03 juin 2017

Un si doux week-end

1

 

Pour certains d'entre vous ce fut une week-end prolongé, mais pour moi il fut court. Tout d'abord parce que je travaillais le samedi matin, mais surtout que lorsqu'on passe de bons moments en famille, le temps coule beaucoup trop vite.

Direction l'Ain chez ma fille aînée. A Civrieux.

 

2

 

Retrouver mes petits amours à poils.

3

 

Découvrir les marchés de producteurs locaux.

4

 

S'arrêter un moment, non pas pour éviter les grenouilles, mais pour regarder au loin un superbe cerf, des daims, et un aurochs. Photos prises au zoom maximum, pas top... Ramasser de la rhubarbe sauvage.

5

6

 

Et puis allez dans une magnifique jardinerie choisir mon cadeau de fête des mères. Un lieu de perdition, croyez moi !

7

8

9

10

10

11

 

Les dames n'avaient pas le temps de faire des bouquets qu'ils étaient vendus. Normal, si beaux et si peu chers...

12

13

14

15

 

Se mettre sous un immense érable pour partager de délicieux repas conconctés par mon amour de fille qui s'est coupée en quatre pour nous faire plaisir. Recevoir une rose juste parce que c'est la fête des mères, de la part de sa belle soeur que je voyais pour la deuxième fois. Savourer ce genre d'attention si rare de nos jours.

16

 

Mais hélas, le temps de se dire au-revoir est bien vite arrivé. Nous sommes repartis pour l'Ardèche, la voiture remplie de plantes, petits achats que ma plus jeune fille et moi avons faits. Une véritable serre qui laissait peu de place aux bagages et aux passager. Rentrer et retrouver la routine, mais garder plein de doux souvenirs dans la tête.

Et pour se remémorer ces moments, le jardin m'aidera avec ce que j'ai acheté !

Cotinus goggygria, oxalis pourpre, eucalyptus, stévia, oeillets, edelweiss, basilic canelle...

a

b

 

Et ce que les filles m'ont offert : quetschier et pied de vigne qui ont rejoints la demi douzaine d'abres fruitiers que nous avons plantés ce printemps.

 

C

 

C'était mon week-end de la fête des mère, trop booooon !!!!

 

Douce fin de semaine ! Poutous !

 

Calinquette

 

 

17