01 septembre 2018

Au pays de la Marquise 1

Au pays de la Marquise 1 (1)

 

Durant l'été, j'ai profité d'une semaine de liberté, mon kinésithérapeute étant en congés, et non remplacé, pour venir dans la Drôme du Sud. Ce fut l'occasion de passer de bons moments avec de la famille de passage.

Nous avons fait quelques balades.

 

La première : Grignan.

 

le-chateau-de-grignan-1041435904-1323243

 

L’histoire de Grignan se confond le plus souvent avec l’histoire de son château et de ses résidences successives.
Le bourg castral, mentionné dès 1105, se développe aux XIIIe et XIVe siècles, avec le rôle grandissant de la puissante famille des Adhémar de Monteil, dont la branche cadette (les Adhémar de Grignan), possèdera définitivement la seigneurie dès 1239.
Le village, blotti au pied de son château, restera abrité à l’intérieur de ses murailles jusqu’à l’extrême fin du XVe siècle.

La première extension de l’agglomération interviendra au milieu du XVIe siècle, avec la création du grand et du petit faubourg, de la promenade et jeux du Mail (1550), et la construction, hors les murs, de la halle aux grains (1553), à l’emplacement actuel de la mairie.
De cette même époque datent encore l’édification de la collégiale Saint-Sauveur (1535-1542) et les grands travaux d’embellissement du château (1543-1557) qui transforment l’ancienne forteresse médiévale en un somptueux palais de la Renaissance.

Le bourg et son château connaîtrons d’autres heures de gloire au XVIIe siècle avec François de Castellane Adhémar, comte de Grignan, qui exerça pendant près d’un demi siècle les fonctions de lieutenant général et de gouverneur de la Provence.
Son mariage avec Françoise Marguerite de Sévigné en 1669, sera à l’origine de la célèbre correspondance épistolaire échangée entre la marquise de Sévigné et sa fille, la comtesse de Grignan.

Dès le XVIIIe siècle, le souvenir de Mme de Sévigné et sa gloire littéraire naissante, sauveront le château de Grignan de la ruine et de l’oubli.

La modernisation du village aux XIXe et XXe siècles accompagnera le développement économique, tout en préservant la richesse de son patrimoine architectural et la qualité de ses paysages.

 

Place aux photos :

 

Au pays de la Marquise 1 (2)

 

Au pays de la Marquise 1 (3)

 

Au départ, nous y sommes allées entre filles pour voir le marché de la laine et de la soie. Mais nous avons aussi visité la ville avant de nous rendre au château de la Marquise de Sévigné.

 

Au pays de la Marquise 1 (4)

 

Au pays de la Marquise 1 (5)

Au pays de la Marquise 1 (6)

Au pays de la Marquise 1 (7)

Au pays de la Marquise 1 (8)

Au pays de la Marquise 1 (9)

Au pays de la Marquise 1 (10)

Au pays de la Marquise 1 (11)

Au pays de la Marquise 1 (12)

Au pays de la Marquise 1 (13)

 

La collégiale de Saint Sauveur, avec son tout nouveau parvis. Elle se situe sous la terrasse sud-ouest du château et abrite la tombe de la marquise de Sévigné.

 

Au pays de la Marquise 1 (14)

Au pays de la Marquise 1 (15)

Au pays de la Marquise 1 (16)

Au pays de la Marquise 1 (17)

Au pays de la Marquise 1 (18)

Au pays de la Marquise 1 (19)

Au pays de la Marquise 1 (20)

Au pays de la Marquise 1 (21)

Au pays de la Marquise 1 (22)

Au pays de la Marquise 1 (23)

Au pays de la Marquise 1 (24)

Au pays de la Marquise 1 (25)

Au pays de la Marquise 1 (26)

Au pays de la Marquise 1 (27)

Au pays de la Marquise 1 (28)

Au pays de la Marquise 1 (29)

Au pays de la Marquise 1 (30)

Au pays de la Marquise 1 (31)

Au pays de la Marquise 1 (32)

 

Madame la Marquise et moi-même espérons que la promenade vous a plu.

La visiste n'est pas terminée, il nous reste à vous montrer le château. Mais ça, ce sera pour la prochaine fois...

Pour celles et ceux qui ne le savent pas, l’été vous pouvez assister au festival de la correspondance et aux fêtes nocturnes. Pendant quelques jours le village vit au temps des belles lettres et de la lecture.

On rencontre conteurs, lecteurs et calligraphes au coin des rues, dans les cafés littéraires.

Des acteurs célèbres donnent des spectacles autour du thème de la lecture et de la poésie, sur le parvis de la collégiale et dans les jardins du château.

 

Au pays de la Marquise 1 (33)

 

A très vite donc pour la découverte du château de Grignan, dans les pas de Madame de Sévigné et de moi-même.

 

Bisouilles

 

Calinquette

 

 

Au pays de la Marquise 1 (34)

 

Posté par Calinquette à 16:49 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,


27 août 2018

Cigognes

18 08 2018 (1)

 

C'était samedi dix-huit août. J'étais à la fenêtre, quand tout à coup, j'ai vu de gros oiseaux dans le ciel.

Des cigognes qui remontaient vers le Nord et qui se sont arrêtées pour la nuit.

 

18 08 2018 (2)

18 08 2018 (3)

18 08 2018 (4)

18 08 2018 (5)

18 08 2018 (6)

18 08 2018 (7)

18 08 2018 (8)

18 08 2018 (9)

18 08 2018 (10)

18 08 2018 (11)

18 08 2018 (12)

18 08 2018 (13)

18 08 2018 (14)

18 08 2018 (15)

18 08 2018 (17)

18 08 2018 (18)

18 08 2018 (19)

18 08 2018 (20)

 

Je me suis régalée à les chercher et à les prendre en photos. Elles sont si belles ! J'étais pile poil au bon endroit, au bon moment !

 

Je vous offre ces photos, et tout particulièrement à Arlette pour ses cieux du lundi.

 

Excellente semaine à tous. Bisous !

 

Calinquette

 

 

18 08 2018 (21)

Posté par Calinquette à 05:32 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,