi mai, je me suis rendue à Saillans, dans la Drôme), porter un bouquet de fleurs rouges (celles qu'elle voulait) sur la tombe d'une amie de la famille, décédée quelques temps avant. Il y avait eu juste une cérémonie au crématorium, et l'incinération avait eu lieu le lendemain, en comité restreint. C'est pour cela que j'y suis allée plus tard.

Je ne vais pas vous parler d'elle, même s'il y a beaucoup à raconter sur cette belle personne que j'ai eu le bonheur de connaître.

Profitant du beau temps, je me suis arrêtée, sur le chemin du retour, à Crest. J'ai visité un bel endroit, les productions de pivoines Rivière.

Une partie de la floraison était terminée, mais il en restait bien assez pour me régaler.

Place aux photos

 

Pivoines Rivière (2)

 

Le jardin pour les visiteurs

Pivoines Rivière (3)

Pivoines Rivière (4)

Pivoines Rivière (5)

Pivoines Rivière (6)

Pivoines Rivière (7)

Pivoines Rivière (8)

Pivoines Rivière (9)

Pivoines Rivière (10)

Pivoines Rivière (11)

Pivoines Rivière (12)

Pivoines Rivière (13)

Pivoines Rivière (14)

Pivoines Rivière (15)

Pivoines Rivière (16)

Pivoines Rivière (17)

Pivoines Rivière (18)

Pivoines Rivière (19)

Pivoines Rivière (20)

Pivoines Rivière (21)

Pivoines Rivière (22)

Pivoines Rivière (23)

Pivoines Rivière (24)

Pivoines Rivière (25)

Pivoines Rivière (26)

Pivoines Rivière (27)

Pivoines Rivière (28)

Pivoines Rivière (29)

Pivoines Rivière (30)

Pivoines Rivière (31)

 

Je m'arrête là pour aujourd'hui, sinon cela ferait trop d'un seul coup.

Je vous retrouve bientôt pour la suite.

 

Gros poutous

 

Calinquette

 

 

Pivoines Rivière (32)

Posté par Calinquette à 06:31 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juin 2019

Fête de la Renaissance 5ème partie

VIVIERS 4 (1)

 

Pour finir ce reportage, encore des costumes.

Les 18 et 19 mai 2019, Viviers remontait le temps pour s’arrêter au XVIème siècle, à l’époque de la Renaissance. Des soldats avaient posé leur campement dans la cour d’honneur de la Mairie et un marché d’artisans accueillait forgerons, tailleurs de pierre, ébénistes, apothicaires… De nombreux ateliers étaient éparpillés pour revivre les métiers d’autrefois :  apprendre à forger, tailler la pierre, à carder la laine. Tout savoir sur la cuisine, sur les épices, sur la façon de se soigner, sur la mode, sur la monnaie. Attention, en changeant d’époque, il fallait changer de monnaie et transformer les euros en écus pour faire des emplettes !

Dans la vieille ville de Viviers, classé site patrimonial remarquable, des conteuses, des chanteurs et des danseurs enchantaient les visiteurs par leurs démonstrations. Des portes habituellement fermées se sont ouvertes pour une découverte de lieux inconnus et de jardins insoupçonnés…

Cette année, la Fête de la Renaissance était dédiée à la rencontre entre François 1er et Soliman le Magnifique. Noël Albert, riche marchand ayant marqué l’histoire vivaroise, a bien sûr été raconté à travers des spectacles retraçant sa vie.

Programme (clic)

 

De belles mises en scène.

 

VIVIERS 4 (2)

VIVIERS 4 (3)

VIVIERS 4 (4)

VIVIERS 4 (5)

VIVIERS 4 (6)

VIVIERS 4 (7)

VIVIERS 4 (8)

 

Des défilés, de la musique, des lancés de drapeaux.

VIVIERS 4 (9)

VIVIERS 4 (10)

VIVIERS 4 (11)

VIVIERS 4 (12)

VIVIERS 4 (13)

VIVIERS 4 (14)

VIVIERS 4 (15)

 

Des batailles des soldats en armures. Impressionnant et bruyant !

VIVIERS 4 (16)

VIVIERS 4 (17)

VIVIERS 4 (18)

VIVIERS 4 (19)

VIVIERS 4 (20)

 

Des explications sur l'art de l'épée. Catherine de Médicis et sa cour. Un faux duel. Et le portable, encore et toujours le portable !

VIVIERS 4 (21)

VIVIERS 4 (22)

VIVIERS 4 (23)

VIVIERS 4 (24)

 

Les gilets jaune de l'époque : les gueux qui hurlaient contre les bourgeois...

VIVIERS 4 (25)

 

Comme je vous l'ai dit, la pluie s'est mise à tomber. D'ailleurs, il commençait à se faire tard et la route m'attendait.

C'était une fête fort bien réussie.

A chaque coin de rue, un bruit, un son, vous attirent vers de nouvelles scènes de vie de l'époque. Tout est parfaitement organisé, et je me suis ré-ga-lée !!! J'ai aussi fait des films, mais je vous conseille d'aller voir ICI, car mieux réussis que les miens, et d'autres belles photos de ce que je n'ai pas vu.... Je me suis abonnée pour ne pas rater la date en 2020 !

 

J'ai eu une petite pensée pour tous ces volontaires, le jour suivant,  la pluie qui s'est invitée toute la journée du dimanche. Quel dommage...

Promis, l'an prochain, on y retourne ! En attendant, je vous souhaite une douce fin de semaine et vous fais de gros poutous.

 

A bientôt

 

Calinquette

 

 

VIVIERS 4 (26)

Posté par Calinquette à 06:18 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juin 2019

Fête de la Renaissance 4ème partie

VIVIERS 3 (29)

 

En cette quatrième partie, la suite des rues et vieilles pierres de Viviers. Je vous ai épargné la cathédrale que je vous ai déjà présenté ICI.

VIVIERS 3 (30);

VIVIERS 3 (31)

VIVIERS 3 (32)

VIVIERS 3 (33)

VIVIERS 3 (34)

VIVIERS 3 (35)

VIVIERS 3 (36)

VIVIERS 3 (37)

VIVIERS 3 (38)

VIVIERS 3 (39)

VIVIERS 3 (40)

VIVIERS 3 (41)

VIVIERS 3 (42)

VIVIERS 3 (43)

VIVIERS 3 (44)

VIVIERS 3 (45)

VIVIERS 3 (46)

 

Un beau chat derrière une vitre qui semble énervé par tout ce raffut.

VIVIERS 3 (47)

VIVIERS 3 (48)

VIVIERS 3 (49)

VIVIERS 3 (50)

VIVIERS 3 (51)

VIVIERS 3 (52)

VIVIERS 3 (53)

 

J'aime bien la petite affichette sur la porte de la couturière "Souriez avant d'entrer"... Je la mettrai bien à la porte de mon bureau.

 

VIVIERS 3 (54)

 

Retour à la mairie. La pluie s'est invitée.

VIVIERS 3 (55)

VIVIERS 3 (56)

VIVIERS 3 (57)

 

J'en ai terminé avec les vieilles pierres. Mais le reportage n'est pas fini.

 

La suite et fin demain...

 

BiSoux ! BiZouX !

 

Calinquette

 

 

VIVIERS 3 (58)

Posté par Calinquette à 06:57 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,