30 août 2019

Fête des balais (2)

Fête des balais Lapalud 2 (1)

 

Comme je vous l'ai expliqué lors de mon dernier billet, le village où j'ai passé la majorité de mon enfance était, dans le temps, traversé par la Nationale 7. Et il arrivait, l'été, qu'il faille vingt minutes pour le traverser, à cause des bouchons créés par les arrêts chez les marchands de balais.

 

Fête des balais Lapalud 2 (2)

Fête des balais Lapalud 2 (3)

 

Lors de ce dimanche, la capitale des balais a fait un retour en arrière, se replongeant dans cette époque, avec de nombreuses voitures de collections, qui ont coupé la circulation dans le centre du village.

 

Fête des balais Lapalud 2 (4)

Fête des balais Lapalud 2 (5)

Fête des balais Lapalud 2 (6)

Fête des balais Lapalud 2 (7)

Fête des balais Lapalud 2 (8)

Fête des balais Lapalud 2 (9)

Fête des balais Lapalud 2 (10)

Fête des balais Lapalud 2 (11)

Fête des balais Lapalud 2 (12)

Fête des balais Lapalud 2 (13)

Fête des balais Lapalud 2 (14)

Fête des balais Lapalud 2 (15)

Fête des balais Lapalud 2 (16)

Fête des balais Lapalud 2 (17)

Fête des balais Lapalud 2 (18)

Fête des balais Lapalud 2 (19)

Fête des balais Lapalud 2 (20)

Fête des balais Lapalud 2 (21)

Fête des balais Lapalud 2 (22)

Fête des balais Lapalud 2 (23)

Fête des balais Lapalud 2 (24)

Fête des balais Lapalud 2 (25)

Fête des balais Lapalud 2 (26)

Fête des balais Lapalud 2 (27)

Fête des balais Lapalud 2 (28)

Fête des balais Lapalud 2 (29)

Fête des balais Lapalud 2 (30)

 

Là, encore, je me suis retrouvée dans ma jeunesse, car j'ai quand même connu nombre de ces voitures...

 Le retour en arrière se termine ici. J'ai fini ma matinée en refaisant le passé devant un bon café, chez une amie lapalutienne, avant de déguster un bon barbecue chez mon neveu et repartir vers d'autres aventures.

 

Bisous tout doux

 

Calinquette

 

 

Fête des balais Lapalud 2 (31)


28 août 2019

Fête des balais (1)

Fête des balais Lapalud (1)

 

Coucou !

Me voilà de retour après une pause. Ce qui explique que je n'ai pas encore répondu à mes mails et que je vais passer en silence sur vos blogs, par manque de temps et surtout parce que j'ai eu un problème de connexion Internet, enfin rétablie ce jour.

Le temps de trier mes photos, je vous propose la suite de mes aventures dans le Sud, fin mai.

 

Avant de repartir de ma semaine chez ma soeur, j'ai fait un dernier périple sur les traces de mon passé. Je suis allée à Lapalud, dans le Vaucluse, à la limite de la Drôme du Sud et du Nord du Gard.

J'y ai vécu avec mes parents de mes sept ans jusqu'à ce que je quitte le nid familial pour faire ma propre vie.

J'y suis allée parce qu'il y avait la fête des balais, et un retour en arrière lorsque de vieilles voitures entraient dans le village, quand la Nationale 7 le traversait.

 

 

Fête des balais Lapalud (3)

 

Le nom de ce village vient du fait qu'autrefois, sa plaine était un immense marais ("palus" - "paludis" pour plusieurs marais)). Le Rhône sortait très souvent de son lit et il inondait tout, il avait aussi plusieurs bras et l’un d’entre eux passaient au ras de Lapalud; par endroit, il y avait quelques îlots un peu plus haut que le marais, c’est de là qu’est venu le nom de Lapalud.

 . L’usage et le temps en ont fait La Palud, d’abord en 2 mots puis en un seul. Sur certaines plaques à la sortie du village il y a 20 ans, le nom était écrit en 2 mots.

L’origine du village semble dater du Moyen Age, néanmoins on a trouvé des traces d’habitations et de présence humaine sur la commune de Lapalud bien avant.

 

Lapalud est aussi la capitale du balai.

 

Fête des balais Lapalud (4)

 

Autrefois, Lapalud était couvert de forêts de mûriers et on cultivait la garance pour teindre les vêtements en rouge, mais la garance a été remplacée par un produit chimique et la soie, par une fibre textile artificielle. La vigne, quant à elle, a été décimée par le phylloxéra.

Il y a environ une centaine d’années, commença la grande aventure du balai. Un habitant rapporta de Caderousse, quelques centaines de graines de sorgho qu’il planta dans sa propriété.

Lapalud se met alors à cultiver le sorgho qui pousse bien dans la plaine car il a besoin de beaucoup d’humidité. Une paille spéciale, particulièrement souple, fut récoltée.

Aux coins des âtres, les familles se mirent à la façonner. Lapalud petit à petit se fit un nom et une renommée, grâce à ses balais. Puis, avec de nombreuses commandes, vint la prospérité.

Dans les années 1920, quatre établissements fabriquaient des balais, une dizaine à la Libération. Sur le cours des Platanes s’installèrent des étalages multicolores, après qu’un lapalutien, Maurice Deslias qui s’intitule l’inventeur du balai en couleurs eût converti des milliers de balais, brosses et plumeaux en agréables billets de banque.

Le succès et les bouchons

Les vacanciers sur la route du soleil achetaient un balai, une brosse, un plumeau auprès d’un des quelques trente vendeurs installés le long de l’avenue des platanes, dans une symphonie de couleurs.

«Ca a commencé par des plumeaux et des balais multicolores. Et après, il y a eu des paniers, des cache-pots, de tout !».

Environ 1000 balais sortaient chaque jour des fabriques Gilles-Père, Daudel, Roustan ou Marre. L’effervescence est telle que «l’été, pour traverser Lapalud, vous mettiez vingt minutes ! C’était tout bouché.»

Plusieurs personnes célèbres de l’époque se sont arrêtées pour acheter des balais. Henri Court a vu sur son stand Roger Lanzac, Luis Mariano, Josette Lemaire, Jean Nohain, Kader Firoud (entraîneur de l’équipe de France de foot)…

Pierre Gilles a aperçu Joséphine Baker, Fernand Reynaud, le Général de Gaulle, Winston Churchill, Fernandel. Brigitte Bardot est passée dans Lapalud assise sur le capot d’une voiture mais elle ne s’est pas arrêtée.

Mais derrière ce pactole en paille qui a permis à Lapalud de se muer en terroir heureux, se sont dessinées les menaces du mauvais sort.

On a volé la Nationale 7

La Nationale 7, à Lapalud, avait l’importance de la Seine à Paris. Il s’agissait de la voie royale du commerce, de la richesse.

Pour des raisons techniques, les Ponts et Chaussées l’ont déviée et elle contourna l’agglomération, du côté ouest. La Nationale 7 perdue, Lapalud est revenue au sommeil de la Belle au Bois Dormant.

Adieu, balais, plumeaux, brosses, paniers… Les touristes filèrent sur la route, sans ralentir, aux feux d’artifice des balais.

 

D'où l'explication de cette fête qui rappelle le temps où la Nationale 7 traversait le village, et lorsque le balai était le roi du village.

 

J'ai bien entendu commencé par la visite du village, sur le chemin de mes souvenirs. Le château Julian, construit sous Napoléon 1er fut la propriété du Conte Jullien, puis  plus tard celle d'un juge du tribunal d’Orange, avant d'être racheté par la veuve du peintre Rodolphe Julian. Les héritiers l'ont vendu à la municipalité vers 1955. Une partie du terrain a servi à la constuction d'une école et d'HLM. Le château est maintenant utilisé comme salle polyvalente, prêté à des associations, avant d'être n centre de culture et de loisirs.

Je n'ai pas eu le plaisir de voir mon ancienne école, elle a été détruite. J'ai eu un pincement au coeur...

 

Fête des balais Lapalud (5)

Fête des balais Lapalud (6)

Fête des balais Lapalud (7)

 

La dernière photo ci-dessus montre la boulangerie où on allait s'acheter des bonbons après la messe... On avance vers les anciens remparts, et le lavoir, les fossés avant de rendre la Grand-Rue, par la porte Jullien.

 

Fête des balais Lapalud (8)

 

Des bâtisses qui racontent une histoire, comme la maison Cardinale, maison de campagne des cardinaux, au temps où les papes résidaient en Avignon. Cette maison avec sa vieille tour parfaitement conservée est du début du 14ème siècle. Du haut, on a une vue admirable sur le pays et les états du roi, de l’autre côté du Rhône (Première photo ci-dessous).

 

Fête des balais Lapalud (9)

 

L'église.

Fête des balais Lapalud (10)

Fête des balais Lapalud (11)

Fête des balais Lapalud (12)

Fête des balais Lapalud (13)

 

Je suis allée voir mes deux anciennes maisons, et au passage, j'ai rencontré deux jolis ânes qui sont venus jusqu'à moi, entre la vierge (statue érigée par les pêcheurs de Lapalud en decembre de l'année 1861, faisant partie des calvaires du petit patrimoine religieux disseminé sur le territoire de la commune) et le château de Kerchêne.

 

 

1431625980-20150514-115833-horz

 

140 2 JUIN 2019 LAPALUD (413)

 

Puis, petit tour à la brocante. C'est là que j'ai acheté ma cousette...

 

Fête des balais Lapalud (14)

Fête des balais Lapalud (15)

 

Pour arriver devant la mairie, où se trouvaient les machines anciennes qui servaient à la fabrication des balais.

 

Fête des balais Lapalud (16)

Fête des balais Lapalud (17)

Fête des balais Lapalud (18)

Fête des balais Lapalud (19)

Fête des balais Lapalud (20)

Fête des balais Lapalud (21)

Fête des balais Lapalud (22)

Fête des balais Lapalud (23)

 

Les deux dames que j'ai prises en photos ont cru que j'étais reporter pour la Dépêche du Midi ! Eh, non ! Pas de photos de vous dans le journal, mes belles, juste sur mon blog...

 

Fête des balais Lapalud (24)

Fête des balais Lapalud (25)

 

Puis rentrer dans la mairie, sur les traces du balai au travers d'une belle exposition souvenir.

 

Fête des balais Lapalud (26)

Fête des balais Lapalud (27)

Fête des balais Lapalud (28)

27

28

29

30

Fête des balais Lapalud (29)

Fête des balais Lapalud (30)

Fête des balais Lapalud (31)

Fête des balais Lapalud (32)

Fête des balais Lapalud (33)

Fête des balais Lapalud (34)

Fête des balais Lapalud (35)

Fête des balais Lapalud (36)

Fête des balais Lapalud (37)

Fête des balais Lapalud (38)

Fête des balais Lapalud (39)

Fête des balais Lapalud (40)

 

Lapalud s'est mis à l'heure des balais le temps d'un dimanche.

 

Fête des balais Lapalud (41)

 

Il reste encore des soupçons des usines de l'époque, que le temps finira par effacer :

 

46

 

J'ai connu cette époque. Cela m'a ramenée loin en arrière, quand il y avait encore les marchands de balais sur le Cours des Platanes, comme sur l'image ci-dessous. En une journée, j'ai rajeuni de nombreuses années ! Par contre, quand j'ai cherché le crayon à papier surmonté d'un balai en couleurs au-dessus, là, j'ai pris un coup de vieux. Aucun animateur, marchand n'avait connu cet objet que toute lapalutienne ou lapalutien avait dans sa trousse scolaire... 

La prochaine fois, je vous amène sur l'ancienne Nationale 7.

 

Gros bisous

 

Calinquette

 

 

Fête des balais Lapalud (42)

26 août 2019

Dans les vignes

14 08 2019 (1)

 

Coucou !

Pour le ciel du lundi, je vous propose un beau ciel bleu, pris au milieu des vignes, lors d'une de mes promenades.

14 08 2019 (2)

14 08 2019 (3)

14 08 2019 (4)

14 08 2019 (5)

14 08 2019 (6)

14 08 2019 (7)

14 08 2019 (8)

 

Excellente semaine.

 

Bisouillettes de Calinquette

 

 

14 08 2019 (9)

Posté par Calinquette à 07:18 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :