Calinquette

17 juillet 2019

Une belle preuve d'amitié

Mireille (1)

 

Après les événements que j'ai traversés, certaines blogueuses m'ont contactée en privé. Ce fut le cas de mon amie Mireille.

Dans notre discussion, j'ai évoqué avec elle le fait que "la personne" ne m'avait même pas laissé une serviette de toilette, un torchon. Elle avait tout embarqué.

Du coup, Mireille m'a fait un colis de torchons anciens en lin tissé, encore dans leur emballage d'origine et de serviettes blanches monnogrammées, provenant de sa défunte mère. Le tout accompagné d'une gentille carte chat.

 

Mireille (2)

Mireille (3)

Mireille (4)

Mireille (5)

 

Cette gentillesse m'a beaucoup touchée. D'autant plus que Mireille sort juste d'une opération de la main et que cela ne l'a pas empêchée de penser à moi et de m'offrir généreusement ces petits trésors dont je vais prendre grand soin.

L'amitié est une chose formidable, et encore plus quand elle se couple avec la solidarité.

 

Mille mercis ma belle pour cette attention qui m'a fait un immense plaisir !

 

Bisous tout le monde

 

Calinquette

 

 

Mireille (6)

Posté par Calinquette à 08:11 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 juillet 2019

Ciel du lundi et chines

14 07 2019 (1)

 

Hier, je me suis rendue à la brocante de mon ancien village. J'en ai profité pour faire quelques photos d'un beau ciel bleu pour Arlette, que je remercie d'ailleurs fortement pour la jolie carte qu'elle m'a envoyée de ses vacances :

 

20190712_185335

 

14 07 2019 (2)

14 07 2019 (3)

 

Chaque année, il y a moins d'exposants (moi la première !), mais j'ai vu quelques jolies choses malgré tout.

 

14 07 2019 (4)

14 07 2019 (5)

14 07 2019 (6)

 

J'ai trouvé des boutons, une nuisette et une petite nappe anciens, le tout pour à peine cinq euros.

14 07 2019 (7)

 

J'en profite pour vous montrer ce que j'ai trouvé ces temps derniers pour quelques euros aussi : un rouleau de dentelle, une housse de couette et une ancienne cousette qui me rappelait celle que j'avais quand j'étais petite.

14 07 2019 (8)

 

Petites chines, mais mon nouveau logement est beaucoup plus petit que ma maison, alors je réduis ! L'important pour moi est maintenant de m'aérer en regardant de jolies choses anciennes. Et le must, c'est quand il fait grand beau !

 

Je vous souhaite une belle semaine et vous fais de douces bisettes.

 

Calinquette

 

 

14 07 2019 (9)

Posté par Calinquette à 08:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 juillet 2019

L'amour en violet

MARIAGE MARILYN (1)

 

La dernière fois, je vous ai montré les coussins de mariage que ma soeur et moi avons réalisés pour ma nièce.

Je vous rappelle que le thème était une touche de violet.

L'union avait lieu dans le Jura. Presque tout le monde est arrivé la veille et a dormi dans un endroit charmant et reposant où des gîtes nous étaient réservés.

Au matin, j'ai fait une petite balade et bien entendu quelques photos.

 

MARIAGE MARILYN (2)

MARIAGE MARILYN (3)

MARIAGE MARILYN (4)

MARIAGE MARILYN (5)

MARIAGE MARILYN (6)

MARIAGE MARILYN (7)

 

Le repas de midi était réservé, et j'ai eu le bonheur de déguster une merveilleuse tarte aux myrtilles, après avoir photographié cette colombe sur la girouette chouette.

MARIAGE MARILYN (8)

 

Puis nous nous sommes tous retrouvés chez ma nièce et son futur mari. Le cortège démarrait de là.

 

MARIAGE MARILYN (9)

 

Seule la mariée se rendait en voiture à la mairie.

MARIAGE MARILYN (10)

 

Il y a donc eu la cérémonie civile, au milieu de belles fleurs en majorité violettes.

MARIAGE MARILYN (11)

 

Une superbe robe

 

DSCF6491

 

Des petites bulles de savon pour accueillir les mariés à la sortie de la mairie.

MARIAGE MARILYN (12)

 

Puis ce fut l'église. La mariée a ajouté un détail à sa tenue, pour faire une surprise à son époux qui en rêvait : elle a mis un long voile blanc, avant d'entrer derrière les dix demoiselles et garçons d'honneur habillés avec des touches de violet.

 

MARIAGE MARILYN (13)

MARIAGE MARILYN (14)

MARIAGE MARILYN (15)

 

A la sortie des mariés, distribution de cornets de riz et de lavande pour lancer sur les amoureux. Puis, direction la salle des fêtes.

MARIAGE MARILYN (16)

 

Une déco que j'adore !

MARIAGE MARILYN (17)

MARIAGE MARILYN (18)

MARIAGE MARILYN (19)

MARIAGE MARILYN (20)

MARIAGE MARILYN (21)

MARIAGE MARILYN (22)

MARIAGE MARILYN (23)

MARIAGE MARILYN (24)

 

Moment de complicité entre ma nièce et moi. Jeux de photos entre la photographe officielle et Calinquette.

MARIAGE MARILYN (25)

MARIAGE MARILYN (26)

 

C'est une amie de ma nièce qui a organisé le mariage, et elle a fait un travail formidable ! Il y avait un tableau avec un arbre dessiné dessus. Chaque invité pouvait y mettre ses empreintes avec son nom à côté, pour un petit souvenir aux mariés.

MARIAGE MARILYN (27)

 

Des petits papiers colorés pour y écrire des mots doux et emballer un sucre afin que les mariés trouvent les messages au petit déjeuner.

MARIAGE MARILYN (28)

 

Un ordinateur pour laisser un message vidéo aux mariés. Ici, ma fille et moi-même.

MARIAGE MARILYN (29)

 

De l'apéritif au buffet, tout était simple et raffiné.

MARIAGE MARILYN (30)

MARIAGE MARILYN (31)

MARIAGE MARILYN (32)

MARIAGE MARILYN (33)

 

Il y a eu des jeux, la jarretière et les douceurs de fin de repas.

MARIAGE MARILYN (34)

MARIAGE MARILYN (35)

 

La soirée s'est prolongée jusqu'au lendemain matin avec des danses, des partages, des rigolades, de bons moments conviviaux.

Nous nous sommes tous retrouvés le lendemain midi pour finir les restes et ranger la salle.

 

Ce que les organisateurs ont mis des heures à mettre au plafond a été éliminé en quelques secondes. Une échelle avec une personne dessus, poussée et tirée par deux autres, et hop, tous les ballons ont sauté ! Par contre, les enfants se sont amusés à les faire éclater, ce qui n'a pas du tout plu au deux invités à quatre pattes qui ont eu très peur... Si la veille ils étaient restés dans le gîte, le lendemain, ils étaient avec nous, et sont restés cachés tout le temps dans leurs caisses... Eux aussi se souviendront de ce mariage, mais pas pour les mêmes raisons...

 

20190609_085555-horz

 

Ainsi se termine ce beaux week-end où l'amour était au rendez-vous, avec quelques touches de violet.

 

Encore une fois, je souhaite à ces amoureux une belle vie remplie d'amour et de bonheur.

 

Bisouilles

 

Calinquette

 

 

MARIAGE MARILYN (36)

Posté par Calinquette à 08:01 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 juillet 2019

L'amour est un bouquet de violettes

MARIAGE MARILYN (1)

 

Le huit juin, ma nièce se mariait.

Et elle n'est pas ma nièce pour rien. Nous avons beaucoup de ressemblances et points en communs. Déjà physiquement (nous sommes d'ailleurs les deux seules de la famille à avoir nos yeux verts), et en prime, elle a les mêmes goûts que moi en matière de violet et de violettes et de chats. Cela se voit d'ailleurs sur son faire-part de mariage...

 

MARIAGE MARILYN (2)

 

Et comme nous sommes très proches, elle tenait à ce que les coussins d'alliances soient faits par ses deux tantes. Je suis donc descendue chez ma soeur pour répondre aux souhaits de la future mariée.

J'avais déjà mis des idées de côté, et ma soeur a fait le choix final avec moi. Nous avons acheté une broderie anglaise blanche et des dentelles violettes, puisque la touche de violet était demandée pour tous les invités. Et ma soeur a eu une belle idée : ajouter des violettes. J'en ai cherché sur le Net, dans des magasins de décoration, mais rien en tissu, que du plastique. Cela ne nous plaisait pas. Alors, je me suis lancée dans quelque chose que j'envisageais de faire à la retraite : la broderie au ruban. J'ai trouvé un modèle sur une revue et j'ai fait des essais qui m'ont d'abord inquiétée sur mes capacités... Il faut dire que cela tirait aussi sur mon épaule (c'étais juste cinq mois après mon opération).

 

MARIAGE MARILYN (3)

 

Au final, j'ai commencé à m'améliorer et j'ai enfin réalisé de jolies violettes. Après ce fut la mise en place des dentelles, et là, c'est ma soeur qui les a cousues et qui a brodé les tiges, car je ne pouvais en faire plus avec mon bras.

 

MARIAGE MARILYN (4)

 

Un ruban de satin pour attacher les alliances et voilà le résultat final d'un travail à quatre mains.

 

MARIAGE MARILYN (5)

MARIAGE MARILYN (6)

MARIAGE MARILYN (7)

MARIAGE MARILYN (8)

 

Nous les avons offerts aux futurs mariés à Pâques où nous nous sommes retrouvés en famille. Leur émotion nous a récompensées au centuple.

 

MARIAGE MARILYN (9)

MARIAGE MARILYN (10)

 

Il faillait deux coussins, afin que chacun de leurs fils porte une alliance.

 

MARIAGE MARILYN (11)

 

Plus facile, j'ai aussi participé à l'écriture des textes qui ont été lus durant la cérémonie à l'église, des photos de violettes anciennes sur chaque page.

 

MARIAGE MARILYN (12)

 

J'en profite pour faire un petit clin d'oeil à ma soeur qui a fait un travail magnifique pour ce mariage, en réalisant deux superbes robes parmes de demoiselles d'honneur. Ma contribution aura été de trouver la broderie anglaise, sur Internet. Je l'ai faite venir d'Angleterre, car en France, je n'ai trouvé que du blanc, du bleu, du rose.

 

MARIAGE MARILYN (13)

 

Elle a aussi réalisé ma robe et son magnifique ensemble. Eh oui ! C'est une couturière hors pair ! Je suis tellement fière d'elle !

 

MARIAGE MARILYN (14)

 

J'ai aimé ces moments de complicité entre couturières. C'est la raison pour laquelle je suis restée quelques temps chez elle et que nous en avons aussi profité pour nous promener entre deux essayages et réalisations. Je vous mettrai nos visites un peu plus tard.

 

Je vais essayer de trouver le temps de vous mettre la déco de ce magnifique mariage, car elle me correspondait totalement.

Comme je vous l'ai dit au début, ma nièce et moi avons toujours été proches, et encore plus depuis que j'ai fui mon foyer, car personne mieux qu'elle peut me comprendre du fait qu'elle a vécu à peu près la même chose que moi il y a quelques années. Je craignais un peu ces instants, mais au final, je me suis régalée de son bonheur bien mérité.

 

A bientôt pour la suite...

 

Bisous parfumés à la violette

 

Calinquette

 

 

MARIAGE MARILYN (15)

Posté par Calinquette à 10:37 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 juillet 2019

C'est reparti

06 07 2019 (1)

 

Hello !

J'avance dans mes cartons et je commence à voir le jour. J'ai encore beaucoup de travail, surtout de nettoyage car des meubles non entretenus depuis un an...

En attendant, je reprends les ciels du lundi pour Arlette, avec celui de samedi dernier. Un joli nuage orangé au-dessus du château de Crussol à Saint-Péray.

 

06 07 2019 (2)

06 07 2019 (3)

06 07 2019 (4)

06 07 2019 (5)

06 07 2019 (6)

06 07 2019 (7)

06 07 2019 (8)

06 07 2019 (9)

06 07 2019 (10)

 

Je vous souhaite une belle semaine et vous dis à très vite. Je reviens vers vous dès que possible. Je tiens le bon bout !

 

Bisouilles

 

Calinquette

 

 

06 07 2019 (11)

Posté par Calinquette à 07:32 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :


01 juillet 2019

Pause obligatoire

demenagement_500x500

 

Coucou,

 

Juste quelques mots pour vous dire que je ne suis obligée de prendre une petit pause bloguesque...

 

2006001243_1

 

J'ai enfin récupéré mes meubles, et je suis en train de tout ranger. Avec la canicule, je peux vous dire que ce n'est pas le top ! Mais bon, j'ai mes affaires !!!

 

A très vite de vous retrouver. Belle semaine, doux bisous.

 

Calinquette

 

 

ca-demenage-humour-me

Posté par Calinquette à 09:02 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :

24 juin 2019

Comme un chat

17 06 2019 (1),

 

Coucou,

 

En ce début de semaine, je ne déroge pas aux habitudes du ciel du lundi pour Arlette. Je vous propose celui du dix-sept juin, avec ce gros nuage blanc qui m'a fait penser à un chat couché sur le dos, la patte repliée sur le ventre...

 

17 06 2019 (2)

 

17 06 2019 (3)

17 06 2019 (4)

17 06 2019 (5)

17 06 2019 (6)

17 06 2019 (7)

17 06 2019 (8)

17 06 2019 (9)

17 06 2019 (10)

17 06 2019 (11)

17 06 2019 (12)

 

Je vous souhaite une belle semaine, même si la canicule est annoncée. Restez au frais le plus possible et n'oubliez pas de boire beaucoup d'eau...

 

Je ne vais pas être très présente cette semaine, étant dans la préparation de mon déménagement. Je passerai chez vous en silence, j'espère que vous comprendrez.

 

En attentant, je vous fais plein de bisous. A très vite.

 

Calinquette

17 06 2019 (13)

Posté par Calinquette à 07:32 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2019

Une page blanche

 1

 

Bonjour à toutes et à tous

Aujourd’hui, je vais être plus sérieuse que d’ordinaire, plus personnelle aussi. Je sors des sentiers battus, ne venant pas vous parler bricolage ou balade. Je comprendrai si certaines personnes s’arrêtent au bout de quelques lignes. Le sujet est encore tabou. Mais j’ai besoin de m’exprimer pour mieux recommencer.

Je viens donc vous parler d’une page blanche.

Mais qu’est-ce qu’une page blanche ?

 

Chaque grand roman commence avec une page blanche, chaque composition musicale commence avec une partition vierge, chaque présentation commence avec une page blanche, chaque peintre commence avec une toile vierge. De la même façon, chaque jour commence avec une page blanche.

 

Il y a exactement un an aujourd’hui, je prenais un nouveau départ. Le monde semblait s’écrouler sous mes pas. Je n’avais plus de repères, sauf celui de la fuite. Il me fallait fuir la personne qui m’a fait tant de mal, qui m’a fait tellement peur que j’ai vu la mort dans ses yeux, alors que ses mains venaient enserrer mon cou.

 

 

2

 

Je suis restée longtemps en état de choc post traumatique, même si je n’ai rien laissé paraitre. Et comme en prime, en prévision de mon immobilisation, j'avais enregistré un an de billets, je n'ai pas eu à dire quoi que ce soit... Même si certaines ont compris et m'ont contactée en privé.

Mais j’ignorais qu’en moi sommeillait la Résilience, cette amie qui m’a aidée à surmonter bien des choses.

 

3

 

Une page blanche, on peut la regarder pendant des heures, l’ignorer, la mettre d’un côté - c’est ce que j’ai fait au début -, repassant ma vie en boucle, me demandant ce que j’avais fait pour en arriver là.

On peut aussi en disposer. C’est ce que je commence à faire. Le roman, la composition, la présentation, la peinture ou la journée n’attendait qu’une chose : que je saisisse cette page et que je commence à la remplir.

Le premier jet n’était pas parfait, j’ai eu besoin d’éditer, de corriger certains passages, en effacer d’autres et parfois même de recommencer de zéro, mais pour faire tout cela, j’ai dû commencer.

 

4

 

J’ai eu la chance d’être entourée par ma famille et aussi par des inconnus. J’ai été hébergée chez les premiers et je n'ai pas assez de mots pour les remercier pour leur courage. J'ai aussi été aidée par bien d'autres. Je parle d’une association d’aide aux victimes de violences, d’assistantes sociales, du CDIFF, de soignants (principalement mon kinésilogue), de C N mon coach de vie, de mon avocate. Grâce à toutes ces personnes, j’ai pu sortir du brouillard dans lequel j’étais. Même s’il reste quelques zones d’ombre, je vois enfin la lumière.

 
 

5

 

Si je n’avais pas eu cette résilience, je n’aurais laissé derrière moi que des pages vierges. J’ai donc commencé à faire ce que j’étais censée faire, créer quelque chose de nouveau. Après quelques mois de léthargie, j’ai beaucoup lu sur le sujet, écrit près de quatre mille pages sur mon ordinateur pour sortir mes peurs, mes tristesses, mes angoisses.

 
 

6

 

En prime, il y a eu mes soucis d’épaules avec une opération en novembre. Opération réussie, mais récupération très lente. Toutefois, à toute chose malheur est bon, car au lieu de me faire opérer dans ma région, avec 70 % de récupération, je l’ai fait sur Lyon avec 100 % de recouvrance. Cela a juste retardé l’intervention de quelques mois. Cependant, le chirurgien m’avait bien dit que lorsque la tête ne va pas, cela engendre des complications… Ce qui fait que je suis loin d’avoir retrouvé ma mobilité. Mais j’ai en moi la force d’avancer. Je fais ma kiné cinq fois par jour, et je fais tout pour retrouver ma motricité. Même si mon dossier RQTH (travailleuse handicapée) est validé, je veux que tout revienne à la normale, et je n’ai qu’un seul objectif, y arriver. A mon âge, une reconversion professionnelle serait surtout synonyme de licenciement…C’est hors de question !!! Par contre, je ne pense plus faire la deuxième intervention dans la foulée... C'est trop douloureux, et elle est moins endommagée que la première. Cela attendra.

 
 

7

 

Pendant tout ce temps, je suis restée cachée afin de me reconstruire, et surtout pour que « la personne » ne vienne pas finir le travail qu’il avait commencé, me détruire. Ce n’est pas facile de vivre dans l’ombre, mais je n’avais pas le choix. No contact avec le bourreau !

Aujourd’hui, je ne veux plus vivre ainsi. Je n’ai plus peur, je me sens forte, même plus forte qu’avant. Je suis prête à remplir plein de pages blanches. J’ai perdu ma maison, mon jardin, nombre de faux amis, mais dans mon combat, j’en ai trouvé de vrais, et j’ai renoué avec des membres de ma famille dont je m’étais involontairement isolée (j'en ai perdu certaine qui a douté de moi et de la véracité de mes dires). Mais surtout, je ME suis retrouvée. Cette retraite forcée m’a fait comprendre bien des choses. Le plus important est de retrouver l’estime de soi. Les biens matériels, ne sont pas si importants. J’ai vécu sans eux pendant un an, et cela ne m’a pas perturbée. De toute manière, un jour ou l’autre, on part sans eux… Il n’y a que le côté affectif qui a fait que je me suis battue pour récupérer mes meubles de famille. Cela se fera le vingt-huit juin, la maison sera vendue le premier juillet. Une page qui se tourne, une blanche à remplir.

 

8

 

 J’ai un toit sur la tête, et même si je vis sans rien, je me sens bien. Là aussi, c’est une page blanche à remplir.

Petit à petit, je fais mon nouveau ptit nid. Heureusement, je n’ai pas à peindre les murs en blanc, (mes épaules ne me le permettraient pas), c’est déjà fait… J’ai acheté des meubles pour la cuisine, ma fille me les a montés. Je me suis attelée à ceux de la salle de bain, et j’ai découvert qu’il est pour moi, plus difficile de monter des meubles en kit que de restaurer des anciens… Surtout avec cette satanée épaule ! Mais maintenant, j’ai bien compris le concept (du moins je crois). En prime, je vis dans un endroit où il y a plein de chats dehors, le top pour moi.

 

art-wall-brush-painting-large-768x512-vert

9

 10

 

Au début, je dormais sur le canapé que j’ai acheté, puis ma fille m’a prêté un matelas que j’ai mis sur un autre pneumatique, ce qui me fait un lit convenable.

C’est encore le camping, mais dès la fin du mois, je pourrai envisager ma nouvelle déco, dès lors que j’aurai mes meubles, enfin ce qu’il en restera, car « la personne » s’est déjà bien servie, m’interdisant de récupérer mes affaires malgré l’ordonnance de non conciliation de début novembre 2018, qui m’y autorisait. Le plus difficile sera de faire rentrer ce qu’il y avait dans une maison de cent mètres carrés et un garage de vingt-cinq mètres carrés, dans soixante-dix ! Mais je peux le faire !

thumb-328420_960_720

 

 

Depuis que je reprends goût à la vie et que je m’ouvre à nouveau à elle, je rencontre plein de belles personnes sur ma route, et surtout je bénéficie d’un élan de solidarité sans précédent. Des gens que je connais à peine viennent à moi et m’aident au-delà de mes espérances. Et je tiens, par l’intermédiaire de ce billet, à les remercier du fond du cœur. Merci à ma famille qui a fait pour moi bien plus que je n’ai fait pour eux en vingt ans où « la personne » m’a isolée afin que je ne les vois plus ou presque plus. Il était ainsi plus facile de me manipuler. Merci à l’être qui m’a réconfortée après le drame et qui m’a aidée à prendre conscience qu’il me fallait fuir. Merci à celles et ceux qui m’ont apporté leur soutien tant par l’écoute que par les actes.

 

 13

 

Et merci à vous d’avoir suivi mon blog durant sept ans. C’est grâce à lui et à vous que j’ai compris que j’avais de la valeur, et que je n’étais pas l’individu nul et immonde que « la personne" voulait me faire croire que j’étais. C’est aussi ce qui m’a permis de comprendre, de voir que je ne vivais rien de normal, qu’il fallait que ça change.

 

 2017-05-31-19-06-33-900x599

 

Je suis consciente que ce billet est long, mais j’avais besoin de m’exprimer, avant d’écrire une nouvelle page blanche. Je remercie celles et ceux qui m’auront lue jusqu’au bout.

N’ayez pas de pitié pour ce qui m’est arrivé. Je me suis tue pendant vingt ans, par peur de la violence et des représailles. Aujourd’hui, j’ai conscience que si j’avais osé parler plus tôt, je ne serais pas passée par tant de souffrances.

Il y a peu, je n'aurais pas osé écrire ces mots par peur de la riposte. Mais aujourd'hui, je ne crains plus "la personne" qui a été condamnée pour ses violences. Juste un stage au Tribunal de Grande Instance sur les violences intra conjugales, mais je sais que si elle revient vers moi, entre mes nombreuses plaintes et mains courantes, elle risque bien plus que cela...

Il est l’heure pour moi de prendre ma page blanche, d’y inscrire de belles notes de musique, de doux mots, de jolis dessins et photos. Libre à moi de choisir ce que j’y mettrai, mais je vais la remplir, et bien d’autres encore.

 

-KjrbdRVrun8v9gGzCph8A4XpQQ

 

 Parce qu’il faut que la violence faite aux femmes s’arrête. Cette année bat tous les records ! Une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint ! C’est inadmissible ! Et souvent, les bourreaux sont des Manipulateurs Pervers Narcissiques, comme « la personne ». J'ai eu la chance de m'en sortir, alors que vais vivre doublement pour celles qui n'ont pas eu cette fortune !

 
 

written-stop-feminicide-white-concept-108228571

 

Je vous rassure, je ne ferai pas de mon blog un lieu de combat. Celui-ci a une vocation ludique, et il restera comme tel. J’avais juste besoin de m’exprimer une fois seulement sur ce qui m’est arrivé, afin de tourner la page une bonne fois pour toutes.

Merci à toutes et à toutes de m’avoir lue jusqu’au bout ou en partie. Il fallait juste que ça sorte.

La vie est belle et mérite d’être vécue ! Et je vais rédiger une page blanche, puis une autre, et encore une autre…

 

Je vous souhaite le meilleur !

 

Mille bisous

 

Calinquette

 

 

Z

 

17 juin 2019

Un ciel

04 06 2019 (1)

 

Kikou !

 

A nouvelle semaine, nouveau rendez-vous ciel pour Arlette.

 

Pas le temps de mettre celui du jour, alors je vous propose celui du six juin, au lever.

 

04 06 2019 (2)

04 06 2019 (3)

04 06 2019 (4)

04 06 2019 (5)

04 06 2019 (6)

04 06 2019 (7)

04 06 2019 (8)

04 06 2019 (9)

 

Que votre semaine soit douce et remplie de soleil.

 

Gros poutous

 

Calinquette

 

 

04 06 2019 (10)

Posté par Calinquette à 07:25 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

15 juin 2019

La Laupie (2)

35

 

Bien, me voilà de retour pour la suite de la visite.

On quitte la place du château pour avancer vers la dernière partie du village.

 

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

 

Je suis descendue du village pour aller voir la chappelle Saint Michel. La chapelle se dresse sur un promontoire, au nord du village. Elle date du XIIe siècle etfait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 21 août 1987.



62

 

Hélas, elle était fermée et je n'ai pas pu voir l'intérieur. Mais en faisant des recherches, je suis tombée sur cette photo et son commentaire : photographie montrant de nombreux impacts de balles allemandes sur le mur sud de la chapelle Saint-Michel à La Laupie. Le mur de cette chapelle n’a volontairement pas été restauré. En l’état, il permet de conserver une trace de l’intensité des combats d’infanterie lors de l’attaque du Korps Von Wietersheim contre la 36e division d’infanterie après la percée à Bonlieu-sur-Roubion.

 

364

63

64

65

66

 

De là, la vue sur le village et sur les montagnes est superbe.

67

68

69

 

Ici s'achève la visite de La laupie. J'espère que cela vous aura plu. J'ai adoré cet endroit ! Dommage qu'il y ait eu autant de Mistral ce jour là. En hauteur, c'est difficile à supporter... Je n'ai plus l'habitude.

 

Tout plein de bisous.

 

Calinquette

 

 

70

Posté par Calinquette à 06:27 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,